Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
CHA
MIA1:00
IND
DET1:00
ORL
POR1:00
PHI
OKC1:00
WAS
LAC1:00
BOS
UTH1:30
TOR
BRO1:30
MEM
ATL2:00
MIL
CHI2:00
DEN
NOR3:00
HOU
SAS3:30
News Résumé

Les Wolves confirment leur domination face aux Clippers

En trois jours, les Wolves ont battu les Clippers par deux fois. Pour cette seconde manche, Minnesota a clairement dominé les débats, et mérité son succès (107-113). Mais une fois de plus, ils auraient pu tuer la rencontre bien plus tôt. C’est le seul reproche que pourra faire Tom Thibodeau.

Doc Rivers, lui, peut se satisfaire de son groupe, qui s’est battu jusqu’à la fin, mais qui doit combler trop de lacunes pour renverser la tendance dans le money-time.

72 % de réussite en premier quart-temps

L’info principale, c’est retour de Danilo Gallinari. Sans rythme, l’ailier a logiquement manqué son match, ne trouvant jamais sa cible, mais il a pris ses positions et a apporté de la variété dans le jeu des Clippers. Un jeu très mou en début de partie, les Californiens se font cueillir près du cercle par des Wolves dominateurs au contre.

Seulement, Minnesota perd énormément de ballons, heureusement compensés par un Taj Gibson très propre. Le déchet a transpiré de ce premier quart-temps, avec 11 ballons perdus des deux côtés, mais les Wolves affichent 72 % de réussite et prennent les commandes (22-29). Ils sont davantage tranchants offensivement et avec un 8-0 en second quart-temps, ils rejoignent les vestiaires avec 13 points d’avance (49-62).

Il ne reste plus qu’à tuer la rencontre. Mais c’est là, la grande faiblesse des Wolves. Les Clippers sont pourtant poussifs et sans réelle intensité, mais l’écart ne gonfle pas… Et forcement, à un moment, ça peut mal tourner. Los Angeles passe un 8-0 avec deux tirs primés. Pour redonner de l’air aux siens, Jeff Teague répond par deux missiles à 3-pts (80-88).

Lou Williams prend feu, en vain

Ce n’est pas de trop car Lou Williams a une poussée de fièvre en dernier quart-temps. Son 3-pts au buzzer du troisième quart-temps – pas facile en plus – fut le détonateur de son coup de chaud. L’arrière enchaîne les paniers, et quand il se manque, c’est DeAndre Jordan qui ramasse les miettes. Le pivot s’était illustré en début de partie au alley oop, il conclut dans un style plus obscur mais efficace. Il termine avec 12 rebonds offensifs !

Les Wolves mettent un dernier coup d’accélérateur en attaquant le cercle et l’emportent finalement 107-113 dans une rencontre maîtrisée mais qui aurait pu basculer si les Clippers avaient trouvé une seconde lame pour seconder Williams. Quand Gallinari aura retrouvé ses jambes, pourquoi pas…

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *