SFR
Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
WAS
PHI1:00
DET
CHA1:00
IND
BRO1:00
ORL
MIA1:00
BOS
MIL1:30
MEM
NOR2:00
DAL
ATL2:30
UTH
DEN3:00
SAS
MIN3:30
PHO
POR4:00
SAC
HOU4:00
News Previews

[Previews] L’année ou jamais des Clippers ?

clippersComme chaque année, Basket USA propose une présentation de la saison NBA et des 30 franchises sous la forme d’un compte à rebours, de la 30e place à notre favori pour le titre de champion NBA.

À partir d’aujourd’hui, place au Top 4 de la ligue avec les Clippers qu’on a quitté exsangues face aux Blazers. Doc Rivers a tout sous la main pour inquiéter les Warriors et les Spurs. Mais chaque année, il échoue…

Une équipe sans point faible ?

Blake Griffin touché à la cuisse, Chris Paul victime d’une fracture à la main, Austin Rivers le visage en sang… La série de playoffs perdue face aux Blazers est le résumé parfait des dernières saisons des Clippers. À chaque fois qu’on se dit qu’ils ont franchi un palier, et qu’ils peuvent atteindre la finale de conférence, ils échouent. Cette année, c’est à cause de coups du sort après une saison compliquée. Chris Paul, JJ Redick, DeAndre Jordan et même Jamal Crawford ont porté l’équipe à bout de bras pendant que Blake Griffin soignait sa cuisse, puis une main cassée sur le visage d’un membre du personnel…

Pourquoi changer une équipe qui perd pourrait-on à nouveau écrire ? Doc Rivers est l’homme fort de la franchise, et son patron a confiance en lui et ses joueurs. Ils repartent donc au combat avec les mêmes, persuadés que c’est leur année, et qu’ils peuvent transformer l’essai. Bien sûr, il y a eu des départs, mais rien de marquant puisque manquent à l’appel Cole Aldrich, Pablo Prigioni et Jeff Green. En revanche, ils sont remplacés par un quatuor qui nous semble plus efficace et costaud avec Ray Felton, Marreese Speights, Alan Anderson et Brandon Bass. DeAndre Jordan et Blake Griffin possèdent (enfin) des remplaçants dignes de ce nom. Idem pour Chris Paul qui pourra s’économiser lorsque Felton prendra la suite.

Austin RiversQuant à Alan Anderson, il débarque sur le poste faible de l’équipe, celui d’ailier. Paul Pierce n’a pas apporté grand chose la saison passée, et Wes Johnson n’a pas l’étoffe d’un titulaire. Résultats, c’est Luc Richard Mbah a Moute, par ses qualités défensives, qui leur grille la place dans le cinq de départ… Quatre ailiers pour une place, ce n’est finalement pas de trop lorsqu’il faudra se coltiner Kevin Durant, l’ennemi public numéro 1.

La vraie question, ou plutôt interrogation, concerne finalement Doc Rivers. Certes son bilan aux Celtics parle pour lui mais depuis qu’il est arrivé aux Clippers, il n’a pas montré grand chose. L’équipe n’a toujours pas d’identité, et elle stagne, voire régresse. Aujourd’hui, il possède un effectif très riche, et un nouvel échec pourrait être synonyme de fin de cycle avec, pourquoi pas, les départs de Chris Paul et/ou Blake Griffin…

Arrivées : Brice Johnson, Mo Speights (Warriors), Raymond Felton (Mavs), Alan Anderson (Wizards), Brandon Bass (Lakers)

Départs : Jeff Green (Magic), Cole Aldrich (Wolves), Pablo Prigioni (Rockets), Branden Dawson

LE JOUEUR À SUIVRE : Blake Griffin

Il l’a dit, il a beaucoup à se faire pardonner… Il endosse toute la responsabilité de l’échec de la saison passée, et il est déterminé à réaliser une grande saison. Une saison de MVP peut-être puisqu’il en a le potentiel. Athlétique, technique et de plus en plus complet, Blake Griffin a l’arsenal pour être le meilleur ailier fort de sa génération. Son shoot extérieur est en nette progression, et peu d’intérieurs possèdent sa qualité de passe et sa vision du jeu. Son seul défaut : la défense. Avec DeAndre Jordan à ses côtés, il a peut-être tendance à trop se reposer sur lui.

Quoi qu’il en soit, Blake Griffin sera free agent en juillet prochain, et c’est donc une année décisive pour lui. Il se sent bien aux Clippers où il est traité comme une superstar et où il peut s’investir dans ses projets extra-sportifs. Mais sera-t-il enclin à prolonger aux Clippers si l’équipe stagne encore ? Peut-être pas, d’autant qu’à OKC, on pourrait tout faire pour l’associer à Russell Westbrook. Comme Dwyane Wade ou LeBron James, il pourrait être tenté par un retour au pays.

LE CINQ MAJEUR DU DÉBUT DE SAISON

cinq-majeur-clippers

LE BANC

Meneurs : Austin Rivers, Raymond Felton
Arrières : Jamal Crawford
Ailiers : Alan Anderson, Paul Pierce, Wes Johnson
Ailiers forts : Brandon Bass, Brice Johnson
Pivots : Mo Speights, Diamond Stone

MOYENNE D’AGE : 29.5 ans
MASSE SALARIALE : 114.7 millions de dollars (3e sur 30)
SI TOUT VA BIEN

Enfin épargné par les pépins, les Clippers s’installent immédiatement dans la roue des Warriors. Avec leur effectif très riche, les coéquipiers de Blake Griffin usent leurs adversaires, et DeAndre Jordan confirme son statut parmi les meilleurs défenseurs de NBA. Le passage en sélection l’a changé, et il prend davantage de responsabilités. À ses côtés, Blake Griffin joue comme un MVP, et Chris Paul se concentre sur la gestion du jeu.

À l’arrière, Austin Rivers prend de l’ampleur aux côtés de l’inusable Jamal Crawford. C’est équilibré, solide et il n’y a finalement que peu de failles dans le jeu d’une équipe des Clippers en mission. Ils réalisent d’ailleurs la meilleure saison régulière de leur histoire, mais c’est en playoffs qu’on les attend à l’oeuvre…

SI TOUT VA MAL

Les Clippers ont l’effectif le plus âgé de la NBA, et ça se paie… Paul Pierce dispute la saison de trop, et Alan Anderson ne rebondit pas après une saison quasi blanche. Sous les panneaux, il y a du mieux mais ça manque d’un véritable ailier fort fuyant, et les Clippers souffrent face aux « small ball » adverses. À la mène, Chris Paul fait du Chris Paul mais son association avec Blake Griffin n’est toujours pas fluide et l’ensemble manque de mouvements.

Bien sûr, sur leur talent, les Clippers accrochent facilement les playoffs mais c’est toujours insuffisant pour se mettre à la hauteur des Warriors et des Spurs. Pourtant, ils en ont les moyens. Et si Doc Rivers n’était pas l’homme de la situation ?

PREVIEWS : les équipes déjà présentées
27 – Phoenix Suns
Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *