Interviews News

Interview Josh Jackson : « J’essaie d’apprendre de Kawhi Leonard »

Auteur de 14 points en 15 minutes face aux Blazers, Josh Jackson a réalisé le match typique du rookie NBA. Avec 6 balles perdues et 5/12 aux tirs, l’ailier des Suns a logiquement eu du déchet pour sa toute première sortie chez les grands. Mais, avec plusieurs pénétrations foudroyantes et quelques bons gestes défensifs, Jackson a laissé entrevoir un potentiel certain.

« Je veux devenir une menace à l’extérieur »

Josh, êtes-vous satisfait de votre premier match officiel en NBA ?

« Je suis juste content qu’on ait gagné. Je savais que j’allais faire des erreurs, car c’est mon tout premier match NBA mais je suis dans une phase d’apprentissage. Je suis content de la victoire. »

Etiez-vous nerveux ? Un peu d’appréhension ?

« Bien sûr, oui. J’étais un peu nerveux mais j’ai essayé de surmonter ça le plus rapidement possible. A chaque fois que c’est une première fois, je suis toujours un peu nerveux mais ça s’est plutôt bien passé. J’ai essayé d’oublier ça pour me concentrer sur mon jeu. »

Etait-ce vraiment plus physique, plus rapide que le jeu NCAA ?

« C’était définitivement plus physique. Un peu plus rapide. Je crois surtout que nous avons joué trop vite en début de match, et c’est pour ça qu’on s’est retrouvé à la traîne. On a ralenti un peu la cadence au fur et à mesure et c’est allé de mieux en mieux. »

Oui, vous étiez à -12 avant le dernier quart et vous avez complètement renversé la vapeur, que s’est-il passé ?

« Mike James a parfaitement contrôlé le rythme du match. Il a mis en place les systèmes que le coach voulait mettre en place. Comme je l’ai dit, on s’est un peu trop précipité en début de match. Mais à la fin, on a bien vu qu’on était plus posé et on a pu dérouler notre jeu. »

Que pensez-vous pouvoir apporter à cette équipe dès cette saison ?

« Je peux apporter au scoring, j’apporte de la polyvalence en défense et en attaque. Je peux jouer sur plusieurs postes. J’ai aussi beaucoup travaillé sur mon tir cet été ; je veux devenir une menace à l’extérieur. »

Coach Watson a récemment déclaré que vous étiez une superstar en devenir. Est-ce difficile de garder la tête sur les épaules et de continuer à bosser dur ?

« Non, pas du tout. Je suis content qu’il pense à moi en ces termes. Mais je n’ai encore rien fait ! Je veux simplement continuer à travailler et à m’améliorer. »

« J’avais hâte de commencer »

Vous avez été plutôt bon en ligue d’été, que pouvez-vous rapporter de cette expérience pour votre première campagne NBA ?

« Jouer avec beaucoup d’énergie, comme je l’ai fait à Vegas. Et puis, je dois rester concentré et ne pas m’oublier sur certaines possessions. C’est sans doute le plus important pour moi. »

Êtes-vous content que l’intersaison soit enfin terminée ?

« Oh oui ! J’avais hâte de commencer. La saison va être longue mais je pense qu’on est prêt pour ça. »

Avez-vous déjà entouré une date sur votre calendrier pour un duel particulier face à un joueur auquel vous voulez vous mesurer ?

« Non, pas vraiment. Il y a un paquet de joueurs contre qui j’ai envie de jouer. Surtout à mon poste. Je pense à LeBron James, Kevin Durant, Paul George, Carmelo [Anthony]. Ces joueurs-là vont être sympas à affronter. »

Vous disiez admirer Kawhi Leonard… En quoi peut-il être une inspiration ?

« Oui, j’observe ce qu’il fait et j’essaie d’apprendre de lui. Comme le fait d’être toujours à fond, sur chaque possession. Il joue toujours à 110% et c’est comme ça que je dois jouer. »

Aviez-vous un modèle en grandissant ? 

« J’ai beaucoup regardé Tracy McGrady. Et puis, Allen Iverson aussi. »

On vous a vu jouer aux échecs pour Vice, avez-vous d’autres talents hors basket ? 

« Je joue un peu de saxophone aussi. »

Propos recueillis à Portland

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *