News Résumé

Le Lou mange les Grizzlies

Un seul chiffre suffit à comprendre ce que Lou Williams réalise cette saison : 9. Soit le nombre de fois où il a passé la barre des 30 points. C’est plus que… tous les autres remplaçants de la ligue réunis. Auteur encore de 33 points et 6 passes cette nuit, « Sweet Lou » a porté les Clippers vers une nouvelle victoire aux dépens des Grizzlies (113-105). Blake Griffin a également fait le travail (21 points, 8 passes et 6 rebonds) dans le money time tandis que C.J. Williams a sorti le match de sa vie (18 pts). Mais Doc Rivers peut remercier, outre Lou, certains de ses remplaçants qui ont haussé le ton défensivement au bon moment, face à des Grizzlies chez qui 6 joueurs ont passé les 11 points.

Un autre Williams s’illustre en début de match : C.J., la belle histoire. Le rookie de 27 ans, arrivé en « two-way contract », se montre très agressif vers le cercle, en l’absence d’Austin Rivers. L’agresseur de panier est tout aussi adroit à mi-distance ou au buzzer d’une possession avec un 3-points impossible. À la pause, sa ligne de statistique affiche 12 points, soit déjà son record en carrière. Chaque nouveau tir lui permet ainsi de l’améliorer. Outre Williams, les Clippers s’appuient sur un Blake Griffin inspiré pour scorer dans la peinture adverse. L’intérieur délaisse son tir à 3-points pour dribbler, pour ne pas dire se balader, près du cercle et se créer des bons tirs. Ou créer pour DeAndre Jordan, toujours volontaire pour aller écraser le cercle sur des alley-oop.

Evans et Gasol, concours de air-ball

De son côté, Memphis ne manque pas de ressources ce soir pour répondre. Plutôt qu’Evans ou Gasol, qui n’a pas l’air très concerné en cette entame de match, ce sont les remplaçants des Grizzlies qui apportent : Mario Chalmers (15 points) d’abord avec ses multiples floaters et Wayne Selden Jr. avec deux primés consécutifs. Memphis est en feu derrière l’arc avec un 5/5 pour démarrer. La suite sera beaucoup moins heureuse. À ce moment du match, très offensif jusqu’ici, le banc des Grizzlies a déjà inscrit 24 points. Jawun Evans a toute les peines du monde à contenir les drives des arrières remplaçants adverses. En parlant de joueur du banc, Lou Williams commence lui aussi à monter en température (67-62).

Evans a beau sortir un beau spin avec une interception pour filer au cercle, il n’est pas dans un grand soir. Son airball balancé à trois points en témoigne. Quelques minutes plus tard, Gasol l’imite aussi… Malgré des leaders pas toujours heureux niveau tir, Memphis passe un gros run aux Clippers : un 14-0 dans les dents (75-82). Pertes de balles, mauvais timing… Les locaux déjouent, notamment Milos Teodosic, pourtant bon jusqu’ici, autant avec ses tirs à 3-points qu’avec ses multiples relances longue distance. Là, il prend les tirs qu’il pourrait refuser et refuse ceux qu’il doit prendre. Et globalement, il tire trop. Le retour de Lou Williams permet d’initier un 7-0 pour les Clippers.

La défense des Clippers hausse le ton ; Lou à la conclusion

Ces derniers font la différence grâce à leurs remplaçants et leur intensité défensive. Willie Reed sort bien sur les picks pour aller trapper Evans. Le même Evans est gêné par les bras de Sindarius Thornwell. Et pour assurer le scoring de ce cinq 100% banc, LAC peut bien sûr compter sur Sweet Lou. Quand il ne parvient pas au cercle, il obtient, comme à son habitude, de nombreux lancers-francs. Il montre même du coffre en transition pour battre un Chalmers plus lourd, d’un coup d’épaule. Avec lui, c’est un 24-6 en cours pour les locaux !

On pense le match terminé mais Memphis n’abdique pas encore. Selden Jr., avec ses drives cette fois, initie un 11-2. Mais l’inévitable Williams a le dernier mot en trouvant à deux reprises Blake Griffin à mi-distance ou près du cercle. Tandis que le public du Staples avait l’air plus excité à l’idée de gagner un sandwich gratuit (à cause de deux lancers-francs ratés par un Grizzly) que par la victoire de son équipe…

Bref, c’est la 4e victoire de suite pour les Angelinos (17 victoires – 19 défaites) qui continuent de se rapprocher du top 8. Le calendrier à venir s’annonce plus délicat avec les réception d’OKC puis des Warriors. Memphis (12v – 26d), toujours dans les bas-fonds, accueille les Wizards vendredi.

Clippers / 113 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
B. Griffin 36 9/18 1/4 2/3 0 6 6 8 0 0 2 0 21 23
W. Johnson 16 1/2 0/0 0/0 0 3 3 0 3 0 0 0 2 4
D. Jordan 34 4/5 0/0 4/5 2 7 9 1 2 0 2 0 12 18
M. Teodosic 34 4/11 3/8 2/2 1 4 5 6 3 0 5 1 13 13
C.J. Williams 29 7/10 3/4 1/2 0 2 2 0 5 2 3 0 18 15
M. Harrell 5 0/1 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 -2
S. Dekker 13 2/3 0/0 2/4 0 2 2 0 1 1 0 0 6 6
W. Reed 12 2/3 0/0 0/0 0 1 1 0 0 1 0 0 4 5
J. Evans 14 2/2 0/0 0/0 0 2 2 1 5 0 1 0 4 6
S. Thornwell 12 0/1 0/1 0/0 0 2 2 1 1 1 0 2 0 5
L. Williams 36 8/15 2/6 15/15 1 1 2 6 4 0 5 0 33 29
Total 39/71 9/23 26/31 4 30 34 23 24 5 19 3 113
Grizzlies / 105 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
J. Green 22 4/7 0/1 4/8 3 3 6 2 3 3 2 1 12 15
D. Brooks 18 4/6 3/4 0/0 0 1 1 1 2 0 0 0 11 11
M. Gasol 36 3/10 0/3 5/5 0 5 5 5 3 1 2 0 11 13
T. Evans 37 5/13 1/4 7/13 2 3 5 6 2 3 4 0 18 14
A. Harrison 20 3/7 1/2 0/0 1 3 4 0 1 0 1 0 7 6
J. Martin 20 4/6 0/2 0/0 2 5 7 1 4 2 1 0 8 15
B. Wright 8 1/3 0/0 0/0 0 1 1 1 1 0 1 0 2 1
J. Ennis III 28 2/6 0/2 0/0 0 2 2 1 3 0 0 0 4 3
D. Davis 9 2/3 0/0 0/0 0 0 0 0 5 0 1 1 4 3
K. Simmons 3 0/1 0/1 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 -1
M. Chalmers 25 5/9 1/4 4/5 0 3 3 0 5 1 2 0 15 12
W. Selden 14 5/8 2/3 1/2 2 2 4 1 0 0 0 0 13 14
Total 38/79 8/26 21/33 10 28 38 18 29 10 14 2 105
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *