Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
BRO116
ATL104
OKC
MIN1:00
LAL
NOR3:30
News

Kevin Durant s’explique sur son choix de ne pas aller à la Maison Blanche

Même si la Maison Blanche n’a pas encore officiellement invité les Warriors, c’est fin février, lors de leur déplacement pour affronter les Wizards, que les champions NBA 2017 devraient être accueillis par Donald Trump. Cette perspective a déjà fait couler beaucoup d’encre en NBA, et côté Warriors, les avis divergent sur l’attitude à avoir face au nouveau Président des Etats-Unis. Certains sont « pour », d’autres « contre », et même Adam Silver s’est exprimé sur le sujet. Pour sa part, Kevin Durant est catégorique : il n’ira pas ! Et pourtant, pour un enfant de Washington, ce sera un crève-coeur.

« Je ne le ferai pas » annonce-t-il à ESPN. « Je ne respecte pas celui qui est actuellement en fonction. Je ne suis pas d’accord avec ce qu’il cautionne, et je vais faire entendre ma voix en n’y allant pas. C’est simplement une décision personnelle, mais je connais assez mes gars pour savoir qu’ils seront d’accord avec moi. »

« Notre pays est tellement divisé et ce n’est pas une coïncidence »

Après avoir rendu hommage aux autres athlètes militants et aux mots forts prononcés ces derniers mois par Colin Kaepernick, LeBron James, Carmelo Anthony, Chris Paul, Dwyane Wade et même Russell Westbrook, Kevin Durant est revenu sur les événements de Charlottesville, et pour lui, Donald Trump en est le premier responsable.

« Il en est le moteur, et j’en ai le sentiment depuis qu’il est entré en fonction, ou depuis qu’il s’est présenté à l’élection. Notre pays est tellement divisé, et ce n’est pas une coïncidence. Quand Obama était en place, les choses s’amélioraient. Il y avait tellement d’espoir dans les communautés dont je suis issu car c’était un Président noir, et c’était le premier. De voir ça, et d’observer où nous en sommes, c’est comme si nous avions pris un virage vers le pire. Et tout vient de celui qui dirige l’administration. Ça vient du sommet, et son action se répercute sur nous tous. Vous savez, si on a quelqu’un en place qui se ne préoccupe pas de tout le monde, alors nous n’irons nulle part en tant que pays. Selon moi, tant qu’on ne l’aura pas dégagé, on ne verra aucun progrès. »

Pour Kevin Durant, il est important que davantage d’athlètes et de personnes d’influence s’expriment sur le sujet, mais aussi s’investissent. C’est le seul moyen d’agir comme contre-pouvoir à la politique actuelle.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *