Matchs
hier
Matchs
hier
CLE100
IND97
OKC95
UTH102
HOU102
MIN82
News

Preview Celtics – Warriors : un premier duel sous le signe du respect

À quelques heures de leur premier affrontement de la saison, ne comptez pas sur les Warriors et les Celtics pour faire monter la sauce à coup de déclarations choc. Arrivés en NBA respectivement il y a trois et quatre ans, Steve Kerr et Brad Stevens se respectent beaucoup, et le coach des Warriors a lancé le concours d’amabilités il y a deux jours.

« Il me semble assez clair que les Celtics sont l’équipe du futur à l’Est » estime Steve Kerr. « Ils sont très concentrés sur ce qu’ils font. Et puis, ils sont bien coachés avec Brad Stevens. (…) Ils sont à l’unisson, ils jouent bien les uns pour les autres. Ils sont sains et motivés. Ils sont en pleine croissance ces dernières années. Ils ont été en finale de conférence l’an passé. Ils veulent gagner un titre et ils en ont les moyens. Même sans Gordon Hayward touché par cette horrible blessure, Boston a écrasé plusieurs équipes. Ça va être sympa de les jouer ce jeudi. On sait que ça sera difficile. »

« Brad Stevens fait partie de ces gens vraiment intelligents »

Ce à quoi Brad Stevens a évidemment répondu.

« J’apprécie vraiment ce qu’il a dit. Il n’y a personne d’autre que je respecte autant. C’est quelqu’un que j’ai toujours apprécié, et je lui ai pris des idées. C’est une très bonne ressource pour moi » confie le coach des Celtics dans le Boston Herald. « C’est une personne et un coach incroyable. Mais… on se doit de rester dans l’instant présent, et d’être aussi bon que possible, et on verra ensuite ce que nous réserve l’avenir. »

Mais Steve Kerr en a remis une couche dans le San Jose Mercury News.

« Il est très pointu pour apprendre des gens et trouver la bonne personne à qui parler et auprès de qui prendre des conseils » poursuit-il. « Il fait partie de ces gens vraiment intelligents, et l’une des raisons de cette intelligence, c’est qu’il n’est pas du genre à penser qu’il sait tout. Il essaie d’apprendre. Même lorsqu’il est le plus intelligent, il ne se comporte pas comme tel. Il apprend en permanence et il est vraiment impressionnant. »

« On se doit de passer par des tests comme ça »

Du côté des joueurs aussi, il y a aussi beaucoup de respect dans les deux camps. Un exemple avec Stephen Curry.

« Ils ont trouvé rapidement un moyen d’être soudés » souligne le meneur All-Star. « Ça tient beaucoup à leur défense. On a aussi progressé dans ce secteur. On essaie de conserver notre concentration, notre intensité avec cinq gars qui donnent le ton. Ce sera compliqué, surtout dans leur salle. »

Kevin Durant, qui avait mis les Celtics dans sa shortlist des équipes à rencontre lors de sa free agency, à l’été 2016, n’a également que des compliments à faire sur ses adversaires du soir.

« Tout le monde touche la balle, tout le monde bouge, tout le monde se sent bien » note l’ailier des Warriors. « C’est un sport où le bien être est important, et en tant que joueur, vous voulez que votre coach ait confiance en vous, et vous mette dans les meilleures conditions pour réussir. Brad Stevens fait du super boulot pour chaque joueur de son équipe puisse réaliser ce qu’il fait de mieux, et c’est ce que fait Steve Kerr avec nous. »

Adversaire des Warriors depuis trois ans en finale, Kyrie Irving les retrouve sous un autre maillot, mais lui aussi n’a que des louanges à la bouche avant ce choc.

« C’est toujours un super défi de les affronter. Ils ont un talent incroyable et ils ont construit une incroyable identité. En tant que jeune équipe qui essaie d’atteindre la première place comme eux, on se doit de passer des tests comme ça en saison régulière. »

Mais Brad Stevens, toujours lui, est encore là pour garder les pieds sur terre, et rappeler que les Warriors restent la référence du genre, et qu’ils sont habitués à évoluer dans un environnement hostile. Ils s’en nourrissent même.

« Il y a raison s’ils n’ont pas joué beaucoup de matches serrés, et c’est parce qu’ils sont terriblement bons » conclut-il dans le Boston Herald. « On doit donc, à nouveau, possession après possession, rester concentré et équilibré. Si une chose ne va pas dans notre sens, il faut passer à autre chose. Et c’est comme ça qu’on peut essayer de construire pour la suite, car la marge d’erreur est très mince face une équipe de ce calibre. »

BOSTON – GOLDEN STATE EN CHIFFRES

BILAN : 13v-2d // 11v-3d

SERIE EN COURS : 13v / 7v

ATTAQUE : 102.7 // 119.6

DEFENSE : 94.5 // 107.7

% TIRS : 43.3 // 51.9

% 3-POINTS : 35.5 // 41.2

% LF : 77.2 // 83.1

TOP MARQUEUR : Kyrie Irving (20.6) // Stephen Curry (25.2)

TOP REBONDEUR : Al Horford (8.8) // Draymond Green (7.6)

TOP PASSEUR : Marcus Smart (5.5) // Stephen Curry (6.7)

TELEVISION

BeIN Sports 1 : 2h00

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *