News

Iman Shumpert pense que ce sera plus compliqué d’aller en finale sans Kyrie Irving

Iman Shumpert a déjà expliqué brièvement dans les médias cette semaine qu’il acceptait la décision de son camarade Kyrie Irving, « qu’il avait fait ce qu’il avait à faire« , « qu’il n’y a pas de ressentiment« . Le sixième homme des Cavs est revenu plus en détail sur le dossier dans le show radio Everyday Struggle, avec un long témoignage très intéressant.En préambule de celui-ci, Shumpert a d’abord tenu à rendre hommage à son ex-meneur de jeu et à toutes les fois où il a porté l’équipe. En confiant au passage que ce serait plus compliqué d’aller en finale NBA sans lui.

« Ça va être plus difficile » avoue l’arrière. « Il faut le voir comme ça : on se reposait sur lui pour plein de choses. Il arrive parfois que l’autre équipe établit un plan de jeu tellement bon qu’on ne peut rien faire. Et on épuise LeBron pendant les trois premiers quart-temps. Il va peut-être rentrer un 12-0 tout seul parce qu’il prend des rebonds, dribble, défend sur des postes 4 ou 5 alors qu’il devrait être sur un ailier. Dans ces cas-là, il en fait énormément et n’a plus d’énergie. Alors que Kyrie en a lui, et il n’a pas besoin de système. Il n’a pas besoin d’un écran. Tu peux envoyer deux joueurs sur lui, ça ne change rien. Il peut vraiment faire ça, c’est son don. On se reposait là-dessus. On aurait perdu beaucoup de matchs (sans lui). On lui donne le ballon, tout le monde va d’un côté du terrain et on le regarde gagner le match. »

Irving voulait quelque chose de différent

« Uncle Drew » a beaucoup appris de LeBron et certains voient en cette décision un coup de poignard dans le dos du King. Pourtant Kyrie a beaucoup aidé le quadruple MVP également, et si les destins des deux hommes sont désormais liés à jamais, pour le plus grand bonheur de la ville de Cleveland, Kyrie existait avant LeBron, et continuera d’exister après.

« Tout le monde oublie que Kyrie était comme ça avant qu’il rencontre LeBron. Je ne dis pas qu’il gagnait, mais mettre des paniers ?  Il est très bon pour ça maintenant. Il faut comprendre qu’il a appris à partager ça. Il a joué des matchs dans lesquels LeBron n’était pas bon et il a retiré de l’attention à Bron, ce qui a permis à Bron de bien jouer. Il a grandi. Il ne considère pas ce transfert comme si c’était ‘LeBron ? Je m’en fous de ce mec !’. Je pense que c’est plutôt ‘J’ai appris. On a gagné ensemble. Je veux quelque chose de différent’. »

« Les gens croient que c’est 2K »

Le divorce a été bruyant médiatiquement, mais il n’y a aucun problème entre les deux vedettes assure Iman Shumpert. Kyrie Irving voulait simplement sortir de l’immense ombre de LeBron James et avoir plus de responsabilités.

« Il ne s’agit pas simplement d’un truc entre Kyrie et LeBron. Les médias veulent le tourner comme ça. C’est comme ça avec Internet, faut en faire une histoire, ça engendre des clics. « LeBron et Kyrie se détestent ! ». Non. Ce sont deux gars qui ont besoin du ballon. LeBron en a besoin, Kyrie en a besoin, Kevin en a besoin, J.R. Smith peut shooter sans, Kyle Korver peut shooter sans. J’aime l’avoir, aller au panier et dunker, mais si je prends le ballon pour mettre mes 20 points, ça en enlève aux 40 de LeBron, aux 40 de Kyrie, aux 40 de Kevin (…) Les gens croient que c’est 2K. Bron peut en planter 40, Kyrie aussi, Iman doit en mettre 20, J.R. 30 peut-être. Ça ne marche pas comme ça. »

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *