Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
BRO
ATL21:30
OKC
MIN1:00
LAL
NOR3:30
News

Interview Isaia Cordinier : « J’ai bien envie de tenter le coup pour la Draft »

Isaia CordinierSa sélection au Nike Hoop Summit 2016, Isaia Cordinier l’a apprise de la bouche de son père, informé lui-même par les agents de l’international français U20. Pour le meneur de Denain en Pro B (9,6 pts de moyenne), la prestigieuse Grand messe annuelle des prospects NBA était un de ses objectifs de la saison. Le but a été atteint mais malheureusement pour lui, son équipe a encaissé la plus lourde défaite de l’histoire de la compétition (101-67). Nous sommes revenus avec lui après le match sur ce revers indigeste et sa semaine à Portland.

Isaia, le plaisir est gâché par cette lourde défaite ou dans deux heures elle sera oubliée et vous ne garderez que le meilleur ?

C’est un peu ça… J’ai vécu une expérience incroyable pendant toute la semaine, en vivant chaque jour à fond sans vraiment prendre le temps de réaliser. Forcément c’est passé très vite et il y a un goût amer dans la bouche car on n’a pas montré qui on était vraiment. La déception vient plus de cela que de la défaite en elle-même.

Vous étiez supérieurs à ce qu’on a vu ?

Nous étions bien meilleurs à l’entraînement et même si en face c’était une grosse équipe il n’y a pas 40 pts d’écart entre nous. Ils y étaient et je n’ai pas vraiment d’explications concrètes. On n’y était pas du tout. Nous avons joué avec trop de peur et d’appréhension, peut-être parce que nous étions impressionné par tout le contexte, notamment le fait de jouer dans une grande salle. Tout cela nous a mis dedans et vraiment c’est dommage car j’insiste : on n’a pas montré qui on était.

Vous le premier ?

Oui, moi le premier. Personne n’a été vraiment lui-même et je me mets dans le lot. Je suis très déçu pour l’équipe car on avait vraiment bien bossé pendant toute la semaine. Sur une durée très courte nous avions réussi à créer une bonne entente mais ça ce n’est pas vu sur le terrain ce midi.

« C’était une chance énorme d’être sélectionné »

Une fois la déception évacuée, vous garderez quoi de cette semaine ?

Tout ! Franchement, c’était magique. En plus c’était mon premier voyage aux Etats-Unis… J’ai vraiment été impressionné par la qualité autour des entraînements, ça n’a rien à voir avec l’Europe. C’était très enrichissant, j’ai pris énormément de plaisir. Etre sélectionné était déjà une chance énorme.

Comment aborder ce match particulier, qui, vous le savez mieux que nous, est avant tout une rencontre de scouting ? Il faut arriver à se montrer, car c’est le but premier, sans non plus la jouer solo. C’est délicat non ?

Oui, le terme est le bon : c’est délicat ! Mais si tu arrives en voulant te montrer c’est là que tu vas te planter, surtout si tu es dans la World Team. Dès qu’on arrive sur Portland on essaye vraiment de créer une vraie équipe avec un bon état d’esprit. La règle c’est que si l’équipe joue juste alors le jeu viendra à toi. Il faut essayer de maximiser son temps de jeu et son temps de performance. Si tu forces, ça se voit et c’est mauvais pour l’équipe et pour toi.

Mais c’est tellement tentant de jouer pour soi-même quand l’équipe prend une taule, non ?

Bien sûr que ça l’est mais c’est la pire chose que tu puisses faire dans ce genre de match. C’est pour ça que c’est enrichissant mentalement et sur le basket.

« Les systèmes sont là pour nous faire briller »

Vous nous parlez du travail effectué pendant toute la semaine, mais concrètement vous vous êtes entraînés combien de temps et combien de systèmes avaient été créés pour ce match ?

Il y a eu 8 entraînements et nous sommes arrivés avec 3 ou 5 systèmes, pas plus. Le boulot était de créer une cohésion, d’apprendre à se connaître pour bien communiquer sur le parquet, ce que nous n’avons pas fait pendant le match. Les systèmes étaient simples car ils sont là avant tout pour nous faire briller. Malheureusement nous avons raté notre match. Nous n’avons pas montré toute la complémentarité et l’altruisme que nous avions affichés pendant toute la semaine et c’est dommage.

En plus de bien terminer la saison avec Denain, le prochain gros objectif US sera-t-il la draft ?

Je n’ai pas encore officialisé ma décision mais j’ai bien envie de tenter le coup cet été. Il y aura la fin de saison et des workout ici avant la dead-line, donc on verra à ce moment-là.

Propos recueillis à Portland

Crédit photo : Cameron Browne/USA Basketball

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *