News

Danny Ainge défend Brad Stevens

Deux victoires pour dix défaites. C’est le bilan de Brad Stevens en playoffs, et c’est tout simplement le pire bilan d’un coach ayant disputé au moins dix rencontres de playoffs. Les Celtics ont beau être têtes de série numéro 1 à l’Est, les voilà déjà menés 2-0 par les Bulls, et certains voix s’élèvent contre l’incapacité du coach à transcender ses joueurs en playoffs…

« Je pense que c’est logique mais je ne suis pas d’accord avec eux » répond Danny Ainge à propos des critiques. « Par ailleurs, cette série n’est pas terminée, et je ne veux même pas aller sur ce terrain. Je pense que n’importe quelle critique est justifiée. C’est certain. »

C’est d’autant plus justifié que les chiffres sont là : deux victoires en trois saisons, et les Celtics sont dos au mur avant de jouer deux fois à Chicago.

« C’est la première fois que nous sommes favoris dans une compétition où nous n’avons pas encore gagné, et ce sont des circonstances plutôt inhabituelles. Je pense simplement que le coaching n’est pas un problème, mais ce n’est que mon opinion, et tout le monde peut avoir la sienne. Je pense que Brad est un coach fantastique. »

Balayant d’un revers de la main les questions sur l’absence de recrutement en cours de saison, Danny Ainge réaffirme du même coup sa confiance dans un groupe qui a terminé premier de la conférence Est.

« Chicago a simplement répondu à chacune de nos séries » rappelle-t-il. « On n’a pas été dominés. À chaque fois qu’on a eu des séries dans les matches 1 et 2, ils ont ensuite mis leurs tirs. On doit retrouver notre jeu de la mi-mars, et je pense qu’on ne l’a pas perdu. »

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *