Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
CHA
WAS1:00
CLE
BRO1:00
PHI
POR1:00
ATL
LAC1:30
MIA
BOS1:30
NYK
TOR1:30
HOU
DEN2:00
MEM
DAL2:00
MIN
ORL2:00
NOR
SAS2:00
OKC
GSW2:00
PHO
MIL3:00
UTH
CHI3:00
SAC
LAL4:30
News

Brandon Ingram doit laisser parler son talent

Pendant que les rookies Lonzo Ball et Kyle Kuzma se tirent la bourre, Brandon Ingram a lui beaucoup d’attentes pour sa deuxième campagne. Passé le cap de cette première saison, l’araignée des Lakers veut tisser sa toile pour de bon en NBA.

Magic Johnson n’a pas arrêté de vanter ses mérites en présaison, arguant qu’il allait être le meilleur scoreur des Lakers cette saison. Et l’ailier de LA est d’accord : marquer 20 points ne sera pas difficile.

« Je ne pense pas que cinq points par quart temps soit trop me demander », explique-t-il sur Yahoo. « Avec mes capacités et ma polyvalence, je ne pense pas que ce soit difficile du tout. Mais je veux remplir d’autres colonnes de stats, que ce soit les rebonds, les interceptions, les passes. Je veux aider l’équipe de plusieurs façons. »

Malheureusement, face aux Clippers, Brandon Ingram a une fois de plus été médiocre. Certes, il participe au jeu, mais il rend une copie vilaine : 3/15 aux tirs ! Même si le garçon reste confiant…

« J’ai un peu perdu de vue comment jouer au basket durant ma saison rookie. Ça m’a pris quelques mois pour comprendre comment je pouvais influencer le match. Je ne pense pas avoir joué aussi bien que prévu. J’ai un peu perdu confiance durant la saison. Je n’étais pas à l’aise. Mais je devais y passer, et en tirer les leçons. »

Drafté en 2e choix, Brandon Ingram a bouclé sa première saison à 9 points et 4 rebonds de moyenne. Forcément marqué par cette année difficile, il est retourné aux sources, en Caroline du Nord pour se reconstruire cet été.

Jerry Stackhouse et Kevin Durant en soutien

En l’occurrence, Brandon Ingram a discuté avec Jerry Stackhouse, son mentor depuis des années.

« Mon truc, c’était de lui rappeler qu’il vient de Kinston, qu’il n’aura jamais de problème pour scorer. Je lui ai dit d’arrêter de penser à tout ça. Libère toi l’esprit, joue tout simplement, fais ce que tu as toujours fait. Evite les réseaux sociaux, ne lis plus toute cette merde ! Ces gamins doivent gérer beaucoup d’argent. Surtout quand ils ont grandi sans ! Je suis en tout cas content que ça n’existait pas en 95… »

En plus de Jerry Stackhouse, Brandon Ingram reçoit encore le soutien continuel d’un autre énorme scoreur NBA. Un certain Kevin Durant, qui voit en lui un digne héritier.

« Il m’envoie toujours des messages de motivation. Même si certains doivent être censurés… Il croit beaucoup en moi. Il m’a dit de bloquer les critiques et de devenir le tueur que je peux être. Pas mal de gars voient beaucoup de talent en moi et ça m’encourage à travailler dur. »

Plus costaud, même si ça ne se voit pas forcément du premier coup d’oeil, Brandon Ingram ne veut surtout pas se mettre de pression. Comme lui a sagement conseillé Jerry Stackhouse, il doit jouer relâché, l’esprit libre.

« La seule pression que vous subissez, c’est la pression que vous vous mettez tout seul », conclut-il. « De mon année d’expérience, j’ai compris que je ne joue pour personne d’autre que pour mon équipe. On a confiance les uns en les autres. Je dois garder la tête sur les épaules, même quand ça ne marche pas. Je sais que j’aurais des difficultés mais je vais continuer à bosser. »

Brandon Ingram Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2016-17 LAL 79 29 40.2 29.4 62.1 0.8 3.3 4.0 2.1 2.0 0.6 1.5 0.5 9.4
2017-18 LAL 17 34 44.6 30.8 65.4 0.9 4.5 5.4 2.7 3.2 0.9 2.3 0.7 14.8
Total   96 30 41.2 29.6 63.1 0.8 3.5 4.3 2.2 2.2 0.7 1.6 0.5 10.3
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *