Jeux News Télévision

La NBA mise sur Twitch pour booster l’audience de la G League

Le monde du jeu vidéo est de plus en présent dans le basket avec récemment la création de la première 2K League, l’importance prise par NBA 2K ces dernières années, et bien sûr l’intérêt des joueurs pour les jeux vidéo. Aujourd’hui, c’est la G League qui se rapproche de ce secteur en annonçant son arrivée sur Twitch, principale plateforme de diffusion en direct de jeux vidéo sur Internet avec ses 15 millions d’utilisateurs quotidiens. Des matches de G League seront désormais diffusés sur Twitch avec des fonctionnalités propres au site comme un habillage spécifique et un système de récompenses pour les spectateurs.

Adam Silver, le patron de la NBA, ne s’en est jamais caché, il souhaite parmi ses grands travaux révolutionner la manière de diffuser la ligue nord-américaine, qualifiant les diffusions TV de la NBA de « film muet » lors d’une conférence en septembre pour son absence d’évolution ces 30 dernières années. Après l’implantation de la réalité virtuelle dans le League Pass pour donner la sensation d’assister à une rencontre comme depuis le bord du parquet, la ligue via la G League – sa ligue de développement autant que son laboratoire d’idées nouvelles – s’attaque donc désormais à Twitch. La plateforme, propriété d’Amazon, a surpassé tous ses concurrents pour la diffusion des parties de jeu vidéo en direct grâce notamment aux différentes possibilités d’interaction entre le joueur et son audience.

Statistiques et interaction

Concrètement, la G League va donc diffuser des rencontres à partir du 15 décembre sur sa chaîne Twitch. Déjà disponibles gratuitement en Facebook Live, ces matches seront cette fois accompagnées d’une présentation proche de ce que proposent les habituels directs de jeu vidéo avec un habillage proposant des statistiques en temps réel sur la rencontre et l’ensemble du championnat annonce la G League. Une fois terminés, les matches seront disponibles en vidéo à la demande.

« Notre partenariat avec Twitch sera révolutionnaire, assure le président de la G League Malcolm Turner. En mettant en avant les commentaires des fans, les nouvelles technologies et une communauté passionnée, Twitch élève la vidéo d’une manière unique et engageante, qui a un écho auprès des jeunes spectateurs. Nous sommes impatients de collaborer avec leur équipe pour créer quelque chose de vraiment unique pour les fans de basket. »

Pendant le direct, les spectateurs seront ainsi récompensés pour leur « fidélité » avec un système de points (pour avoir regardé un quart-temps, le coup d’envoi, ou encore un match entier) et de classements avec des prix à remporter. Un t’chat pourra permettre aux supporters d’échanger entre eux, mais aussi avec l’animateur de la rencontre puisqu’outre les commentaires classiques du match, un « streameur », personnalité possédant déjà une chaîne Twitch et une communauté de fans, co-présentera le match. Le joueur GoldGlove, habitué notamment de NBA 2K et suivi par plus de 1,26 million de personnes sur Twitch, sera ainsi le premier diffuseur choisi pour commenter une rencontre.

« Depuis le premier jour, les équipes de la NBA ont compris ce qu’était Twitch, selon Michael Aragon, dirigeant de la plateforme. Il ne s’agit pas d’une simple nouvelle manière de regarder du sport à la télévision, nous sommes bien plus que cela. Nous sommes ravis de travailler avec la G League et nous attendus beaucoup l’impact de la vidéo sociale sur les sports grand public. »

Premier match le 15 décembre

La G League n’a toutefois pas donné de détails sur le déroulement des retransmissions. Traditionnellement, les lives Twitch sont jalonnés de messages de fans affichés à l’écran, que ce soit pour notifier leur abonnement à la chaîne en direct ou leurs dons au streameur, source de rémunération indispensable pour cette profession récente du monde du jeu vidéo.

Car si les matches seront disponibles gratuitement comme une vidéo sur un lecteur classique comme Youtube ou Dailymotion, l’expérience complète de Twitch nécessite un abonnement compris entre 4,99 et 24,99 dollars (4,22 à 21,13 euros) par mois ou compris dans un abonnement au service d’Amazon, Amazon Prime. Cette dernière option dite « Twitch Prime » permet outre un abonnement gratuit à une chaîne de bénéficier de différents avantages sur Twitch (émoticones, couleurs et badges de chat) mais aussi des contenus exclusifs dans certains jeux vidéo.

Les premières réponses et contours de ces diffusions de la G League seront données dans la nuit de vendredi à samedi pour le premier match diffusé entre Rio Grande Valley et Austin, les franchises affiliées aux Rockets et aux Spurs.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *