Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
TOR108
SAC93
DET114
ORL110
BRO84
IND94
WAS93
CLE97
News

Willie Cauley-Stein : « Tant qu’on ne gagnera pas, on nous prendra encore pour des rigolos »

Propulsé dans un rôle de leader en cours d’exercice après le transfert de DeMarcus Cousins à la Nouvelle Orléans, Willie Cauley-Stein arrive dans sa troisième saison à Sacramento pour conforter ce nouveau statut.

Assuré d’une place de titulaire, et plus encore de pilier de l’équipe, Cauley-Stein est prêt à assumer ses responsabilités accrues. 

« Tout repose sur vos épaules. Il faut y être prêt mentalement », lance WCS pour Sports Illustrated. « Même si ce n’est pas de ta faute, c’est ce que tout le monde va penser. Parce que je suis le leader de l’équipe. J’ai une préparatrice mentale, ce qui est super cool, mais parfois un peu space ! Je l’adore, je lui parle une fois par semaine. Avec la saison, ça sera plutôt deux ou trois fois par semaine. Je dois rester dans l’instant, ne pas être embrouillé par le passé ou le futur. »

L’athlétique intérieur des Kings a fini fort, à 13 points, 8 rebonds, 2 passes, 1 contre, 1 interception après le All Star Break. Et il a bossé cet été pour rester en forme : 700 tirs par jour ! Avec son activité près du cercle et des capacités intéressantes sur le pick & roll, Cauley-Stein a une base de travail. Et il travaille à y ajouter plus de mouvements au poste bas.

« Je prenais Vince Carter sur ma console »

Avec Zach Randolph qui vient de débarquer à Sacramento, Cauley-Stein va être servi. A l’entraînement, il risque de manger chaud plus d’une fois…

« J’aurais déjà dû élargir ma palette offensive à l’université. Mais à Kentucky, il y avait dix gars qui faisait la même chose. Maintenant, je veux développer mon jeu ! Je ne suis pas qu’un grand qui peut courir. J’ai travaillé sur mon dribble, mon tir, pas mal de moves. Je ne veux pas être un simple pivot, mais plutôt un 4 au large. Et puis, dans un nouveau rôle, je vais devoir être au point mentalement. Il faudra que je sois en mode assassin, de jouer dur et d’être performant quand ça compte. »

Avec Randolph, c’est également Vince Carter qui débarque depuis le Tennessee. Et comme Z-Bo, Carter aura pour responsabilité majeure de guider le troupeau. Les Kings sont jeunes et ont encore besoin de leadership au quotidien.

« C’est dingue, c’est une légende ! Je me souviens de Vince Carter aux Raptors. Je jouais à la console avec lui. J’avais déjà joué contre lui mais là, de pouvoir être son coéquipier, c’est un autre niveau d’excitation ! Je vais aussi côtoyer une autre légende, Z-Bo. Je suis très heureux de pouvoir apprendre de ces deux gars qui ont atteint le statut que je vise. »

« Changer la culture de la franchise »

Ayant également attiré George Hill pour chapeauter De’Aaron Fox à la mène, les Kings suivent une ligne directrice claire. La reconstruction prend belle forme. Pour Cauley-Stein, cela signifie de prendre plus de responsabilités dans le jeu, mais aussi dans le vestiaire.

« Tant qu’on ne commencera pas à accumuler les victoires, les gens vont continuer de croire qu’on est des rigolos, la risée de la ligue. Il faut qu’on leur redonne la foi. Le front office sait ce qu’il fait. On veut changer la culture de la franchise. On a pris une nouvelle direction, il y a eu du changement dans les bureaux. Mais ça ne change rien pour moi, je fais mon boulot. J’ai une bonne relation avec tout le monde. Ils veulent que je sois un leader. On va essayer d’élever mon niveau de jeu et celui de l’équipe. »

Loin de pouvoir prétendre aux playoffs, les Kings savent qu’ils ont beaucoup de chemin à accomplir. Willie Cauley-Stein ne cracherait par contre pas sur un rôle de figurant dans cette conférence Ouest. Celui de poil à gratter peut-être ?

 « On est des outsiders, mais on peut en prendre plus d’un par surprise ! Je me souviens à Kentucky, toutes les équipes nous sortaient leur meilleur match. Eh bien, là, c’est pareil. Sauf que ce sera à nous de sortir notre meilleur match face aux grosses écuries. »

Willie Cauley-Stein Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2015-16 SAC 66 21 56.3 0.0 64.8 2.0 3.3 5.3 0.6 2.2 0.7 0.7 1.0 7.0
2016-17 SAC 75 19 53.0 0.0 66.9 1.1 3.4 4.5 1.1 2.0 0.7 0.9 0.6 8.2
2017-18 SAC 25 25 48.6 16.7 68.2 1.7 4.1 5.8 2.2 2.2 0.7 1.4 1.0 10.2
Total   166 21 53.2 10.0 66.4 1.6 3.4 5.0 1.0 2.1 0.7 0.9 0.8 8.0
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *