Magazine News

Free agency : le Top 10 des pivots

On termine notre revue d’effectif des free agents 2017 avec les pivots, l’un des postes les moins sexy de cette intersaison. Aucune grosse pointure, et un ou deux titulaires, mais quelques belles pioches pour des équipes en quête d’expérience ou de jeunes joueurs athlétiques.

Pour chaque joueur, nous précisons s’il est free agent protégé ou pas. Le statut de « protégé » permet à son équipe de s’aligner sur n’importe quelle offre extérieure pour le conserver.

1. Nerlens Noel (23 ans – protégé – 8.7 pts, 5.8 rbds – Dallas Mavericks)

Barré par Joel Embiid aux Sixers, Nerlens Noel a repris des couleurs au Texas au point que ses dirigeants voient en lui le nouveau Tyson Chandler. Un pivot défensif et athlétique, dont la mission numéro 1 est de protéger le cercle. Sa jeunesse et sa mobilité sont des plus, et c’est pour cette raison qu’il pourrait décrocher un contrat énorme, sans doute aux alentours des 100 millions de dollars. Inespéré lorsqu’on pense à son parcours à Philadelphie…

2. Pau Gasol (37 ans – non protégé – 12.4 pts, 7.8 rbds – San Antonio Spurs)

L’Espagnol a fait une croix sur 16 millions de dollars pour aider les Spurs à recruter. Une fois qu’ils auront fait leur marché, l’aîné des Gasol devrait donc prolonger avec sans doute un nouveau contrat de deux ans (1+1), et reprendre sa place de 6e homme sur le banc texan.

3. Mason Plumlee (27 ans – protégé – 10.4 pts, 7.5 rbds, 3.5 pds – Denver Nuggets)

Sans faire de bruit, l’ancien intérieur des Blazers s’est imposé comme l’un des pivots les plus complets de la NBA. C’est un gros bosseur, et un bon passeur. On peut penser qu’il doublonne avec Nikola Jokic mais la raquette des Nuggets fonctionne bien avec les deux. Et comme les dirigeants ont choisi de le protéger avec une qualifying offer, on imagine qu’ils souhaitent le conserver et le prolonger en cas d’offre extérieure.

4. Kelly Olynyk (26 ans – protégé – 9.0 pts, 4.8 rbds – Boston Celtics)

Pivot atypique puisqu’il aime jouer au large pour shooter à 3-points, le Canadien est parfait dans son rôle aux Celtics comme principale rotation. Ses dirigeants ont choisi de le protéger, et ils peuvent ainsi s’aligner sur une offre extérieure. Sans doute qu’ils attendront de pêcher un gros poisson avant de s’occuper de son cas.

5. Nene Hilario (34 ans – non protégé – 9.1 pts, 4.2 rbds – Houston Rockets)

Sa blessure a changé le visage de la série face aux Spurs alors même que le Brésilien effectuait un gros chantier dans ces playoffs. Un intérieur d’expérience, capable de jouer 4 ou 5, et qui a prouvé aux Rockets qu’il était loin d’être fini. Il a déjà amassé 125 millions de dollars en carrière, et pourrait accepter de jouer pour le minimum. À Houston ou chez un autre candidat au titre…

6. Dewayne Dedmon (27 ans – protégé – 5.1 pts, 6.5 rbds – San Antonio Spurs)

7. JaVale McGee (29 ans – non protégé – 6.1 pts, 3.2 rbds – Golden State Warriors)

8. Aron Baynes (30 ans – non protégé – 4.9 pts, 4.4 rbds – Detroit Pistons)

9. Andrew Bogut (32 ans – non protégé – 2.8 pts, 8.1 rbds – Dallas Mavericks)

10. Zaza Pachulia (33 ans – non protégé – 6.1 pts, 5.9 rbds – Golden State Warriors)

Et aussi : Alex Len, Willie Reed, Cristiano Felicio, Marreese Speights, Roy Hibbert, Joffrey Lauvergne, Mike Muscala…

TOP 10, POSTE PAR POSTE

Meneurs
Arrières
Ailiers
Ailiers forts
Pivots

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *