Histoire News

Quand Jeremy Lin rencontre un pionnier de l’ouverture de la NBA aux étrangers

Ce nom ne vous dit probablement rien mais Wataru Misaka, c’est le premier joueur non américain à réussir le passage en NBA. Alors, certes le joueur d’origine japonaise sorti de la fac d’Utah n’a en fait porté le maillot des Knicks uniquement durant 3 matchs pour 7 points marqués en tout et pour tout.

Mais il est et restera comme le pionnier : le premier « non caucasien » à se faire sélectionner par une équipe NBA (BAA à l’époque). Et pour la venue des Rockets à Salt Lake City, Misaka avait fait le déplacement jusqu’au stade pour rencontrer son digne héritier : Jérémy Lin.

« Il suit mes pas en allant plus loin. Je lui avais écrit un message d’encouragement quand il était à Golden State, dans les moments difficiles, et que les choses n’allaient pas forcément bien. Il n’avait pas tous ses fans à l’époque. Il a bien progressé depuis lors, et maintenant, il est dans une situation bien meilleure. »

Depuis ses débuts à Harvard jusqu’à la « Linsanity » qui a soudainement envahi New York puis le continent, puis le monde entier, Misaka a toujours voué un attachement particulier à Lin. Ils ont désormais pu se rencontrer officiellement et le Rocket n’a pas boudé son plaisir.

« C’était rafraichissant. C’est un pionnier. Il a cassé beaucoup de stéréotypes, de barrières raciales. On doit avoir beaucoup de respect pour les gens comme ça qui nous précèdent. »

L’histoire de Wat Misaka

Basket USA

A voir aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles  |  19 commentaires Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>