News

Jay Williams raconte l’éthique de travail de Kobe Bryant

Victime d’un très grave accident de moto en juin 2003, Jay Williams a vu sa carrière NBA prendre fin après une seule et unique saison aux Bulls…

Néanmoins, notre confrère garde quelques souvenirs de ses matches et notamment celui disputé à Los Angeles face aux Lakers. Motivé par l’idée de travailler plus dur que les autres, Williams se présente le 22 novembre au Staples Center…

« Le match était à 19 heures. Comme on affrontait les Lakers, les champions, je me suis dit que j’allais être au Staples Center dès 15 heures. Je voulais m’assurer de mettre 400 shoots avant de repartir. Quand j’arrive, je vois Kobe Bryant qui bossait déjà. »

Chacun s’est donc entraîné de son côté.

« J’ai bossé une heure, une heure et demie et quand je me suis assis, j’entendais toujours le ballon rebondir. Le gars est toujours en train de travailler alors que quand je suis arrivé, il était déjà en sueur. Et il n’était pas facile ou tout mou, il faisait ses mouvements de match. Je me suis déchaussé et je l’ai regardé pendant encore 25 minutes. »

Le résultat ? Kobe a été brillant malgré sa séance de près de deux heures dans l’après-midi.

« Il nous a mis 40 points*. Après le match, je suis allé le voir pour comprendre pourquoi il bossait comme ça. Il m’a répondu : « Parce que je t’ai vu arriver à la salle et je voulais que tu saches que peu importe combien de temps tu allais travailler, j’allais travailler encore plus dur que toi. Tu m’as poussé à être meilleur. » Je n’avais jamais vu un tel niveau de compétition. »

L’anecdote vient s’ajouter à la longue liste des histoires autour de la légendaire éthique de travail de Bryant. Seulement, à l’instar de Michael Jordan, Kobe a parfois laissé des souvenirs plus puissants que ses réelles performances.

*La mémoire de Williams le crédite de 40 points, alors que l’ancien joueur des Bulls n’est venu qu’une fois au Staples Center dans sa carrière et lors de ce match, Bryant avait inscrit 21 points. Peut-être confond-il cette performance – et non l’anecdote – avec le match à Chicago où le quintuple champion avait marqué 36 points…
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *