News

Will Barton, le deuxième meneur des Nuggets

Avant le début de saison, Will Barton avait la volonté de jouer plus libéré, pour gagner en efficacité et s’imposer comme l’un des meilleurs remplaçants de la ligue.

Avec ses 14.9 points de moyenne mais également 5.2 rebonds et 3.8 passes par match, l’arrière/ailier des Nuggets tient ses promesses au point de réaliser la meilleure saison de sa carrière. Pourtant, il a dû s’adapter à un nouveau rôle puisqu’il est utilisé comme meneur de jeu dans la « second unit » de Denver.

« Pendant quelques temps, Will se battait contre lui-même », analyse Michael Malone au Denver Post. « Une partie lui disait qu’il était ‘Will the Thrill’, qu’il devait jouer son jeu. L’autre partie lui rappelait que son coach lui avait demandé de jouer meneur de jeu. On pouvait observer ce conflit intérieur. »

Visiblement, il a depuis parfaitement assimilé son poste et cela permet à Mike Malone de décaler Emmanuel Mudiay à l’arrière dans un rôle « à la Tyreke Evans ». Sur les onze derniers matches, Will Barton compile 5.8 passes de moyenne, tout en gardant son tranchant au scoring, avec 13 points de moyenne, mais une maladresse ponctuelle.

« Au début, c’était dur pour Will. Mais quand il est agressif, son niveau de jeu augmente. C’est alors qu’il est le meilleur. Il s’installe dans son poste et devient de plus en plus à l’aise dans ce rôle de meneur remplaçant. »

Une manière de mettre en lumière son jeu complet

A l’instar de Jamal Murray qui n’est pas non plus un meneur de jeu naturel, Will Barton est devenu un véritable « combo guard » et ses qualités de playmaker lui permettent d’évoluer dans un rôle proche de celui d’un Giannis Antetokounmpo ou LeBron James avec la responsabilité du jeu, par son scoring et sa création.

« Je continue de lui dire que je ne veux pas qu’il soit John Stockton, car il ne l’est pas. Qu’il soit lui-même, qu’il soit agressif », raconte son coach. « Dans la NBA actuelle, soyons honnête, les vrais meneurs sont des oiseaux rares. Il en reste très peu. Tous les meilleurs meneurs sont des scoreurs. »

Gros bosseur, Will Barton a la confiance de son coach et ses statistiques et ses performances en font, selon Mike Malone, un potentiel vainqueur d’un trophée individuel en fin de saison.

« C’est pourquoi il sera un candidat au titre de meilleur sixième homme, car son impact est multiple dans les matches. La plupart des sixièmes hommes affectent une rencontre avec du scoring. Mais Will organise le jeu, marque, prend des rebonds. Il progresse en défense. »

Will Barton Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2012-13 POR 73 12 38.2 13.8 76.9 0.5 1.5 2.0 0.8 0.8 0.5 0.8 0.1 4.0
2013-14 POR 41 9 41.7 30.3 81.2 0.4 1.4 1.8 0.8 0.8 0.2 0.4 0.2 4.1
2014-15 * All Teams 58 17 42.5 27.1 78.7 0.5 2.3 2.8 1.4 1.2 0.8 1.1 0.3 6.8
2014-15 * POR 30 10 38.0 22.2 66.7 0.1 1.0 1.1 0.9 0.7 0.5 0.6 0.1 3.0
2014-15 * DEN 28 24 44.3 28.4 81.0 0.8 3.8 4.6 1.9 1.8 1.2 1.6 0.5 11.0
2015-16 DEN 82 29 43.2 34.5 80.6 0.7 5.1 5.8 2.5 1.8 0.9 1.7 0.5 14.4
2016-17 DEN 60 28 44.2 37.0 75.3 1.0 3.4 4.4 3.4 1.8 0.8 1.6 0.5 13.7
2017-18 DEN 81 33 45.2 37.0 80.5 0.9 4.2 5.1 4.1 2.1 1.0 1.8 0.6 15.7
Total   395 23 43.4 34.1 79.0 0.7 3.2 3.9 2.3 1.5 0.7 1.3 0.4 10.4
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *