News

Pour l’ex-GM des Cavs, « Kyrie Irving a géré la situation exactement comme il le fallait »

Non reconduit par Dan Gilbert malgré un titre NBA et deux autres qualifications en finale NBA, l’ex-general manager des Cavs, David Griffin, reste très proche des coulisses de la NBA puisqu’il a notamment éconduit la proposition des Knicks pour un poste similaire. Pour l’émission The Jump, le stratège est revenu sur la rupture entre Kyrie Irving et les Cavaliers.

Il connaît mieux que quiconque la situation, évidemment de par son ancienne position mais aussi par sa proximité avec le joueur. Alors que de nombreuses critiques ont été adressées au meneur de Cleveland, notamment par Ron Harper, l’ancien arrière de la franchise et des Bulls, David Griffin estime que le quadruple All-Star a géré dignement sa destination.

« De mon point de vue, les propos de Ron étaient injustes à son égard. » a t-il répondu lors de l’émission. « C’est un joueur qui a géré la situation exactement comme il le fallait. Il est venu rencontrer Dan Gilbert en privé pour lui dire qu’il pensait pouvoir être plus heureux ailleurs. Le pire qu’il aurait pu faire était de dire qu’il était complètement partant avant de couler le bateau avec lui. »

Difficile de contredire David Griffin puisque lorsque l’affaire a été dévoilée au grand public, Kyrie Irving avait déjà fait part de son souhait depuis plusieurs semaines, la preuve qu’il a su respecter l’intimité de sa relation avec la franchise et préserver le calme auprès de son camp.

« L’ombre de LeBron es très grande sur la franchise »

De plus, l’ancien dirigeant rappelle que le meneur cherche un environnement sain, compétitif et forcément concurrentiel. Si ses désirs pourraient passer pour le caprice d’une star désireuse de tirer la couverture à elle, David Griffin pense plutôt qu’il s’agit pour le joueur de se trouver un nouveau défi.

« La plupart des joueurs n’ont pas le courage de faire ce qu’il a fait. » assure l’ancien dirigeant. « Je pense que c’est quelqu’un qui sait à quel point il peut être bon. L’ombre de LeBron est très grande sur la franchise et dans l’ensemble, c’est vraiment une excellente chose. Cela suscite des attentes de titre mais en revanche, cela ne permet pas à un joueur comme Kyrie de tester ses limites pour voir jusqu’où il peut aller. Il a tout fait pour recruter LeBron (en 2014), (Gordon) Hayward et tout un tas de free agents et soudainement, quand LeBron est revenu, il s’est retrouvé dans une situation totalement différente de celle où il se trouve aujourd’hui. Il a énormément travaillé, il a gagné un titre et de ce que je comprends de sa décision, il se cherche un endroit pour pouvoir franchir la prochaine étape de sa carrière. »

En attente d’un grand coach ?

Dans le même temps, il confirme que San Antonio mais aussi… Boston font partie de ses destinations favorites. Deux franchises ambitieuses, très bien gérées par leurs dirigeants et entraîneurs et à même de lui offrir une évolution sur le pur plan du basket.

« Ses choix incluaient de très bons environnements de coaching, notamment Brad Stevens et Gregg Popovich. » précise David Griffin. « Mais avec les équipes de cette liste, Boston avec Gordon Hayward ou San Antonio avec Kawhi Leonard, il serait en compagnie d’autres grands joueurs donc ce n’est pas comme s’il voulait diriger un groupe de bras cassés. Il désire juste être dans une position où il pourrait trouver exactement ce qu’il recherche maintenant qu’il rentre dans ses meilleures années, à 25 ans. »

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *