Matchs
d'hier
Matchs
d'hier
ORL98
WAS105
CLE90
NYK95
MIN97
DET91
DAL120
UTH102
LAC84
OKC76
Interviews News

Nicolas Batum répond aux lecteurs de Basket USA

Nico est débout devant les chaises des premiers rangs d’un Staples Center vide, en pleine conversation avec un confrère de la presse de Portland. Ils refont l’histoire récente des Blazers en playoffs. Il est 18h00. Dans une heure et demie il sera sur le parquet et dans le cinq majeur pour affronter les Clippers

Relax et adorable comme à son habitude, l’ailier des Blazers nous fait rapidement avouer notre faute : nous ne l’avions pas prévenu en amont de cette séance spéciale d’interview.

« J’ai vu sur le site que c’étaient les lecteurs qui me posaient les questions cette fois. J’ai été surpris », nous lance-t-il.

OK, désolé Nico, mea culpa, on s’est emmêlé les pinceaux dans le calendrier.

« On pensait que tu serais OK » lui répond Benjamin.

« Pas de souci ». Parfait !

On retrouve le vice-champion d’Europe en sortie de douche. On fera la fermeture du vestiaire avec lui, plus de 20 minutes plus tard. Il a eu du mal à digérer le scénario de la défaite et les décisions arbitrales, mais il laisse la frustration de côté pour répondre à vos questions. Il le fait avec sa franchise coutumière. Un entretien avec Nico Batum est toujours un vrai bonheur. Merci à lui. Et spéciale dédicace à Mr Five Guys.

kembaers : Suite aux transferts réalisés par tes dirigeants, as-tu été choqué ?

En fait quand j’ai vu les transferts effectués, je pensais vraiment pas que McMillan partirait. Pour moi c’était l’un ou l’autre, mais pas les deux. Donc quand j’ai aussi vu le départ de McMillan, j’ai été surpris oui. Je me suis dit « ah ok, c’est le ménage de printemps là ». Mais la NBA est un drôle de business donc je n’ai pas été choqué. Surpris oui.

Ed50 : la scission entre McMillan et les joueurs était généralisée ou c’était juste avec certaines personnes ? 

 « J’aimerais que Juwan Howard gagne enfin un titre »

Hyonis : Est-ce que tu as un petit rituel avant les matches

Je suis très, très superstitieux. A domicile je mange toujours mes Chocapic avant le match. Sinon en général, sur mes chaussures je ne lace la dernière boucle qu’en rentrant sur le terrain, jamais avant. Quand on tourne à l’échauffement je fais toujours les cinq même premiers shoots, depuis que j’ai 12 ans. Je n’ai jamais changé des petits grigris.

Prouss : Lors de carrière NBA tu as réalisé quelques actions bien spectaculaires (Poster sur McGeeGros contre sur Lebron, etc.) Quelle action t’a le plus marqué, et dont tu es le plus fier ?

Yan_Bok : Pourquoi as-tu toujours la même attitude pendant les matches ? c’est de la concentration ? même après des gros dunks tu restes impassible.

Je pars d’une optique : imagine que je tape un gros dunk sur un mec, que je le chambre et que ça parte un peu en boudin. En NBA, ça se trouve la semaine prochaine je peux me retrouver à jouer avec ce gars là et j’ai pas envie d’avoir ce passif derrière moi. Un dunk, c’est une action comme une autre. Je suis pas un mec qui chambre, voilà j’ai marqué un dunk et c’est tout.

 

Gelabatum : Qui t’impressionne le plus en ce moment comme équipe et comme joueur. Favori pour le titre ?

Comme joueur, c’est Kevin Love. Si Minnesota fait les playoffs, il doit être MVP, devant Kevin Durant et devant LeBron James. C’est incroyable ce qu’il est en train de faire cette saison. Pour moi, si les Wolves terminent à la 6e et 7e, j’aurais une énorme considération pour lui. Quoiqu’il arrive avant le début des playoffs, il doit au minimum être dans le cinq premiers de toutes façons. Comme équipe, c’est Oklahoma. Je me souviens que y’a  quatre ans, tout le monde les tapait facilement. Quand ils venaient à Portland, c’était 40 points minimum. Et là, c’est impressionnant ce qu’ils font cette année.

Et ton favori pour le titre ? Tu te mouilles ?

Non, pas cette année. Je l’ai fait l’année dernière et j’ai foiré. J’avais dit Miami. Mais bon, j’ai dit Miami pour une chose et une seule personne, même si maintenant avec Ronny je dis deux : Juwan Howard. C’est la personne la plus gentille au monde et un des meilleurs coéquipiers que j’ai eu de ma vie. Il est depuis 1993 ou 1994, il a toujours pas de titre. Il mérite d’en avoir un avant de partir en retraite.

 

Nashty5771p : Parmi tous les meneurs en NBA, entre nouvelle génération et old school, avec lequel aimerais-tu jouer ?

Comme j’ai joué avec Tony, je vais dire Steve Nash. Sur les anciens, je veux pas commencer le long débat Magic ou Stockton, mais je dis Magic quand même si je dois me mouiller.

 

Black_Kemba : Si tu devais choisir quatre autres joueurs de n’importe quelle équipe pour faire un 5 majeur avec toi, qui choisirais-tu ?

Tony Parker, Rodrigue Beaubois, Boris Diaw, Joakim Noah.  (on le chambre un peu en disant que c’est facile, Nico assume « quoi ? quoi ? voilà c’est tout ».

BobSpurs : Quels sont tes meilleurs potes à Portland et dans le monde NBA ?

 

Gomorrhe : Comment sa passe ta relation avec LaMarcus Aldridge. Qu’est-ce qui te plait le plus et le moins chez ce joueur et penses-tu que votre tandem puis être la base de l’équipe pour les prochaines années ?

J’ai une bonne relation avec lui, depuis que je suis ici c’est le seul joueur qui est resté (sourire). Y’a Joe aussi, mais lui il a fait un aller-retour. Depuis le début il est là et les dirigeants nous ont fait comprendre après les transferts effectués qu’ils voulaient construire l’équipe autour de LaMarcus, Wesley et moi. C’est un All Star, il a prouvé quand dans cette ligue et à son poste, il est dans le top 4. J’adore jouer avec ce mec là, j’espère encore jouer longtemps avec lui.

 

« J’aimerais rester à Portland »

Lexmanouche : Avec ton contrat arrivant à terme, c’est une préoccupation d’actualité : préfères-tu une équipe visant le titre avec un rôle moindre ou une équipe visant juste les playoffs avec un rôle plus important ?

Je l’attendais cette question là, c’était sûr que je l’avais l’avoir celle-là. Donc je vais répondre clairement : les deux. Et ça je le considèrerai au moment venu, je sais pas encore à cette heure ci. Je sais pas encore. T’as envie de gagner et d’être dans une équipe qui gagne tout de suite. Mais si c’est pour rester sur le banc, c’est non. Dans une équipe qui gagne avec un rôle par contre oui. Une équipe que j’aide à gagner, ça me va aussi.

 

Razorks : Si tu venais à être transféré durant cet été, dans quelles équipes aimerais-tu aller (pas plus de 2 ou 3) et pourquoi ?

Portland pour l’instant. J’en sais rien. Je verrai ça le 1er juillet. Pour l’instant je suis là, je suis bien ici et ils peuvent matcher avec n’importe quelle équipe de toutes façons. Ils veulent construire autour de moi donc pour l’instant je vais choisir ici.

 

JaiLaBalle : Parles-nous un peu de ton ancien coach Nate McMillan. Ce qu’il t’a apporté, comment il t’a fait progresser ?

Le jour où j’ai appris la décision des dirigeants, je l’ai appelé le soir pour le remercier. Il m’a mis dans le cinq 76 fois à 19 ans, ma première année. Quand je vois tous les Européens qui sont venus à Portland derrière et leur temps de jeu, je me dis que j’ai eu de la chance de l’avoir. Chaque année mon rôle et mon jeu évoluaient et je venais en équipe de France plus fort chaque été. Il m’a donné ma chance en NBA, en étant un petit Français de 19 ans, 25e choix de draft et qui devait jouer en D-League au début, fallait le faire !

LA_Lakers : On a entendu parler de ton intention d’intégrer le staff du Caen Basket Calvados. Pourrais tu nous dire si ce projet est encore d’actualité et quel serai ton rôle pour aider ce club à progresser ? 
Basket USA

A voir aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles  |  71 commentaires Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>