News Résumé

DeMarcus Cousins fait craquer les Warriors

Après 13 victoires de suite face aux Kings, les Warriors s'inclinent après prolongationVoilà ce qui s’appelle une GROSSE victoire pour Sacramento. Dix jours après son succès de prestige sur le parquet des Cavs, les Kings abattent cette fois les Warriors à domicile (109-106) dans un match bouillant (fautes techniques, Steve Kerr expulsé…) terminé après prolongation. Comme chaque soir, DeMarcus Cousins (32 points, 12 rebonds et 9 passes, mais 13/30 aux tirs et 7 turnovers) a porté son équipe sur ses larges épaules en se montrant décisif dans la période supplémentaire. Golden State, qui a joué en réaction quasiment tout au long de la partie, n’a pas trouvé de réponse malgré un Curry incandescent (35 points et 9 passes). Son coéquipier Kevin Durant est passé complètement à côté…

Avant l’entame, les deux équipes surfent sur des dynamiques totalement opposées. Surtout, Golden State reste sur une série de 13 victoires consécutives face aux Kings. Pas de quoi complexer Sacramento qui démarre le match par un 6-0. Les Warriors ne mettent pas longtemps à répondre. Green envoie McGee au alley-oop, puis Curry livre son premier missile à trois points en transition, avant de scorer facilement à cinq mètres après un écran : 11-0 dans les dents des Kings en à peine deux minutes ! Côté Kings, comme chaque soir, Cousins, bien épaulé par l’activité de Collison, est omniprésent. Superbe finition en up and under, rebond offensif et deux points après un tir raté de McLemore, drive et finition main gauche devant Looney… Déjà 10 points pour le pivot all-star qui semble apprécier l’absence de Zaza Pachulia. Si Golden State enfile les perles derrière l’arc, Sacramento impose sa loi dans la raquette (20 points à 6 à ce moment du match).

Le banc des Kings en action

Le banc des locaux, aussi, apporte beaucoup. À l’image de Barnes, adroit de loin, ou Willie Cauley-Stein, à l’aise dans ses moves (12 points à la pause). Les Warriors, eux, s’en remettent à leurs titulaires et précisément à ses splash brothers tant Kevin Durant est peu inspiré : Green trouve Thompson seul dans le corner, puis Curry fait sa petite balade en dribble dans la raquette des Kings. Puis petit moment de frayeur chez les Dubs. Green part en drive devant Cousins, perd le contrôle, rate le lay-up et termine sa chute dans le caméraman et le premier rang de spectateurs. L’intérieur, se tenant le genou, va peiner à se relever avant de gagner le vestiaire. Plus de peur que mal finalement. À la pause, les deux équipes sont à égalité (56 partout).

Steve Kerr expulsé, Draymond Green tout proche de l’imiter !

La 4e faute tôt dans le troisième quart-temps de McGee oblige Green à s’occuper du cas Cousins. Ce dernier est bien servi par Koufos pour le alley-oop. Sacramento croit à nouveau s’échapper (64-56), mais Curry à trois puis Thompson, sur deux contre-attaques terminées en double-pas (dont l’une avec au moins six pas…) ramènent GS. Puis Durant à son tour veut finir en lay-up en transition. Il rate de peu mais Looney vient mettre le couvercle avec une claquette dunk sur la tête de McLemore. Les arbitres sifflent… une (discutable) faute offensive. Ce coup de sifflet rend complètement fou Steve Kerr, qui monte en température au point d’être expulsé ! D

ans le même temps, Green prend lui aussi une technique et filtre avec un retour précoce au vestiaire lui aussi. Et ce filou de Cousins de réclamer que toute l’équipe des Warriors soit expulsée ! La réponse des Warriors sur le terrain ? Il suffit d’appeler les « pompiers » Curry et Thompson à trois points : bang, bang, les Dubs repassent devant (78-79). Et quand Collison, très juste ce soir (18 points), prend les choses en main, Curry encore lui répond avec une bombe à 10 mètres ! Tir contesté, on précise. Après trois périodes, tout est à nouveau à refaire (82 partout).

Cousins omniprésent, Durant absent

Le banc des Kings continue le job. Offensivement et défensivement car les Warriors passent trois minutes sans rentrer un tir (91-84). En transition, Kevin Durant s’en va dunker avec la faute. Enfin ! Bien tenu par Barnes, l’ancien MVP est fantomatique dans ce match. Alors Curry le supplée avec un énième tir à trois points, puis à la passe sur un pick and roll d’école terminé par Green. Les deux équipes sont encore et toujours à égalité à une minute du terme (98-98). Cousins hérite du ballon en tête de raquette derrière l’arc, une bonne feinte et tir… in and out ! Possession suivante, Curry à trois lui aussi : in and out encore ! Ultime possibilité pour les Kings à 15 secondes du terme. Cousins est contraint d’envoyer un tir impossible à reculons à cause de l’énorme défense de Green. Prolongation logique.

Et Curry rate le plus facile…

Le pivot all-star poursuit son chantier dans l’extra période. Une bonne fixation passe pour Barnes à trois points, puis un spin move tout en puissance devant Green, et un autre drive au cercle (105-98). Qui vient à la rescousse ? Chef Curry, for three (105-102) ! Alors que Cousins concède sa troisième faute de la prolongation (!), sa 5e sur match, Green récupère le ballon et file en contre-attaque. Plutôt que de servir Curry derrière l’arc, l’intérieur va méchamment dunker sur le pauvre Tolliver (107-106) !

Quel match. Il reste 30 secondes à jouer. Cousins prend un mauvais tir ; Curry en fait autant. Six secondes à jouer, remise en jeu Warriors en ligne de fond. Curry se retrouve seul tout près du cercle mais il rate le lay-up a priori facile, contesté par Tolliver ! Deux lancers-francs de Collison plus tard, et voilà Golden State à moins trois (109-106) avec 2,5 secondes à jouer. L’ultime système ? Aucun. Green, laissé seul à trois points par Cousins, envoie mais rate. Victoire Sacramento !

Les Kings peuvent remercier leur big man, qui malgré beaucoup de déchets, a été au four et au moulin. Il a reçu un soutien clé de Collison et du banc (45 points contre 16 aux Warriors). Tout le contraire de Stephen Curry en face, lâché par Durant et Thompson, aux abonnés absents en fin de match. Réaction attendue mercredi prochain avec la réception de Chicago. Sacramento accueille ces mêmes Bulls deux jours plus tôt.

Kings / 109 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
D. Cousins 40 13/30 0/5 6/6 3 9 12 9 5 2 7 1 32 32
K. Koufos 13 1/1 0/0 0/0 0 5 5 1 1 0 0 0 2 8
D. Collison 33 8/13 0/3 2/2 0 2 2 3 2 0 2 0 18 16
A. Afflalo 36 0/3 0/1 2/3 0 2 2 1 1 1 0 0 2 2
B. McLemore 29 2/6 1/4 5/6 1 0 1 1 1 3 0 0 10 10
A. Tolliver 36 4/5 3/3 0/0 1 4 5 2 1 0 1 1 11 17
M. Barnes 34 4/10 2/4 1/2 3 11 14 2 3 1 1 1 11 21
W. Cauley-Stein 18 7/12 0/0 0/0 0 4 4 1 0 2 0 1 14 17
T. Lawson 20 3/7 1/3 0/0 0 1 1 4 2 2 4 0 7 6
M. Richardson 6 1/1 0/0 0/0 0 0 0 1 2 0 1 0 2 2
Total 43/88 7/23 16/19 8 38 46 25 18 11 16 4 109
Warriors / 106 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
D. Green 43 6/15 3/8 1/4 1 7 8 6 1 2 6 2 16 16
K. Durant 42 2/10 0/6 6/7 0 9 9 2 0 1 3 5 10 15
J. McGee 13 1/3 0/0 1/1 1 1 2 0 4 0 0 0 3 3
S. Curry 42 11/20 8/14 5/6 0 4 4 9 2 3 3 0 35 38
K. Thompson 43 10/25 4/11 2/2 3 2 5 1 1 1 3 0 26 15
J. McAdoo 10 1/2 0/0 0/0 1 0 1 0 0 0 0 0 2 2
K. Looney 12 1/1 0/0 2/2 0 2 2 1 5 1 1 1 4 8
A. Iguodala 35 1/5 0/3 0/0 1 5 6 2 3 1 1 1 2 7
P. McCaw 9 0/2 0/2 0/0 0 1 1 1 1 1 0 0 0 1
S. Livingston 17 3/4 0/0 2/2 0 2 2 0 0 0 0 1 8 10
Total 36/87 15/44 19/24 7 33 40 22 17 10 17 10 106
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *