Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
LAL
CHI4:30
News

Dirk Nowitzki ressent le poids des ans

Il ne cesse de le répéter : Dirk Nowitzki laissera le dernier mot à son corps pour la suite de sa carrière. S’il est encore en forme, il continuera mais sinon, il dira stop. L’intérieur des Mavericks dispute tout de même sa 20e saison en NBA, affiche 1 408 matches au compteur et 49 008 minutes en saison régulière (6e total de l’histoire) et 5 895 en playoffs.

Seulement, avec une présaison raccourcie, l’Allemand n’a pas réussi à effectuer sa préparation habituelle, et son début de saison s’en ressent : 10 points de moyenne à 34% de réussite sur les six premiers matches.

« Cette semaine de training camp qu’ils m’ont volée, c’était bien pour le calendrier, mais pas pour moi », estime-t-il à ESPN. « La première semaine, je ne me suis pas senti bien du tout. 11 matches en 18 jours, c’était trop. J’avais des douleurs partout. »

7 points à 30% aux tirs lors de back-to-backs

Ensuite, ce fut mieux avec toujours 10.1 points à 47% aux tirs et 46% à 3-pts. En fait, ses meilleurs rencontres sont toujours celles qui interviennent après plusieurs jours de repos.

Néanmoins, malgré le repos, le poids des années se fait clairement ressentir. En défense, Dirk Nowitzki est lent, incapable de suivre des déplacements latéraux. Les équipes adverses se font une joie de placer un ailier au poste 4 – ou 5 quand Dirk Nowitzki joue pivot – pour le mettre en difficulté. On a presque de la peine pour lui lorsqu’un adversaire, sur un dribble ou un pas, le réduit à un rôle de plot.

Le MVP 2007 n’a jamais un grand défenseur, mais en pleine forme physiquement, il pouvait assurer le minimum. À 39 ans, les lacunes ne peuvent plus être cachées, surtout avec un collectif en grande difficulté comme celui des Mavericks actuellement. La preuve : cette saison, quand il est sur le terrain, Dallas encaisse en moyenne 117.3 points sur 100 possessions !

« Il nous aide en attaque, et on doit donc l’aider en défense », avoue Rick Carlisle.

Ce pourrait être la mission de Nerlens Noel, comme Tyson Chandler le faisait quand les Mavs étaient au sommet de la ligue, mais ce dernier a des soucis de temps de jeu. Voilà qui complique la tâche de Dallas, dernier de la NBA avec 2 victoires en 14 matches, à égalité avec Atlanta.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *