SFR
Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
CLE
BOS2:00
GSW
HOU4:30
Magazine News Previews

[Previews] Denver, objectif playoffs

Comme chaque année, Basket USA propose une présentation de la saison NBA et des 30 franchises sous la forme d’un compte à rebours, de la 30e place à notre favori pour le titre de champion NBA. Aujourd’hui, place aux Nuggets, qui pourraient bien s’imposer comme l’équipe à éviter cette saison, à l’instar du Jazz la saison passée.

Dans la course pour les playoffs pendant l’intégralité de la saison passée, mais battu par Portland sur le fil, Denver enregistre une recrue de très grande qualité avec Paul Millsap, soit peut-être le meilleur ailier fort de la côte Est. L’objectif est donc pleinement assumé : les playoffs ou rien.

Paul Millsap, la recrue idéale

Plombés par un début de saison manqué (14 victoires pour 23 défaites après 37 matches), les Nuggets ont pourtant été dans la course aux playoffs jusqu’en fin de saison avec les Blazers. Finalement, ils manquent le premier tour contre les Warriors d’une victoire et finissent avec 40 succès et 42 défaites.

Les promesses sont là, et il manquait probablement un joueur pour franchir ce palier. En signant Paul Millsap, les Nuggets ont donc réalisé un énorme coup. Il semble le joueur parfait pour cet effectif : ailier fort d’expérience, très solide et complet offensivement, il va composer avec Nikola Jokic une raquette aussi efficace qu’excitante sur le plan technique. Le jeu collectif de Denver ne peut qu’être sublimé par un élément comme Paul Millsap, quadruple All-Star.

C’est d’ailleurs dans la raquette que réside la principale force de ce groupe. En plus des deux titulaires, Mason Plumlee, Kenneth Faried, Darrell Arthur, Trey Lyles et Juancho Hernangomez complètent le tableau. Il pourrait donc y avoir un peu de ménage, avec par exemple un transfert de Kenneth Faried. Cela permettrait peut-être de combler le départ de Danilo Gallinari, dont les qualités à 3-pts pourraient manquer sur la longueur. Même si Wilson Chandler reste un joueur de qualité, et sous-estimé, l’Italien n’a pas été remplacé dans ce rôle du joueur capable de faire le lien entre les extérieurs et la raquette.

Quel meneur de jeu titulaire ?

À l’extérieur justement, on prend les mêmes et on recommence, et il n’y a pas de meneur de jeu de gros calibre. Emmanuel Mudiay a déçu depuis son arrivée en NBA et Jameer Nelson a souvent été plus précieux la saison passée. Résultat : Mike Malone essaie Jamal Murray à ce poste pour épauler Gary Harris. Par rapport à la concurrence, c’est évidemment très léger mais c’est jeune, et le potentiel est là. Il manque sans doute un autre joueur d’expérience, l’équivalent de Jameer Nelson, sur les postes 2 et 3 pour encadrer les jeunes pousses. Mais Denver, à l’instar des Warriors il y a quelques années, veut construire sur le long terme avec ses jeunes, et cette saison permettra de savoir s’ils ont vu juste avec les Mudiay, Harris, Murray ou même Barton en 6e homme.

Construire sur de jeunes bases et y ajouter un joueur qui a fait ses preuves à Atlanta depuis plusieurs saisons, telles sont les conclusions de l’intersaison des Nuggets. Sur le papier, c’est très intéressant, et sur le terrain, ça peut faire très mal.

Mouvements de l’été

Arrivées : Paul Millsap (Hawks), Trey Lyles (Jazz), Tyler Lydon
Départs : Danilo Gallinari (LA Clippers), Mike Miller

Le joueur à suivre : Nikola Jokic

Paul Millsap va gonfler le potentiel des Nuggets mais c’est Nikola Jokic qui représente le futur. Auteur d’une excellente saison 2016-2017, avec 16.7 points, 9.8 rebonds et 4.9 passes de moyenne en seulement 28 minutes, le pivot en a encore sous le pied et son association avec l’ancien Hawk pourrait lui faire prendre une nouvelle dimension. Denver a peut-être dans son effectif l’un des pivots les plus doués de la nouvelle génération. Autour de qui construire.

Nikola Jokic a les mains, la vision, les statistiques et le volume de jeu nécessaires et suffisants pour devenir All-Star dès cette saison. Pour sa troisième année en NBA, il doit désormais dominer pleinement son sujet du premier au dernier match, et imposer une présence physique en défense. Il faut rappeler qu’en début de saison dernière, avec Jusuf Nurkic dans les pattes, il était resté dans les stands avec 8.7 points de moyenne en 16 matches. Ensuite, après le All-Star Game, il avait illuminé la ligue avec 17.7 points, 11.6 rebonds et 6.1 passes par match. Un baromètre à surveiller : ses passes. La saison passée, quand il a donné au moins 10 passes décisives (7 fois), son équipe ne s’est inclinée qu’une fois.

LE CINQ DE DEPART EN DEBUT DE SAISON

LE BANC

Meneurs : Emmanuel Mudiay, Jameer Nelson
Arrières : Malik Beasley, Will Barton
Ailiers : Tyler Lydon
Ailiers forts : Kenneth Faried, Juancho Hernangomez, Trey Lyles
Pivots : Mason Plumlee, Darrell Arthur

MOYENNE D’AGE : 26.3 ans
MASSE SALARIALE : 106.6 millions de dollars (18e sur 30)
SI TOUT VA BIEN

Paul Millsap s’intègre parfaitement dans le collectif, Nikola Jokic brille comme jamais, et la paire rappelle les plus belles heures du duo Millsap – Horford à Atlanta. La profusion chez les intérieurs et la profondeur chez les meneurs offrent de nombreuses possibilités à Michael Malone. De quoi compenser la perte des shooteurs et une adresse à 3-points en baisse. Denver surfe sur ses promesses de la saison passée et s’impose comme l’équipe que personne ne veut affronter. Dominatrice face aux équipes du ventre mou, elle accroche également les gros calibres. Les Nuggets se rapprochent des 50 succès et valident un billet pour les playoffs. Une première depuis 2013.

SI TOUT VA MAL

L’absence d’un solide shooteur – et même de shooteurs réguliers – dans les ailes plombe les Nuggets. Le jeu n’est pas assez écarté, alors que Nikola Jokic et Paul Millsap sont ciblés par les défenses. Sans patron à la mène, l’attaque stagne alors que la défense n’est pas suffisamment solide. Dans une conférence Ouest toujours plus solide, les Nuggets n’arrivent pas à passer le cap supplémentaire. Et comme la saison passée, Denver échoue à quelques matches de la queue du Mickey.

PREVIEWS : les équipes déjà présentées
30 – Chicago Bulls (15e Est)
29 – Phoenix Suns (15e Ouest)
28 – Atlanta Hawks (14e Est)
27 – Indiana Pacers (13e Est)
26 – Brooklyn Nets (12e Est)
25 – Sacramento Kings (14e Ouest)
24 – Orlando Magic (11e Est)
23 – New York Knicks (10e Est)
22 – LA Lakers (13e Ouest)
21 – Dallas Mavericks (12e Ouest)
20 – Philadelphie Sixers (9e Est)
19 – Detroit Pistons (8e Est)
18 – Charlotte Hornets (7e Est)
17 – Memphis Grizzlies (11e Ouest)
16 – New Orleans Pelicans (10e Ouest)
15 – Utah Jazz (9e Ouest)
14 – Miami Heat (6e Est)
13 – Denver Nuggets (8e Ouest)
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *