Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
BRO116
ATL104
OKC
MIN1:00
LAL
NOR3:30
News

Il fallait bien deux All-Stars pour faire oublier Isaiah Thomas à Al Horford

Un an après avoir rejoint les Celtics, Al Horford fait malgré lui partie des tauliers à Boston à la faveur d’un été renversant dans le Massachusetts. L’intérieur a vu les « role players » partir tout à tour vers de nouveaux horizons, Avery Bradley s’envoler pour Detroit et enfin Isaiah Thomas et Jae Crowder atterrir à Cleveland en échange de Kyrie Irving.

Un coup dur pour l’ancien Hawk, qui a – comme Gordon Hayward – dû dire adieu à celui qui l’avait convaincu de venir.

« C’était vraiment inattendu » reconnait aisément Al Horford, cité par le Boston Herald. « IT donnait tout ce qu’il avait, tous les soirs. C’est un truc que j’appréciais chez lui, que peu importe ce qu’il y avait en face, il donnait tout. C’est un des gars qui m’a recruté, donc c’est un gars pour qui j’ai beaucoup de respect, et je lui souhaite vraiment le meilleur. D’être en bonne santé pour commencer, et de poursuivre son aventure à Cleveland. »

Heureusement pour lui et pour les fans de Boston, le club a récupéré Kyrie Irving, un joueur qui aurait pu lui aussi convaincre l’intérieur de le rejoindre.

« C’était une surprise pour tout le monde » poursuit-il. « On ne l’a pas vu venir. Mais c’est quelque chose qui va nous mettre dans une position différente. C’est un joueur incroyable. »

« Soufflé » par Kyrie Irving

En plus, l’intérieur a eu l’occasion de voir son nouveau meneur de jeu à l’oeuvre.

« J’étais soufflé » lance-t-il, cette-fois ci pour le Telegram de Worcester. « Je joue contre lui depuis des années. Tu le vois sur les parquets, tu vois comment il se déplace. et tu es impressionné. Tu réalises à quel point il est bon. Et puis quand tu le vois à l’entraînement, la facilité avec laquelle il peut scorer, manier le ballon, faire pleins de trucs, ça t’ouvre les yeux. »

Et pour compléter ce « Big Three », le Dominicain aura à ses côtés un autre All-Star, sur qui il ne tarit pas non plus d’éloges.

« Gordon [Hayward] est un gars qui sait vraiment tout faire » assure-t-il. « Il shoote vraiment bien. Un truc qui m’a impressionné, c’est sa qualité de passe. Il peut vraiment faire des passes. Il a la taille pour jouer le pick-and-roll. Et puis il y a sa défense qui m’a également impressionné. Je ne crois pas que les gens en parlent assez. »

Néanmoins, comme le prône Kyrie Irving, il faut désormais faire preuve de patience à Boston.

« On ne peut s’attarder sur les attentes et le temps que ça doit prendre. Ça va prendre un certain temps. Pour nous, ça commence aujourd’hui. Après, on doit construire ça jour après jour. »

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *