Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
TOR117
CHI101
OKC105
NYK84
LAL4
LAC11
News

Avec seulement 31 matchs joués, Joel Embiid peut-il être élu Rookie Of The Year ?

Si le choix du MVP va constituer un sacré casse-tête pour les votants en fin de saison, un gros dilemme entoure aussi le trophée de Rookie Of The Year : Joel Embiid peut-il vraiment obtenir la statuette ?

Aucune règle ne l’interdit, mais plusieurs questions demeurent sans réponse, concernant le nombre de matchs minimum pour être éligible notamment.

« Il joue un match, il se repose un match, il joue un match, il se repose un match… » regrettait Shaquille O’Neal sur TNT  pendant le All-Star Weekend, alors que Kenny Smith lui expliquait qu’en l’état actuel de la réglementation, Embiid méritait selon lui d’être élu.

Argument utilisable dans les deux camps : le nombre de minutes jouées par le Sixer, qui n’a été que de 25.4 en moyenne. Soit une présence effective sur le parquet encore moins importante que ses 31 petites apparitions peuvent le laisser penser. Mais aussi une preuve de l’efficacité du pivot, qui a compilé des moyennes de 20.5 points, 7.8 rebonds, 2.1 passes et 2.5 contres en ne jouant que « deux quart-temps ».

Quid des « rookies deuxième année »

Autre argument mis sur la table dans le dossier Embiid, celui de l’étiquette de rookie attribuée aux joueurs ayant connu une saison blanche, appelés « redshirt » en NCAA.

« Je ne crois pas que les redshirt devraient pouvoir gagner le titre de rookie de l’année, même si Embiid va probablement l’avoir, car je pense que tu progresses vraiment avant d’arriver sur les parquets » expliquait de son côté Charles Barkley.

Cet argument est beaucoup plus discutable, voire inapproprié, puisqu’un rookie est un joueur qui débute en NBA. Peu importe qu’il ait été drafté ou pas d’ailleurs. Blake Griffin est Rookie Of The Year en 2011 après une saison blanche sans que personne n’y voit rien à redire. Et ce cas devrait se poser à nouveau l’an prochain avec les débuts de Ben Simmons. Pour « Chuck », le favori de cette année devrait donc être Malcolm Brodgon, ou n’importe qui d’autre drafté en 2016, et pas avant.

« J’aurais aimé qu’ils mettent Embiid au All-Star Game. Il a assez joué aujourd’hui » notait l’analyste alors que Joel Embiid avait participé à 31 des 56 rencontres de son équipe, soit 55%. « Je ne veux pas lui manquer de respect, mais je pense que tous les joueurs sont meilleurs avec un an de plus. J’utilise le football comme analogie : un « rookie deuxième année » progresse, de la même façon qu’Embiid est devenu plus grand et plus fort. Il a été bien entraîné, pendant les deux années au cours desquelles il n’a pas joué. »

Certes, Embiid s’est entraîné pendant deux ans, mais le manque de compétition est un handicap et vu comment les Sixers étaient prudents avec lui, ce n’est pas certain qu’il ait vraiment progressé en s’entraînant seul dans son coin…

« Ce n’est vraiment pas un rookie » conclut Barkley. « Je comprends les règles, mais je ne suis simplement pas d’accord. Et j’allais dire la même chose au sujet de Blake, qui était un superbe joueur, mais je ne crois pas que ces gars-là devraient être éligibles. »

Pour n’importe quel autre trophée, la question ne se poserait même pas !

Le véritable argument concerne le nombre de matches joués. Est-ce que Harden ou Westbrook seraient des candidats au titre de MVP s’ils ne jouaient qu’un tiers des matches ? La réponse est « non » évidemment. Idem pour les trophées de meilleur sixième homme ou du meilleur défenseur. Aucun journaliste ne voterait pour un joueur qui dispute moins de 40% des rencontres de saison régulière.

Alors pourquoi Embiid, malgré 31 matches joués pourrait être Rookie Of The Year ? Pour Sekou Smith et Shaun Powell de NBA.com, c’est parce qu’aucun rookie n’a eu un impact comme celui du pivot des Sixers. Pour nos confrères, Embiid en a fait plus en 31 matches que n’importe quel rookie en 82 matches. C’est le meilleur joueur, et il mérite donc ce trophée.

D’autres en revanche, comme Steve Aschburner, toujours sur NBA.com, estiment qu’il est impossible de récompenser un joueur qui n’a joué que 25 minutes par match sur 31 rencontres.

On attend désormais votre avis sur cette situation inédite dans l’histoire de la NBA.

Joel Embiid mérite-t-il d'être Rookie Of The Year ?

View Results

Loading ... Loading ...
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *