News Résumé

Les Warriors prennent une fessée à San Antonio

Même privés de LaMarcus Aldridge, Tony Parker et de Kawhi Leonard, les Spurs ont quand même remporté « un match déséquilibre que nous étions censés gagner », résume Gregg Popovich. Sans ses cinq meilleurs scoreurs, Golden State n’a eu que Ian Clark (36 pts) , Matt Barnes (14 pts, 9 rbds, 5 passes)  et Zaza Pachulia (11 pts, 12 rbds) à opposer au collectif texan (9 joueurs à 6 pts et plus). Le choc a accouché d’une fessée sans saveur (107-85).

Depuis décembre 2010, Golden State n’avait plus disputé un match sans Draymond Green, Stephen Curry et Klay Thompson. Les Warriors s’étaient alors imposés face aux Kings en prolongation. Cette fois, Andre Iguodala et Kevin Durant n’étaient pas là non plus et les Californiens ont tenu 16 minutes avant de prendre une taule. Pourtant en face, les Spurs étaient privés de Leonard, Tony Parker et Aldridge, arrêté pour des problèmes cardiaques.

Ceux qui pensent que les Texans peuvent détrôner les Warriors au printemps parce que leur banc est meilleur ont été servis samedi soir au AT&T Center. Auteur de 9 pts dans le premier quart-temps, Patty Mills (21 pts) a été le déclencheur de la série fatale avant la pause.

Bertrans décisif derrière l’arc

Il reste 8 minutes quand James McAdoo provoque un temps mort de Popovich après avoir réduit l’écart à -7 sur un layup en contre-attaque. Dans la foulée, les Spurs vont réaliser un festival derrière l’arc et sonner le glas des substituts de la Baie: trois tirs primés consécutifs dont deux de Davis Bertrans, laissé seul par une défense « décevante » regrette Steve Kerr.

Passé rapidement à -16 l’écart sera de 20 pts à la pause et gonflera même jusqu’à 28 pts en seconde période. Preuve que la messe était dite après le retour des vestiaires, Patty Mills n’a joué que 5 minutes en seconde mi-temps.

Les 20 rebonds offensifs des Warriors n’ont pas réussi à compenser une maladresse (36%) symbolisée par le 0/12 de Patrick McCaw et le 2/15 du duo Looney-Livingston.

« Nous voulions gagner mais nous n’avons pas fait ce qu’il faut pour cela. Ce back-to-back était un mauvais moment à passer, on peut maintenant rentrer à la maison et recharger les batteries », commentera Steve Kerr après coup.

C’était le 8e match en 13 jours pour les champions 2015 qui ont désormais le même nombre de défaites que les Spurs (14).

Spurs / 107 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
D. Lee 18 4/6 0/0 4/4 1 5 6 2 2 0 1 0 12 17
D. Dedmon 22 4/6 0/0 1/1 1 6 7 0 2 0 3 2 9 13
P. Mills 21 8/13 5/7 0/0 1 1 2 4 1 1 1 0 21 22
D. Green 21 2/7 1/5 0/0 0 3 3 2 0 0 2 2 5 5
K. Anderson 32 5/7 1/2 2/2 1 7 8 6 0 0 0 1 13 26
D. Bertans 21 4/7 3/5 2/2 1 2 3 2 3 0 1 1 13 15
J. Anthony 13 2/4 0/0 0/0 0 1 1 0 4 1 0 0 4 4
P. Gasol 20 3/8 0/1 4/6 0 7 7 3 0 0 5 1 10 9
B. Forbes 25 3/7 2/5 0/0 0 1 1 0 1 0 1 0 8 4
J. Simmons 27 3/6 0/0 0/0 0 3 3 2 2 1 2 0 6 7
M. Ginobili 19 2/6 0/2 2/3 2 3 5 6 3 3 2 0 6 13
Total 40/77 12/27 15/18 7 39 46 27 18 6 18 7 107
Warriors / 85 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
M. Barnes 36 4/11 2/7 4/4 1 8 9 5 2 1 5 0 14 17
K. Looney 17 1/8 0/1 0/0 4 0 4 2 1 0 1 0 2 0
Z. Pachulia 20 4/9 0/0 3/5 6 6 12 2 0 1 2 1 11 18
S. Livingston 27 1/7 0/0 0/0 1 2 3 2 3 1 1 0 2 1
P. McCaw 42 0/12 0/6 2/2 1 1 2 1 1 1 0 0 2 -6
D. West 15 3/8 0/0 2/2 1 2 3 3 1 2 1 1 8 11
J. McAdoo 23 2/7 0/0 0/2 1 4 5 3 1 2 1 2 4 8
J. McGee 6 1/3 0/0 0/0 1 0 1 1 1 1 0 0 2 3
D. Jones 21 2/6 0/0 0/2 3 2 5 0 3 0 0 0 4 3
I. Clark 34 15/21 3/3 3/6 1 4 5 0 3 1 4 0 36 29
Total 33/92 5/17 14/23 20 29 49 19 16 10 15 4 85
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *