Matchs
hier
Matchs
hier
CLE112
BOS99
News Sneakers

Test de chaussures – La PG1 de Paul George

Une petite nouvelle de plus parmi les chaussures signature ! La bonne nouvelle, c’est qu’il s’agit encore d’un prix à la baisse.

110 euros pour la PG1, première chaussure de Paul George, qui débarque dans les tests de Basket USA. Et c’est tout simplement notre nouvelle référence pour le rapport qualité/prix.

CONFORT GÉNÉRAL

Paul George aime ses chaussures serrées, et on le ressent avec la PG1. Au début, l’enfilage est difficile, et on sent le pied un peu compressé. Mais cette sensation s’efface très rapidement. La nouvelle silhouette de Nike agit quasiment comme une chaussette. Collée, mais pas gênante. Elle devient rapidement un prolongement assez naturel du pied. Le scratch situé à l’avant n’est pas que cosmétique. En tirant un peu, on bénéficie bien d’un maintien supplémentaire.

Note : 7/10

AMORTI

Passer de la Kyrie 3 à la PG1, c’est une différence très notable. Sous la semelle, on retrouve ici la configuration inverse : une poche Zoom Air sous l’avant du pied et une mousse phylon simple à l’arrière. On sent un peu de répondant grâce à la poche, et l’arrière est suffisamment souple pour amortir tous les chocs. On ne fait pas des bons, mais c’est confortable, tout en gardant une bonne dose de court feel. Au final, c’est même plus dynamique que la Kyrie 3.

Note : 7/10

MAINTIEN ET STABILITÉ

Basse et minimaliste, la PG1 est pourtant une chaussure très sûre. Le pied étant parfaitement calé, on part sur de bonnes bases. Le renfort talon n’est pas en béton, mais il joue aussi son rôle, tout comme la sangle qui bloque l’avant. Aucun risque d’avoir le pied qui bouge sur la semelle comme avec la Lillard 2 ou la Hyperchase. La semelle est légèrement élargie sur l’extérieur du pied, et cela suffit à assurer la stabilité sur les changements de direction.

La configuration est simple, mais elle fonctionne.

Note : 8/10

TRACTION

Un parquet particulièrement poussiéreux ne nous a pas aidés sur ce coup-là, d’autant que la semelle garde pas mal de souvenirs avec elle. Il y a donc eu quelques petites pertes d’adhérence. Mais quand on prend le temps d’épousseter régulièrement, le boulot est fait, et l’adhérence s’est même améliorée au fil des minutes. On a connu plus mordant, mais aussi plus glissant.

Note : 7/10

FINITION ET DURÉE DE VIE

La PG1 est la chaussure signature la moins chère du marché. Pourtant, les matériaux sont plus soignés que sur certains modèles plus onéreux. Ils varient selon les coloris, mais ils apportent à chaque fois une finition très honorable. Elle ne passera probablement pas l’épreuve du béton, mais pour son tarif, c’est une très belle surprise.

Note 8/10

VERDICT

Encore une première réussie pour Nike. À 110 euros, la PG1 est de loin le meilleur rapport qualité-prix du moment. Le confort, le dynamisme et le maintien sont là. L’ensemble est très complet, et finalement plus enthousiasmant que la Kyrie 3.

Pour les arrières, cette PG1 devrait être un régal. La nouvelle référence chez les chaussures signatures basses de Nike, c’est elle.

Note : 16,5/20

Poids de la chaussure (pointure 45) : environ 428 grammes

Prix : 109,90 euros sur Basket4Ballers.com

Barème de notation :

– moins de 10/20 : déconseillée
– entre 10 et 15 : des défauts qui pourront en stopper certains mais des qualités qui en charmeront d’autres
– au-dessus de 15 : paire approuvée et recommandée !

Déjà testées cette saison :

Commandez chez B4B la adidas Dame 3 Legacy hommage à la double carrière du meneur et dont le nom est tiré de l’un des titres de son dernier album.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *