Matchs
hier
Matchs
hier
TOR117
CHI100
OKC105
NYK84
LAL92
LAC108
News Résumé

Magic – Thunder : la tornade Westbrook (57 pts, 13 rbds, 11 pds) a encore frappé

Comme bon nombre de franchises NBA, Orlando n’a rien pu faire. Les Floridiens ont subi la foudre d’un Russell Westbrook déchaîné qui a tout renversé sur son passage. Auteur de son 38e triple double de la saison, le diable de Tasmanie « made in OKC » a compilé 57 points, à une unité de son record en carrière, 13 rebonds, 11 passes et aucun ballon perdu dans le money-time pour permettre au Thunder de l’emporter en prolongation (114-106). Face à sa déconcertante démonstration, les fans de l’Amway Center se sont même mis à scander « MVP ». Une pique pour leurs joueurs, qui ont (encore) lâché un match qu’ils semblaient tenir, mais également un réel hommage, tant Westbrook est en train de marquer l’histoire de la NBA. Le Magic d’Evan Fournier (24pts, 6rbds, 5pds) n’a pas été en dessous de tout pour autant et aurait même pu tuer le match sans les deux lancer-francs manqués par Nikola Vucevic au pire moment.

Magic Bismack

La défaite est d’autant plus dure à avaler que les hommes de Frank Vogel y ont cru. Avant de craquer, les locaux ont même fait preuve de beaucoup de caractère et de cœur au vu de leur situation. En tout début match d’abord, après avoir été scotchés par un 10-2, en s’en remettant à l’agressivité de Fournier (7pts en 1er quart), l’adresse de Terrence Ross et la défense de fer de Bismack Biyombo pour refaire surface. Ce dernier parvient à tenir Enes Kanter tout en se payant le luxe de scorer 12 points, son meilleur total de la saison en première mi-temps. Westbrook doit déjà s’employer pour que le Thunder ne soit pas lâché avec 21 points et une dernière passe décisive pour Adams qui laisse OKC à -5 à l’heure du repos (49-44).

Fournier et Ross tiennent la baraque

Au retour des vestiaires ensuite, lorsqu’ils ont passé un magnifique 13-0 pour flirter avec les 20 points d’avance. Evan Fournier en profite alors pour montrer toute sa polyvalence et sa confiance derrière l’arc en répondant à Westbrook d’abord puis en sanctionnant Taj Gibson en début de possession, avec sang-froid. Le Français conclut ce run de folie par deux lancers qui portent la marque à 72-51. Soudainement, la paire Westbrook-Kanter se déchaîne. Dès qu’Orlando rend le ballon, le meneur d’OKC balaie tout sur son passage à l’image de son dunk monumental mais aussi de ses passes pour le pivot turc ou Abrines à 3 points. Au lancer, Kanter parvient à ramener le Thunder à 82-72 à l’issue du 3e quart. La tension monte mais même après un début de 4e quart compliqué, Orlando ne panique pas. Lorsque OKC revient à -8, Terrence Ross arrive à la rescousse pour planter un 3 points et un lay-up tout cuit après une passe remarquable de Payton (93-79).

Westbrook punit Vucevic

Il faut finalement attendre le début du money-time pour voir le numéro 0 passer la seconde. Avec un tir à 4 mètres, un 3 points en première intention et deux lay-ups en transition, Westbrook contribue activement à un 9-0 qui change clairement la donne (93-88). La dynamique est sur le point de changer et les deux tirs consécutifs de Vucevic qui font gamelle en sont le parfait symbole. Westbrook finit par ramener les siens à -1 d’un 3 points improbable devant Gordon (98-97), mais finit par flancher quelques secondes plus tard, toujours derrière l’arc. Le Magic reprend le contrôle, mais le 2 sur 4 de Vucevic aux lancers-francs laisse une ultime chance à OKC. Westbrook ne laisse pas passer cette occasion et envoie un missile, en pleine course, devant Payton et Ross, qui trouve à nouveau la cible (102-102). Sur la dernière possession, la mésentente entre Vucevic et Fournier envoie tout le monde en prolongation, ce qui ne présage rien de bon pour Orlando.

Le triple double et la victoire

Comme redouté, le Thunder étouffe littéralement le Magic qui débute l’over time à 1/7 au tir. Westbrook relance la machine sur un lay-up après avoir gobé son 10e rebond puis sur Victor Oladipo à 3 points pour sa 10e passe décisive qui vient valider son 38e triple double de la saison (105-107). Le panier d’Oladipo fait très mal à son ancienne équipe, et vient punir le lay-up raté juste avant de son successeur, Evan Fournier. Après un dernier lay-up main gauche avec la faute de Payton, Westbrook terminera sa démonstration par deux passes décisives pour Roberson dans la peinture. Sous les acclamations de la foule, aussi résignée par son équipe que conquise par le phénomène venu de l’Oklahoma qui s’arrête finalement à 57 points, la moitié de son équipe. Bluffant.

Dans sa quête du meilleur spot à l’Est, OKC va retrouver San Antonio sur sa route demain soir pour son dernier choc de la saison régulière. Orlando se rendra à Boston.

Magic / 106 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
A. Gordon 41 5/11 1/5 2/2 1 4 5 1 2 4 0 1 13 18
T. Ross 45 9/17 5/11 0/0 0 1 1 2 2 1 3 1 23 17
N. Vucevic 33 3/14 0/0 5/8 2 14 16 1 3 1 0 2 11 17
E. Payton 38 4/12 0/0 3/8 2 4 6 8 4 0 3 1 11 10
E. Fournier 41 9/22 3/8 3/3 1 5 6 5 3 1 5 0 24 18
B. Biyombo 20 5/7 0/0 2/2 4 7 11 2 4 0 0 2 12 25
D.J. Augustin 15 2/5 0/2 4/4 0 2 2 2 1 1 3 0 8 7
M. Hezonja 18 2/5 0/2 0/0 1 4 5 2 0 0 0 1 4 9
J. Meeks 14 0/4 0/2 0/0 0 1 1 1 3 1 0 0 0 -1
Total 39/97 9/30 19/27 11 42 53 24 22 9 14 8 106
Thunder / 114 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
T. Gibson 24 1/5 0/0 0/0 0 4 4 0 0 2 0 0 2 4
A. Roberson 35 3/7 0/2 0/0 3 6 9 3 5 1 0 2 6 17
S. Adams 29 3/5 0/0 1/5 3 6 9 0 1 0 1 2 7 11
R. Westbrook 42 21/40 6/15 9/11 3 10 13 11 3 3 7 0 57 56
V. Oladipo 44 5/17 1/6 2/2 0 5 5 1 4 1 1 1 13 8
D. Sabonis 11 1/3 1/1 1/2 0 2 2 0 1 0 0 0 4 3
J. Grant 19 0/3 0/2 0/2 1 2 3 2 1 0 0 2 0 2
D. McDermott 3 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
E. Kanter 20 6/11 0/0 5/6 0 10 10 0 1 0 2 0 17 19
S. Christon 12 1/2 0/1 0/0 0 1 1 0 1 1 0 0 2 3
N. Cole 4 0/1 0/0 0/0 0 0 0 0 1 1 0 0 0 0
A. Abrines 22 2/8 2/6 0/0 1 0 1 1 2 2 0 0 6 4
Total 43/102 10/33 18/28 11 46 57 18 20 11 11 7 114
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *