News

Blake Griffin : « Pas une saison de transition »

C’est une page de l’histoire des Clippers qui s’est tournée cet été avec les départs de Chris Paul, Jamal Crawford et J.J. Redick. Blake Griffin et DeAndre Jordan, qui complétaient le noyau dur ces dernières années, sont toujours là, mais la franchise affiche clairement un nouveau visage. Pour autant, ne parlez pas de « transition » à Blake Griffin.

« Je n’appellerais pas ça une saison de transition. On a des nouveaux joueurs, mais pour moi le terme transition renvoie à une reconstruction ou un truc dans ce genre » explique-t-il dans l’OC Register. « J’imagine qu’on pourrait le dire si on n’avait rien accompli. Mais ce n’est pas vraiment le cas sur les cinq ou six dernières années. C’est différent, c’est une équipe différente, un visage différent, mais pas une transition. »

En attendant de voir si CP3 a emporté la malédiction des Clippers dans ses valises, l’intérieur ne préfère pas viser trop haut cette saison. Au sein d’une conférence Ouest qui s’est encore densifiée ces derniers mois, c’est effectivement plus prudent.

« Faire les playoffs » répond-il quand on lui parle d’objectif. « Je n’en vois pas vraiment d’autre. Évidemment, le but est de gagner le titre, toutes les équipes disent ça en début d’année, ‘on veut gagner un titre’, mais il faut d’abord viser les playoffs. »

Une infirmerie bien remplie

Il faut dire que l’équipe a pour l’instant peu de repères : Danilo Gallinari, Patrick Beverley, Austin Rivers ou Sam Dekker sont à l’infirmerie. Pas la meilleure façon de préparer un groupe sans vécu collectif, ni d’en évaluer les progrès.

« C’est dur à dire avec les blessures » confirme ainsi Blake Griffin. « On a beaucoup de gars sur la touche. Ça met un peu ton rythme en l’air. J’aime notre compréhension en attaque, également en défense. Il faut un peu de temps avant que tout le monde soit sur la même longueur d’onde. »

La course contre la montre continue donc pour ces Clippers nouvelle version, qui n’ont plus qu’une semaine pour parfaire leurs automatismes avant l’ouverture de leur campagne.

« Il faut répéter, et on n’a pas vraiment pu le faire ces quatre ou cinq derniers jours. Les entraînements et matchs de la semaine qui arrive seront importants pour nous. »

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *