Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
BRO116
ATL104
OKC
MIN1:00
LAL
NOR3:30
Insolite News

Manu Ginobili : « On me disait que je finirais en chaise roulante à 32 ans »

manu-ginobiliA 38 ans, dans sa 14e saison NBA, Manu Ginobili en a vu des vertes et des pas mûres ! Mais cette blessure subie le 3 février dernier face à la Nouvelle Orléans restera un cas à part. 

Une blessure incroyable, même pour El Contusion !

Touché à un testicule par un coup de genou involontaire, le vétéran argentin pensait bien pouvoir finir le match. Pas du tout à rater un mois de compétition…

« C’était tellement unique. Personne ne savait vraiment quoi me dire. » explique Gino sur le podcast de The Vertical. « En fait, sur le coup, je me suis dit que j’allais pouvoir revenir cinq minutes plus tard. On m’a emmené dans les vestiaires, et je pensais encore que j’allais pouvoir rejouer. Mais la douleur empirait. Je n’arrivais plus à me baisser, à marcher droit. Quand les docteurs sont arrivés, ils m’ont dit qu’il fallait opérer tout de suite. »

Sans même prendre de douche, El Manu est donc véhiculé fissa à l’hôpital le plus proche. Et pas le temps pour un anti-inflammatoire non plus. Le billard direct !

« C’était fou cette histoire. Et je ne pouvais pas en croire mes oreilles quand ils m’ont annoncé que j’allais devoir manquer quatre à six semaines. C’était bien plus que je pensais. J’avais mal certes, mais je ne pensais pas avoir besoin d’une opération. C’était horrible, c’était vraiment un moment désagréable. »

Finir une bague à chaque doigt ?

De retour au jeu face à Sacramento samedi dernier, Ginobili avait prévu, en accord avec Gregg Popovich, de jouer un peu pour retrouver des sensations. Dix minutes, pas plus… Mais un panier en amenant un autre, de fil en aiguille, le légendaire gaucher avait déjà tissé sa toile avec 22 points en 15 minutes.

En pleine bourre, le bougre a fait tourner la défense, déjà instable, des Kings en bourrique. De quoi prouver que le le papy argentin en a encore sous les semelles.

« Certains me disaient que je finirais dans une chaise roulante à 32 ans. Mais je suis très heureux que ça ne se soit pas passé comme ça. J’ai 38 ans et demi, et je joue encore, je savoure. Je ne m’attendais vraiment pas à faire une carrière aussi longue. »

Sans pression, mais toujours avec sa hargne innée, Manu Ginobili va encore une fois repartir à la conquête du trophée Larry O’Brien. Pour placer une bague NBA à chacun de ses doigts…

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *