Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
MIA108
PHI128
NOR75
POR55
SAS41
GSW45
News Résumé

Les Wizards mettent K.O. les Pelicans en deux temps

Au rayon des matches très étranges de cette saison, ce Wizards-Pelicans occupe une place de choix. Les hommes de la capitale, après avoir passé un bouillon à NOLA, ont été rejoint à la pause… avant de passer un autre bouillon pour finalement s’imposer (116-106) ! Un match de séries par excellence dont l’homme du banc Mike Scott (24 points à 11/15) a encore été l’un des principaux acteurs, avec les 26 points de Bradley Beal. Côté Pelicans, bien aidée par les coups de sifflet des arbitres, la paire DeMarcus Cousins (26 pts et 13 rbds) – Anthony Davis (37 pts et 9 rbds) a encore une fois été monstrueuse. Mais le supporting cast était loin d’être à la hauteur.

On peut facilement « découper » ce match en trois actes. Acte 1 : John Wall et les Wizards déroulent. Défendre fort et courir, telle est la recette simplissime suivie par les magiciens. Face à des Pelicans en manque d’imagination en attaque, ils touchent et dévient énormément de ballons. Une fois le cuir en main, Wall accélère et met sur orbite Marcin Gortat, qui n’hésite pas à galoper en trailer. DeMarcus Cousins ? Il est encore en zone offensive quand le Polonais dunke… L’ancien King a beaucoup de ballons mais force beaucoup. Il finit par retrouver de la réussite en fin de quart-temps mais l’adresse extérieure de Wall et Beal est telle que NOLA est déjà très loin au score (30-13). La rentrée de Mike Scott fait un peu plus de mal aux Pels. En pleine confiance, le remplaçant se montre hyper efficace avec ses floaters.

Les Pelicans sauvés par les coups de sifflet

Puis à 3-points, à plusieurs reprises. Le banc des Wizards, dans son ensemble, apporte beaucoup. Washington est dans le bon tempo alors que New Orléans est complètement dépassé (58-33). Les locaux comptent encore 23 points d’avance que l’acte 2 démarre : l’endormissement général. Les Wizards ont-ils peur de gagner ce match trop facilement ? On se le demande car ils se sabordent subitement. Écran en mouvement, pied sur la ligne de touche… Ils perdent bêtement quatre ballons de suite. En défense, ils commettent énormément de fautes. Les coups de sifflet sont parfois sévères mais NOLA, avec les lancers-francs de Davis et Cousins, grignote son retard. 13-0 en cours. Washington ne fait plus de stop, donc ne mène plus de transition. Rythme cassé. New-Orléans, vraiment pas brillant dans le jeu, en profite pour poursuivre son effort et recoller. Événement qui arrive en début de 3e quart-temps dans la stupéfaction générale du public. Avec quelques huées aussi. Scott Brooks doit prendre son temps-mort, 89 secondes seulement après la reprise (61-61). Invraisemblable 28-3 en cours…

Mike Scott, Mr. Propre

L’acte 3 peut alors démarrer : la seconde couche ! Calmés, les Wizards retrouvent de l’enthousiasme sur un tir primé de Kelly Oubre, qui remplaçait Otto Porter dans le cinq cette nuit. Tandis qu’Anthony Davis est de retour, après avoir passé l’entame de 3e quart-temps au vestiaire, gêné par son poignet semble-t-il, Gortat fait un gros travail pour volleyer les rebonds offensifs. Beal et Wall ratent beaucoup mais ses extra-possessions font du bien. Dans un troisième quart assez imbuvable, l’adresse revient avec les retours de Scott et Satoransky. Puis Beal, ultra maladroit jusqu’ici, trouve enfin son tir avec deux 3-points de rang. Aucune réaction côté NOLA qui ne rentre pas un tir pendant six minutes. Washington se remet à courir et l’écart dépasse à nouveau les 20 unités (91-68). 30-7 en cours !

Vont-ils nous refaire le coup de la première période ? La réponse est non ! Car Mahinmi (auteur de son record en carrière à la passe) et les autres continuent de profiter des absences de repli de Cousins pour maintenir l’écart. Couz’ et Davis ont beau alimenter la ligne de stats, NOLA est vraiment peu inspiré dans ce match. Gentry finit par capituler en vidant son banc tandis que Mike Scott, homme du match, sort sous l’ovation méritée de son public.

Troisième victoire en quatre matches pour Washington (17-14) qui rejoue vendredi à Brooklyn. Troisième défaite en quatre matches pour New Orleans (15-16) qui rejoue le même soir à Orlando, en voulant éviter de glisser en dehors du top 8 à l’Ouest.

Wizards / 116 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
M. Morris 20 5/6 1/1 2/2 0 4 4 1 5 0 5 0 13 12
K. Oubre Jr. 30 3/8 1/3 3/4 0 2 2 1 1 1 0 0 10 8
M. Gortat 30 5/7 0/0 0/0 4 10 14 2 3 0 1 3 10 26
J. Wall 33 6/18 4/8 2/4 2 4 6 10 2 1 5 0 18 16
B. Beal 36 9/19 5/11 3/4 1 4 5 4 3 2 1 0 26 25
C. McCullough 2 0/3 0/0 0/0 1 0 1 0 0 0 0 0 0 -2
M. Scott 23 11/15 2/5 0/0 0 4 4 1 5 0 1 0 24 24
J. Smith 5 0/3 0/2 0/0 0 0 0 0 3 0 1 0 0 -4
T. Satoransky 22 3/4 0/0 0/0 1 6 7 2 1 2 0 0 6 16
I. Mahinmi 17 2/2 0/0 0/0 1 0 1 5 5 1 1 0 4 10
T. Frazier 5 1/3 0/2 0/0 0 0 0 1 2 1 1 0 2 1
J. Meeks 17 1/4 1/3 0/0 0 0 0 2 1 0 0 0 3 2
Total 46/92 14/35 10/14 10 34 44 29 31 8 16 3 116
Pelicans / 106 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
A. Davis 37 11/21 1/3 14/15 5 4 9 1 1 1 2 0 37 35
D. Cousins 36 8/17 1/5 9/11 2 11 13 4 2 0 2 0 26 30
J. Holiday 35 4/11 1/2 4/4 3 3 6 5 1 2 3 1 13 17
R. Rondo 14 0/3 0/1 0/0 0 2 2 3 2 0 2 0 0 0
E. Moore 32 6/12 0/4 0/0 0 2 2 3 1 2 1 0 12 12
C. Diallo 4 1/2 0/0 0/1 0 3 3 0 0 0 0 0 2 3
D. Cunningham 17 1/2 0/0 0/0 0 1 1 0 2 0 0 0 2 2
D. Miller 25 1/5 0/1 0/0 0 1 1 1 3 0 0 0 2 0
O. Asik 4 0/1 0/0 2/2 1 2 3 0 0 0 0 0 2 4
J. Nelson 15 1/1 1/1 1/2 0 1 1 2 1 1 4 0 4 3
I. Clark 17 0/4 0/2 2/3 0 1 1 1 3 1 2 0 2 -2
C. Cooke 4 1/1 1/1 1/2 0 0 0 0 0 0 0 0 4 3
Total 34/80 5/20 33/40 11 31 42 20 16 7 16 1 106
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *