News

Pour le patron de Team USA, « les autres pays doivent se réveiller »

NBA: San Antonio Spurs at Philadelphia 76ersDepuis l’arrivée de Jerry Colangelo à sa tête en 2004, Team USA a remporté trois médailles d’or olympiques et perdu un seul petit match en douze ans. Une domination sans faille qui nuit à la compétition pour certains. Le patron de la sélection américaine en est conscient, mais insiste sur la responsabilité des autres pays de réagir.

« Je suis entièrement pour la croissance du basket global » rappelle-t-il d’entrée à USA Today. « Je suis pour que le basket soit le plus intéressant possible à tous les niveaux. Je suis prisonnier à vie du basket. C’est le deuxième sport au monde, mais on a besoin de voir les autres pays se réveiller et devenir plus compétitifs. »

Pourtant privé de LeBron James, Stephen Curry ou encore Russell Westbrook, Team USA s’est imposée une nouvelle fois à Rio, preuve de la profondeur du vivier NBA.

Mais la grande ligue produit également de plus en plus de joueurs étrangers et le niveau international semble s’homogénéiser. Après deux olympiades écrasantes, la sélection américaine a tremblé à trois reprises au Brésil et terminé le tournoi avec un écart moyen dans ses victoires inférieur de dix points par rapport à Londres. Des statistiques qui ne font pas vaciller le discours de Jerry Colangelo.

« J’aimerais voir ça » poursuit-il au sujet de la compétitivité des autres nations. « Tout le monde voudrait voir ça. Je ne vais pas m’excuser pour notre domination. Un officiel m’a dit après le match, ‘Tu sais que vous devriez jouer à 4 la prochaine fois’. Mais je lui ai dit ‘Non, peut-être que les autres équipes feraient mieux de se réveiller et de se battre’. »

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *