Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
CHA
MIA1:00
IND
DET1:00
ORL
POR1:00
PHI
OKC1:00
WAS
LAC1:00
BOS
UTH1:30
TOR
BRO1:30
MEM
ATL2:00
MIL
CHI2:00
DEN
NOR3:00
HOU
SAS3:30
Magazine News

Summer leagues : le bilan des Français

 

Hélas, trois fois hélas, pas de Frank Ntilikina en summer league. La faute à un genou blessé lors de la finale de Pro A. Toute la NBA voulait voir le rookie des Knicks à l’oeuvre, et il faudra désormais attendre la présaison. Autre absent de marque : Guerschon Yabusele, lui aussi blessé. Sans eux, ils étaient tout de même 14 à fouler les parquets de summer league sous la bannière tricolore.

 

Timothé Luwawu-Cabarrot (11 points, 4 rebonds, 3 passes)

Cela aurait pu être mieux (vu sa fin de saison canon) et cela aurait pu être pire (vu sa petite blessure au visage)… Timothé Luwawu-Cabarrot faisait partie des vétérans de l’équipe des Sixers pour les ligues d’été 2017 et l’ailier français a brillé dans l’Utah, avec 14 points, 4 rebonds, 4 passes en deux matchs. A Las Vegas, il en a disputé trois beaucoup moins convaincants, à 9 points, 4 rebonds, 2 passes.

Toujours aussi rapide et efficace sur contre-attaque et transition, Luwawu-Cabarrot a plusieurs fois été pris de court en défense, comme face à Jayson Tatum par exemple. TLC a néanmoins fait le métier et peut donc envisager la suite avec sérénité dans une troupe des Sixers qui vit bien et grandit bien ensemble.

Axel Toupane (8 points, 3 rebonds, 1 passe en 26 minutes)

Recruté en fin de saison passée par les Pelicans, Axel Toupane jouait gros sur ces ligues d’été. Avec 26 minutes par match, on lui a donné l’occasion de montrer ce qu’il sait faire et on est forcément un peu déçu du résultat final, à 8 points et 39% de réussite. Toupane a plafonné à 13 points et même s’il a bouclé sa semaine à Vegas à 50% de réussite à trois points, on s’attendait à davantage d’initiatives. Sous contrat, Toupane sera encore au camp d’entraînement… mais, même si on ne l’espère évidemment pas, n’a-t-il pas déjà laissé passer sa chance ?

Louis Labeyrie (7 points, 6 rebonds en 19 minutes)

Pour son troisième été de suite avec les Knicks, Louis Labeyrie a été très propre. 62% de réussite pour 7 points avec 6 rebonds en 19 minutes de moyenne, le futur joueur de la SIG Strasbourg a fait du bon boulot. Il a répondu aux attentes et a effectivement démontré sa nouvelle maturité dans le jeu. Capable de s’écarter à l’occasion, Labeyrie est par contre encore un peu « léger » sur certains combats à l’intérieur.

Alpha Kaba (5 points, 4 rebonds en 11 minutes)

Drafté de dernière minute, avec l’ultime choix de la grand-messe de juin, Alpha Kaba a joué sans pression avec les Hawks. A 5 points et 4 rebonds de moyenne, il a été plutôt productif sur le peu de temps de jeu qu’on lui a offert. A priori, Kaba devrait retourner en Europe pour une saison pour mûrir encore son jeu.

Petr Cornelie (5 points, 4 rebonds en 14 minutes)

Sorti de nulle part en 2016 avec une draft en 53e choix, Petr Cornelie est par contre nettement rentré dans le rang en 2017, lors d’une saison ratée au MSB. Parti pour jouer à Levallois à la rentrée, le jeune intérieur a réussi quelques belles sorties avec les Nuggets. Il termine à 5 points et 4 rebonds, à 37% de réussite. Espérons que ce nouveau départ en Pro A lui permette de retrouver la marche avant.

Mam Jaiteh (5 points, 3 rebonds en 12 minutes)

Invité de dernière minute en ligue d’été, Mam Jaiteh venait surtout prendre connaissance avec l’univers NBA cet été. Le nouvel intérieur du CSP Limoges a obtenu un petit peu de temps de jeu en fin de tournoi, et il a fait ce qu’il a pu. Non drafté en 2015, Jaiteh sait bien qu’il devra parvenir en NBA par les chemins détournés.

Livio Jean-Charles (4 points, 2 rebonds en 12 minutes)

Après avoir fait l’aller-retour entre San Antonio et Villeurbanne durant la saison, Livio Jean-Charles a repris la route du Texas pendant l’été. Pas forcément très en vue lors des matchs, l’intérieur guyanais devrait néanmoins rester de l’autre côté de l’Atlantique à l’automne afin de retenter sa chance en ligue mineure la saison prochaine. Jean-Charles ne veut donc pas encore lâcher son rêve de NBA.

Isaia Cordinier (4 points, 3 rebonds, 2 passes, 1 interception en 14 minutes)

« Je réfléchis et j’analyse », prévient Isaia Cordinier. Le jeune arrière tricolore a terminé fort contre Houston avec 7 points, 7 passes, 6 rebonds et 2 interceptions. Et il réfléchit sérieusement à la possibilité de rester aux Etats-Unis pour rester au plus proche des Hawks qui détiennent ses droits depuis sa draft l’été passé.

Mathias Lessort (2 points, 5 rebonds, 1 contre en 12 minutes)

Tout comme Mam Jaiteh, Mathias Lessort est arrivé en cours de tournoi à Vegas, la faute au règlement FIBA. A l’inverse de son coéquipier et compatriote, Lessort a par contre bien été sélectionné lors de la draft. Du coup, il a été rapidement lancé dans le bain. Maladroit (25%), Lessort a compensé par son activité habituelle. Il devrait suivre Alpha Kaba vers l’Europe dans le schéma de plus en plus fréquent du « draft & stash »…

David Michineau (2 points, 2 passes, 1 rebond en 6 minutes)

Signé pour deux ans par les Clippers l’été passé, David Michineau devait être un des français cadre de cette édition 2017 des summer league. Malheureusement, touché à un ischio, le futur meneur de Cholet n’a pas vraiment pu défendre ses chances. Il n’est apparu que dans trois rencontres, et pour six minutes seulement en moyenne !

Yannis Morin (2 points, 4 rebonds, 1 contre en 13 minutes)

L’ancien espoir de Cholet Basket avait donné son accord pour jouer la saison prochaine en Pro A, du côté de Châlons-Reims. Mais la franchise du Thunder souhaite le voir plus longtemps à l’oeuvre et lui a donc proposé un contrat. Yannis Morin aura donc le camp d’entraînement pour convaincre OKC de le garder dans son giron.

Vincent Poirier (1 point, 5 rebonds en 10 minutes)

Le futur pivot de Vitoria a eu beau jeu de remercier la franchise des Nets pour son accueil, mais en vrai, Vincent Poirier n’a pas vraiment été bien servi. Très peu utilisé, et en fait moins que l’an passé avec le Magic, Poirier a tout de même signé un match à 11 rebonds et 3 contres en 15 minutes contre les Pelicans. Pour le reste, c’était assez insipide…

Tidjane Keita (1 point en 4 minutes )

Grand inconnu du clan français sur le pont en ligue d’été, Tidjane Keita a encore du pain sur la planche pour se faire connaître. Au sein des Raptors, il n’a pu entrer en jeu qu’à deux reprises pour 8 minutes de jeu au total. Encore un beau prospect à développer… pourquoi pas dans un club formateur en France ?

William Howard (1 minute)

Pour le jeune William Howard, la ligue d’été s’est résumée à une petite minute de temps de jeu. En tout et pour tout. Au moins, il aura pu se frotter à ses coéquipiers des Grizzlies (Wayne Selden Jr notamment) à l’entraînement.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *