Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
ATL
DET1:30
BRO
NYK1:30
CLE
LAL2:00
MIN
SAC2:00
GSW
DAL4:30
News

Enes Kanter : « Kevin, tu es l’un des cinq meilleurs joueurs au monde. Vis ta vie ! »

Ennemi public n°1 à Oklahoma City depuis son départ surprise l’an passé, Kevin Durant a malheureusement remis de l’huile sur le feu, à l’insu de son plein gré, pour ainsi dire.

Pris sur le fait après un raté monstrueux sur les réseaux sociaux, le MVP des dernières Finals n’a pas fini d’en entendre parler… 

Plaisantin plusieurs semaines en arrière après s’être entraîné avec lui à New York, Enes Kanter était plus amer cette fois-ci à propos de Kevin Durant.

« Je ne suis pas en colère, c’est juste triste », admet-il sur CBS. « Je me souviens quand il était là, on lui a tout donné : la franchise, les entraîneurs, les joueurs, les masseurs, les cuisiniers, les fans, tout l’Etat. Il avait tout ce qu’il voulait. Il critique Billy Donovan mais je ne crois pas que beaucoup d’entraîneurs soient allés en finale de conférence pour leur première saison. »

Surpris par la violence des propos tenus, Enes Kanter s’étonne également de cette addiction de plus en plus problématique de Kevin Durant aux réseaux sociaux. Et il n’est pas le seul.

Les Warriors « perplexes » ?

Selon Chris Mannix du Vertical, les dirigeants des Warriors sont « perplexes » de voir Kevin Durant s’accrocher ainsi au passé.

« Ses excuses ne font pas de mal, mais ce qui est dit est dit. On sait maintenant ce qu’il pense de nous », reprend Enes Kanter. « C’est triste car on est allé à la guerre ensemble. On n’a pas critiqué Kevin tout comme il ne nous critiquait pas quand il était là. Tu viens de gagner le titre, avec le trophée de MVP des Finals. Je comprends ce qu’il dit sur les interactions avec les fans, mais l’histoire du faux compte, et toutes ces conversations, c’est n’importe quoi. Tu es l’un des cinq meilleurs joueurs de la ligue, vis ta vie ! »

Au passage, Enes Kanter en profite pour placer son compliment habituel pour Russell Westbrook. Histoire de bien marquer l’opposition entre les deux hommes.

« Les grands joueurs, ceux qui gagnent des titres, ils ne reprochent rien à personne. Ils prennent leurs responsabilités. Lors des derniers playoffs, c’est ce qu’a dit Russ à propos de ses coéquipiers. Et je suis d’accord : on est dans le même bateau, on n’accuse personne. Si on perd, c’est de notre faute à tous. »

Après une saison couronnée d’un titre, les Warriors sauront sans aucun doute remettre de l’ordre dans la maison pour la rentrée. Comme cela avait pu être le cas à un moment avec Draymond Green et ses sorties tapageuses.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *