Matchs
hier
Matchs
hier
LAL103
CHI94
News

La devise de Rudy Gay à San Antonio : gagner moins pour gagner gros !

Gravement blessé au tendon d’Achille pour finir ses trois saisons à Sacramento, Rudy Gay a signé aux Spurs pour gagner gros !

Pas tant sur le plan financier après avoir fait une croix sur 14 millions sur une saison chez les Kings contre 17 millions pour deux à San Antonio, mais sur le plan sportif. Le double champion du monde, en 2010 et 2014, veut gagner un titre NBA.

Après tout, ça va faire quatre ans qu’il n’a rien gagné. Et puis, le temps presse…

« Je sais que je suis à un point charnière de ma carrière : c’est maintenant ou jamais », explique Rudy Gay pour le San Antonio Express News. « Je voulais faire partie d’une franchise qui est connue pour sa culture de la gagne et qui peut m’aider à élever mon jeu au niveau supérieur. »

Appelé à utiliser toute sa polyvalence sur les ailes, une idée intéressante en combinaison avec Kawhi Leonard, Rudy Gay va surtout devoir faire rapidement taire les critiques.

« Je veux jouer le titre ! »

Après huit mois d’absence et une 12e saison dans les jambes à 31 ans, il a en effet beaucoup à prouver.

« Je me sens bien », assure-t-il. « Tout le monde dit ça dans ces cas-là mais c’est la vérité, je me sens bien. Je n’ai certes plus joué depuis le mois de janvier. Mais j’ai énormément travaillé pour revenir à mon niveau. Et je ne veux que pas que ça soit vain. Je veux jouer le titre ! »

Derrière les Warriors, il va falloir s’accrocher. Mais pourquoi pas chatouiller Golden State, comme lors de ce Game 1 quasiment dans la besace, avant la blessure à la cheville de Kawhi Leonard.

Côté Spurs, il faudra effectivement être solide à l’infirmerie avec le retour de Tony Parker également, qui se profile plus tôt que prévu, selon Danny Green notamment. Mais l’effectif est encore replet pour Gregg Popovich, avec l’arrivée à l’intersaison de Joffrey Lauvergne derrière LaMarcus Aldridge et Pau Gasol, ou la progression à suivre de Dejounte Murray à la mène et pas moins de cinq joueurs pour le seul poste d’arrière !

Rudy Gay pourra compter sur le camp d’entraînement qui commence le 25 septembre prochain pour retrouver doucement le rythme. Chez Pop, on répète toujours ses gammes. De A à Z.

Rudy Gay Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2006-07 MEM 78 27 42.2 36.4 72.7 1.2 3.3 4.5 1.3 2.5 0.9 1.8 1.0 10.9
2007-08 MEM 81 37 46.1 34.6 78.5 1.7 4.4 6.2 2.0 2.8 1.4 2.4 1.0 20.2
2008-09 MEM 79 37 45.3 35.1 76.7 1.4 4.2 5.5 1.7 2.8 1.2 2.6 0.8 18.9
2009-10 MEM 80 40 46.6 32.7 75.2 1.4 4.5 5.9 1.9 2.5 1.5 2.1 0.8 19.6
2010-11 MEM 54 40 47.1 39.6 80.5 1.5 4.7 6.2 2.8 2.4 1.7 2.5 1.1 19.8
2011-12 MEM 65 37 45.5 31.2 79.1 2.0 4.4 6.4 2.3 2.1 1.5 2.5 0.9 19.0
2012-13 * All Teams 75 36 41.6 32.3 81.4 1.3 4.8 6.2 2.7 2.4 1.5 2.6 0.7 18.2
2012-13 * MEM 42 37 40.8 31.0 77.6 1.3 4.6 5.9 2.6 2.1 1.3 2.5 0.7 17.2
2012-13 * TOR 33 35 42.5 33.6 85.6 1.3 5.1 6.4 2.9 2.9 1.8 2.9 0.7 19.5
2013-14 * All Teams 73 35 45.5 33.0 82.2 1.6 4.4 6.0 2.9 2.3 1.3 3.1 0.8 20.0
2013-14 * SAC 55 34 48.2 31.2 83.6 1.5 4.0 5.5 3.1 2.3 1.2 3.0 0.6 20.1
2013-14 * TOR 18 36 38.8 37.3 77.3 1.6 5.8 7.4 2.2 2.6 1.6 3.3 1.3 19.4
2014-15 SAC 68 35 45.5 35.9 85.8 1.4 4.4 5.9 3.7 2.3 1.0 2.7 0.6 21.1
2015-16 SAC 70 34 46.3 34.4 78.0 1.5 5.0 6.5 1.7 2.6 1.4 2.0 0.7 17.2
2016-17 SAC 30 34 45.5 37.2 85.5 1.2 5.1 6.3 2.7 2.6 1.5 2.5 0.9 18.7
2017-18 SAN 17 22 45.6 35.3 82.2 1.4 3.8 5.1 1.5 2.2 0.9 1.8 0.5 11.4
Total   770 35 45.2 34.5 79.6 1.5 4.4 5.9 2.3 2.5 1.3 2.4 0.8 18.3
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *