News Résumé

Tellement cruel pour les Spurs…

Dominés par le duo Kawhi Leonard (26 points, 8 rebonds) – LaMarcus Aldridge (28 points, 8 rebonds) et menés de 25 points en première mi-temps, les Warriors ont pourtant réussi l’exploit de remporter la première manche de la finale de conférence Ouest (113-111). Plus que les 74 points du tandem Curry-Durant, ce hold-up inespéré est marqué du sceau de la blessure à la cheville de Kawhi Leonard. Sans lui, les Spurs ont longtemps résisté grâce à un Manu Ginobili de nouveau héroïque (17 points) avant de craquer dans les dernières minutes.

LaMarcus Aldridge et Kawhi Leonard en démonstration

Dans une Oracle Arena surchauffée, le round d’observation est inexistant. Alors que Kevin Durant et Klay Thompson se chargent de Kawhi Leonard et de Patty Mills, les Spurs décident eux de switcher sur tous les écrans entre extérieurs. Si la stratégie des Texans offre des duels avantageux à leur adversaire, comme par exemple Mills sur Durant, elle a le mérite de stopper leur jeu de passes et de mouvement en leur demandant d’attaquer ces duels en isolation.

Les Warriors se jettent alors dans la gueule du loup et le résultat est catastrophique. Zéro rythme, 6 sur 21 aux tirs, et 6 balles perdues. En face, les Spurs se régalent derrière un LaMarcus Aldridge dominateur. L’intérieur termine le premier quart temps avec 11 points et un dunk rageur pour donner 14 longueurs d’avance à San Antonio (30-16) ! Sans Durant ou Curry pour débuter le deuxième quart-temps, les problèmes de Golden State continuent. K.O. debout, ils perdent trois nouveaux ballons qui se transforment en un 16-4 des Spurs, qui poussent l’écart à +25 (46-21) !

Le retour des deux derniers MVP sortent toutefois les Warriors de leur torpeur. La défense se reprend, KD monte en régime, et 7 points de suite de Curry termine un 11-0 qui fait exploser l’Oracle (46-32). La deuxième faiblesse des Dubs vient pourtant vite les hanter. À côté de leur 10 pertes de balles, les Spurs viennent chiper 8 rebonds offensifs et 14 points du métronome Leonard dans le deuxième quart temps redonnent 20 points d’avance aux Texans à la mi-temps (62-42).

Et Leonard sort sur blessure…

Les Warriors reviennent sur le terrain avec une intensité décuplée mais alors que Stephen Curry marque 14 de leur 18 premiers points, dont quatre 3-points, les Spurs répondent avec quatre crève-cœurs de loin en fin de possession. Le ciel s’assombrit toutefois pour San Antonio. La cheville déjà meurtrie de Kawhi Leonard tourne par deux fois en deux minutes et la star doit quitter ses coéquipiers pour de bon.

Il n’en fallait pas plus pour réveiller les prédateurs de la Baie. Derrière 19 points de Stephen Curry dans le troisième quart temps et une défense retrouvée, ils passent un 18-0 aux Spurs pour revenir à -5 (78-73) ! Sans Leonard et avec Aldridge et Gasol à quatre fautes, c’est Manu Ginobili qui joue les pompiers de service. L’Argentin marque deux fois de suite, provoque un passage en force sur Durant, vole un ballon, et San Antonio entame la dernière période à +9 (90-81).

Draymond Green ramasse les miettes

Alors que Curry souffle sur le banc, la défense de Golden State resserre encore un peu plus ses rangs, avant que 10 points de Kevin Durant ne réduise l’écart à -3 (98-95). Ginobili et Murray tentent de retarder l’échéance mais un panier peu orthodoxe de KD suivi d’une claquette de Draymond Green donnent l’avantage aux Warriors pour la première fois depuis la cinquième minute de jeu (103-100) !

Sans paniquer, San Antonio s’en remet alors à LaMarcus Aldridge pour répondre par un 6-0. Pour leur premier match serré des playoffs, Golden State ne tremble pas. Deux rebonds offensifs permettent à Curry d’égaliser avant qu’un and-1 de Green et un lay-up du double MVP Curry ne leur donnent un break normalement décisif avec 38 secondes à jouer (111-106).

Sept secondes, un dunk de Manu Ginobili, une interception et deux lancers francs de Patty Mills, plus tard, San Antonio est à -1 ! Il faudra un tir plein de réussite de Stephen Curry et un dernier rebond de Draymond Green pour sceller une remontée historique mais tout de même entachée par la blessure de Kawhi Leonard. Avec lui sur le parquet pour la fin de match, sans doute que l’issue aurait été différente…

Warriors / 113 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
D. Green 37 3/6 0/1 3/3 3 4 7 7 5 2 3 0 9 19
K. Durant 39 11/21 2/8 10/12 2 3 5 4 4 1 3 4 34 33
Z. Pachulia 26 4/6 0/0 3/4 5 4 9 3 3 1 1 1 11 21
S. Curry 39 14/26 7/16 5/7 2 5 7 3 0 3 4 0 40 35
K. Thompson 39 2/11 1/3 1/2 1 3 4 3 5 3 2 2 6 6
D. West 8 0/2 0/0 1/2 0 1 1 0 3 1 2 1 1 -1
M. Barnes 10 1/2 0/1 0/0 0 2 2 0 1 0 0 0 2 3
A. Iguodala 10 1/1 0/0 0/0 0 0 0 1 0 1 1 0 2 3
J. McGee 5 0/0 0/0 1/2 0 1 1 0 2 0 1 0 1 0
S. Livingston 23 2/5 0/0 0/1 4 2 6 1 1 1 1 0 4 7
I. Clark 5 1/1 1/1 0/0 0 1 1 0 0 0 1 0 3 3
Total 39/81 11/30 24/33 17 26 43 22 24 13 19 8 113
Spurs / 111 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
L. Aldridge 40 11/24 1/2 5/6 2 6 8 3 4 3 6 1 28 23
K. Leonard 24 7/13 1/4 11/11 4 4 8 3 2 1 1 0 26 31
P. Gasol 16 2/5 0/1 1/1 0 2 2 1 5 1 1 1 5 6
P. Mills 37 1/8 0/6 3/4 1 1 2 3 3 2 1 0 5 3
D. Green 33 3/5 2/3 0/0 1 1 2 2 3 1 3 1 8 9
D. Lee 16 0/1 0/0 0/0 3 4 7 1 0 0 1 0 0 6
D. Bertans 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
D. Murray 13 3/6 0/0 0/1 1 1 2 2 1 1 1 1 6 7
M. Ginobili 26 7/10 1/3 2/3 0 1 1 1 2 3 2 0 17 16
J. Simmons 26 4/9 2/3 2/2 1 0 1 1 4 0 1 0 12 8
K. Anderson 9 2/3 0/0 0/0 1 3 4 2 0 1 0 0 4 10
Total 40/84 7/22 24/28 14 23 37 19 24 13 17 4 111
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *