Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
LAL
CHI4:30
News

Les Lakers ne veulent pas toucher au tir de Lonzo Ball cette saison

Le début de carrière de Lonzo Ball n’est pas sans turbulences. Le rookie des Lakers alterne entre le très bon (plus jeune joueur de l’histoire à réaliser un triple double) et le franchement médiocre. Source d’inquiétude au moment de sa draft, son tir cristallise une partie des difficultés tant le meneur de jeu souffre dans ce secteur. Mais les Lakers veulent se montrer patients et ne souhaitent pas changer les habitudes de leur joueur. Tout du moins, pas pour l’instant.

Invité de l’émission d’ESPN « Mike and Mike », Magic Johnson est revenu sur le cas de son rookie. Le président des opérations basket de L.A. s’est montré très clair : sa franchise ne va pas faire modifier son geste au numéro 2 de la dernière draft. « Il a shooté de cette manière toute sa vie », s’explique Magic Johnson. « Donc nous voulions le laisser jouer son jeu. Laissons-le tirer à sa façon et espérons que ça rentre. »

De 55% à 31.3%

Le numéro 2 des Angelinos est pourtant très décevant au tir depuis le début de la saison avec seulement 31.3% d’adresse, 25% de loin et 50% aux lancers-francs, des statistiques parmi les pires de la ligue, et même de l’histoire. D’autant plus étrange qu’il shootait à 55% à UCLA la saison dernière, avec 41.2% derrière l’arc. Magic Johnson ne s’inquiète pas et veut attendre l’été prochain pour régler ce problème, s’il venait à persister.

« Nous n’allons pas mettre tout mettre en désordre. Nous allons le laisser prendre ses tirs et jouer son jeu. S’il continue de ne pas bien tirer jusqu’à la fin de la saison, alors on s’assiéra avec lui et on lui dira « Peut-être que l’on pourrait essayer autre chose, d’améliorer la manière dont tu tires ». On peut travailler là-dessus avec lui, mais on ne veut pas faire n’importe quoi avec son tir. Il a prouvé qu’il rentrait ces tirs. Et on veut l’encourager à ce qu’il continue de les prendre. »

Pas de panique donc, ce même si Lonzo Ball n’était pas sur le parquet pour conclure le match des siens à Phoenix lundi. Magic Johnson met aussi ces débuts un peu compliqués sur le compte de l’adaptation, nécessaire il est vrai entre le basket universitaire et la NBA, surtout en termes de rythme.

« Les rookies n’ont pas l’habitude de jouer autant à l’université. Ils vont jouer plus de matches cette saison que dans leur vie. Ils peuvent joueur trois matches par semaine. Quand Lonzo aura pris l’habitude de jouer autant de matches, je pense que cela ira pour lui. »

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *