Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
CHA112
SAC107
ATL104
UTH90
HOU99
MIA90
MEM103
PHI100
MIL109
PHO105
NOR116
CHI119
DAL82
WAS63
DEN63
POR67
LAC
MIN4:30
News

Les Wolves suivent la voie de la sagesse

Avec 11 de ses 23 points dans le dernier quart, Taj Gibson a encore montré la voie (de la sagesse) à ses Wolves face aux Lakers pour le « Christmas Day ».

Les Timberwolves sont encore une équipe de jeunes loups aux dents longues mais la double présence de Taj Gibson et de son ancien coéquipier des Bulls, Jimmy Butler, est clairement un atout pour faire mûrir leurs jeunes coéquipiers. 

« On parle de deux défenseurs d’élite qui savent l’importance de la défense », entame Tom Thibodeau sur ESPN. « Et puis, en attaque, ils peuvent conclure les systèmes. Ils ne prennent aucune possession à la légère. Les jeunes joueurs n’ont pas forcément conscience de tout ça. On ne peut pas choisir quand on joue en défense et eux le savent. On est encore en phase d’apprentissage dans ce domaine. »

Premiers de la division Northwest devant le Thunder, les Wolves en sont à 21 victoires et 13 défaites. Il y a une nette amélioration par rapport à la saison passée. Mais le processus de maturation n’en est encore qu’à ses prémices…

« Le plus important est de montrer comment on joue dur sur chaque possession », ajoute Jimmy Butler. « On a des sautes de concentration, on le sait bien, mais on avance. On veut arriver au point où chaque gars sait que, à domicile ou à l’extérieur, et peu importe l’adversaire, on doit jouer dur à chaque instant. »

Le jour et la nuit avec ou sans Jimmy

Pour Karl-Anthony Towns (20 points, 12 rebonds) et Andrew Wiggins (17 points, 4 rebonds), il s’agit encore d’imposer leur marque dans la Grande Ligue. Et ces matchs de Noël sont un rendez-vous incontournable pour le faire.

« Ça n’est pas la première et dernière fois qu’on va jouer ce type de match et le gagner », lance KAT. « On aura beaucoup d’autres opportunités. Je peux vous l’assurer, on sera de retour. »

Pour ce faire, il faudra continuer à gagner des matchs et rallier enfin les playoffs après 14 ans de disette ! L’arrivée des vétérans Butler et Gibson doit aider en ce sens. Et pour cause, Tom Thibodeau peut effectivement compter sur leur sérieux pour montrer le bon exemple.

« Au-delà de leurs qualités basket, ce sont des gagneurs. Et quand je dis ça, je veux dire qu’ils feront n’importe quoi pour gagner. En l’occurrence, Jimmy pourra faire un gros match à la passe si la défense le double. De même, Taj pourra passer son match à poser des écrans et se battre aux rebonds. Peu importe ce qu’il faut faire, ils le feront sans se plaindre. C’est cette mentalité qui doit se répandre dans l’équipe. »

Avec cinq succès sur leurs six dernières sorties, les Wolves semblent trouver leur rythme de croisière en cette fin d’année civile. Et Jimmy Butler joue parfaitement son rôle de patron, comme avec ses 37 points pour abattre les Blazers dans un match à suspense.

C’est bien simple : avec Jimmy Butler sur les planches, Minny a un « net rating » de +6.1 alors que sans lui, ça tombe à -10.2, soit le pire de NBA. La route est donc encore longue pour les Wolves…

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *