Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
BOS32
PHI39
CLE67
ORL47
HOU
MIN3:30
POR
IND4:00
News

Lou Williams, le scoreur né

Ce n’est pas un mince exploit que de pousser vers la sortie Jamal Crawford, et c’est pourtant ce qu’a réussi l’été dernier Lou Williams. Arrivé aux Clippers dans l’échange impliquant Chris Paul, l’ancien meilleur sixième homme de la NBA est tout de suite apparu comme une version rajeunie du triple vainqueur du même trophée. Pour Doc Rivers et son staff, ça ne faisait aucun doute, et ils n’ont pas cherché à retenir le triple vainqueur du trophée du « Sixth Man Award ».

« Il est incroyable pour nous » s’enflamme Blake Griffin. « Je savais qu’il pouvait scorer et tout ça, mais personnellement, je le trouve encore meilleur que ce qu’on nous avait vendu. Ce qui me surprend chez lui, et j’ai beaucoup de respect pour lui comme joueur, c’est que je ne savais pas qu’il était aussi bon passeur. Il score facilement, et le match de ce soir en est un autre exemple. Il ne semble jamais forcer. Il est toujours en contrôle, et c’est impressionnant. »

Face aux Hornets, Lou Williams a carrément planté 40 points en sortie de banc, tout en distribuant 8 passes. Il avait déjà atteint ce seuil l’an passé aux Lakers, mais aussi cette saison aux Clippers. Une vraie machine à scorer qui permet aux Clippers de surmonter bien des malheurs, et de rester sur six victoires en sept matches.

« Je joue tout simplement » assure l’ancien arrière des Sixers et des Rockets. « Je joue en confiance, et j’ai pu prendre un bon départ, mettre quelques premiers tirs, et on sait comment ça s’enchaîne. Je joue simplement en confiance. »

Lou Williams, c’est 21.4 points de moyenne en sortie de banc

Une confiance qu’il transmet à son coach et ses coéquipiers, et cette saison, son tandem avec Austin Rivers a évité aux Clippers de sombrer.

« Blake et Gallo étaient nos leaders au scoring, et quand vous enlevez 50 points et plus par match, quelqu’un doit élever son niveau de jeu. On l’a compris » poursuit-il. « Je ne sais pas comment vous définiriez ce challenge, mais on le fait. Je suis toujours pris à deux. En sortant du banc, les gens essaient d’éliminer les scoreurs du banc, et c’est comme ça pour moi depuis des années. On doit trouver un moyen de les battre. »

Et quand Austin Rivers n’est pas là, comme la nuit dernière, Lou Williams y arrive tout seul, comme un grand.

Lou Williams Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2005-06 PHL 30 5 44.2 22.2 61.5 0.1 0.5 0.6 0.3 0.4 0.2 0.4 0.0 1.9
2006-07 PHL 61 11 44.1 32.4 69.6 0.3 0.9 1.2 1.8 0.7 0.4 0.8 0.0 4.3
2007-08 PHL 80 23 42.4 35.9 78.3 0.5 1.6 2.1 3.2 1.6 1.0 1.6 0.2 11.5
2008-09 PHL 81 24 39.8 28.6 79.0 0.4 1.6 2.0 3.0 1.6 1.1 1.9 0.2 12.8
2009-10 PHL 64 30 47.0 34.0 82.4 0.4 2.5 2.9 4.2 1.7 1.3 1.7 0.2 14.0
2010-11 PHL 75 23 40.6 34.8 82.3 0.4 1.6 2.0 3.4 1.7 0.6 1.4 0.2 13.7
2011-12 PHL 64 26 40.7 36.2 81.2 0.5 2.0 2.4 3.5 1.4 0.8 1.1 0.3 14.9
2012-13 ATL 39 29 42.2 36.7 86.8 0.2 1.9 2.1 3.6 1.4 1.1 1.9 0.3 14.1
2013-14 ATL 60 24 40.0 34.2 84.9 0.2 1.9 2.1 3.5 1.1 0.8 1.5 0.1 10.4
2014-15 TOR 80 25 40.4 34.0 86.1 0.3 1.6 1.9 2.1 1.3 1.1 1.3 0.1 15.5
2015-16 LAL 67 29 40.8 34.4 83.0 0.5 2.1 2.5 2.5 1.6 0.9 1.6 0.3 15.3
2016-17 * All Teams 81 25 42.8 36.6 88.0 0.3 2.2 2.5 3.0 1.1 1.0 2.0 0.3 17.5
2016-17 * LAL 58 24 44.4 38.7 88.4 0.2 2.1 2.3 3.2 1.2 1.1 2.1 0.2 18.6
2016-17 * HOU 23 26 38.3 31.5 86.7 0.5 2.5 3.0 2.4 1.1 0.7 1.7 0.4 14.8
2017-18 LAC 42 32 45.2 41.6 90.6 0.5 2.1 2.5 5.0 1.4 0.9 2.9 0.2 23.3
Total   824 24 42.0 35.3 83.2 0.4 1.8 2.1 3.0 1.4 0.9 1.5 0.2 13.4
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *