News Résumé

LeBron James et Kyrie Irving calment le Thunder

tt

Le choc annoncé entre Cleveland et Oklahoma City n’a pas eu lieu. Malgré un début de match médiocre, les champions en titre ont rapidement pris les commandes pour s’imposer facilement (107-91) devant un Thunder faiblard, qui restait pourtant sur trois victoires. Privés de Kevin Love tôt dans la rencontre (douleurs au dos), Cleveland s’est appuyé sur son tandem de choc : LeBron James (25 points, 14 rebonds et 8 passes) et Kyrie Irving (29 points et 10 passes). Sans oublier l’apport précieux, des deux côtés du terrain, de Tristan Thompson, auteur du meilleur match de sa saison (19 et 12). En face, Russell Westbrook a beau sortir son 24e triple-double de l’année (20, 12 et 10), il passe à côté de son match en termes d’adresse, à l’image de Victor Oladipo (13/44 cumulés !).

Le début de match des Cavs est à l’image de ces dernières semaines : compliqué, pour ne pas dire poussif. En fait, c’est un festival de maladresse des deux côtés : Iman Shumpert rate plusieurs tirs à trois points en transition bien ouverts ; Victor Oladipo rate lui carrément deux lay up tout cuits. Les deux équipes cumulent un horrible 0/13 derrière l’arc pour démarrer. Au milieu de ce marasme, Westbrook, peu inspiré dans ses tirs extérieurs, va terminer près du cercle sur la tête de James (4-8). Le repli défensif des Cavs est quasi-inexistant. Le Thunder, même s’il rate beaucoup, en profite. Oladipo termine enfin une contre-attaque et donne sept points d’avance à son équipe (15-22).

LeBron et Kyrie s’occupent de tout

Russell Westbrook sur le banc, Cleveland recolle au score grâce à l’activité d’Irving et de Thompson, qui trouvent des solutions sous le panier (21-24). Les Cavs mettent progressivement la main sur le match. Ce coup de mieux a un nom : LeBron James. Inarrêtable lorsqu’il drive, le King distribue à qui veut scorer : à Korver sur un main à main d’école derrière la ligne à trois points, ou à Richard Jefferson, en coupe au cercle pour terminer au dunk. Cleveland est redoutable avec LeBron en poste bas, dos au panier. OKC reste au contact grâce à Joffrey Lauvergne. Servi sur le pick and roll, le Français aligne six points de suite dans une défense laxiste (40-39). À l’approche de la pause, Kyrie Irving semble décidé à appuyer sur la pédale. Après un cross ravageur pour la santé de Westbrook, Irving sert un Shumpert à l’adresse retrouvée, puis Jefferson en transition. Ce gros deuxième quart-temps permet à Cleveland de mener de 13 points à la pause (58-45).

Les Cavs redémarrent avec James Jones dans le cinq. Kevin Love, gêné à nouveau par son dos, ne rejouera pas. Cela n’empêche pas les locaux de repartir fort. Ils s’appuient sur les deux membres restants du Big Three. James score en turnaround sur la truffe de Roberson, puis Irving enchaîne un sublime euro step en contre. Avec LBJ sur le banc, le meneur a les clés de la maison. Après un festival de dribbles devant Abrines, il file encore au cercle (78-59). Un show devant lequel OKC et son leader Westbrook ne répondent pas. Le meneur all-star, qui force trop, n’est pas beaucoup aidé par ses coéquipiers. À l’image de ce lay up complétement foiré par Kyle Singler, pourtant parfaitement servi par Lauvergne (13 points et 6 rebonds) : air-ball !

Tentative de comeback du Thunder

En voyant tous les remplaçants sur le terrain, on pense se diriger vers un interminable garbage time. Pas tout à fait. Cameron Payne décide de prendre les choses en main. Même si son adresse n’est pas au rendez-vous, sa vista à la passe et au rebond permet à OKC de revenir. À sept minutes du terme, il score derrière l’arc et ramène son équipe à 7 longueurs (75-82). Temps mort Cleveland, nous avons un match. Enfin, c’est vite dit. Car au retour des titulaires des Cavs, le danger est définitivement écarté : Shumpert (16 points) à la finition, LeBron et Kyrie en créateurs/scoreurs, sans oublier Tristan Thompson, véritable force de dissuasion ce soir (4 contres).

Derrière lui, Cleveland parvient enfin à maintenir un adversaire sous les 100 points. Ce qui n’était plus arrivé depuis 13 matches ! Même si tout n’a pas été parfait, à l’image de la famélique production de son banc, les Cavs se redonnent de l’air avec cette victoire. Ils peuvent enchaîner dès ce lundi à Dallas. Pour OKC, dont l’absence d’Enes Kanter semble déjà peser, direction San Antonio mardi.

Cavaliers / 107 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
K. Love 12 0/4 0/3 1/2 0 8 8 1 1 0 0 0 1 5
L. James 37 9/18 0/2 7/10 1 13 14 8 1 1 2 0 25 34
T. Thompson 34 7/15 0/0 5/5 6 6 12 1 1 4 1 4 19 31
K. Irving 35 12/22 2/6 3/3 0 3 3 10 3 1 2 0 29 31
I. Shumpert 34 5/11 5/8 1/2 2 1 3 1 4 1 1 0 16 13
C. Frye 15 2/4 0/2 0/0 0 5 5 1 1 0 0 0 4 8
R. Jefferson 31 4/5 0/1 0/0 0 4 4 0 3 1 0 0 8 12
K. Felder 12 0/3 0/0 0/0 0 0 0 0 1 0 3 1 0 -5
D. Liggins 2 0/1 0/0 0/0 0 1 1 0 0 1 1 1 0 1
J. McRae 2 0/0 0/0 0/0 0 1 1 0 0 0 0 0 0 1
J. Jones 11 1/2 0/1 0/0 0 0 0 0 1 0 0 0 2 1
K. Korver 16 1/7 1/6 0/0 0 1 1 0 0 0 0 0 3 -2
Total 41/92 8/29 17/22 9 43 52 22 16 9 10 6 107
Thunder / 91 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
D. Sabonis 26 6/12 0/3 0/0 2 3 5 0 1 0 2 0 12 9
A. Roberson 23 2/5 0/2 0/0 1 4 5 0 2 1 0 0 4 7
S. Adams 27 3/4 0/0 1/1 2 8 10 1 3 0 4 1 7 14
R. Westbrook 36 7/26 1/6 5/8 5 7 12 10 3 1 4 1 20 18
V. Oladipo 38 6/18 1/4 4/5 1 6 7 4 3 0 1 0 17 14
K. Singler 16 1/5 0/2 0/0 1 1 2 0 1 0 1 0 2 -1
J. Grant 25 3/8 2/5 0/0 1 3 4 1 4 1 0 1 8 10
J. Lauvergne 21 6/10 0/0 1/2 0 6 6 1 0 0 3 0 13 12
C. Payne 20 3/11 2/3 0/0 0 4 4 2 2 2 1 1 8 8
A. Abrines 8 0/1 0/1 0/0 0 0 0 1 0 0 0 0 0 0
Total 37/100 6/26 11/16 13 42 55 20 19 5 16 4 91
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *