Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
WAS14
PHI12
DET16
CHA8
IND19
BRO16
ORL15
MIA14
BOS
MIL1:30
MEM
NOR2:00
DAL
ATL2:30
UTH
DEN3:00
SAS
MIN3:30
PHO
POR4:00
SAC
HOU4:00
Interviews Médias

Profession photographe : Christophe Elise

christophe eliseNous inaugurons aujourd’hui une série de portraits liés à des professions de la NBA. Scout, cheerleader, journaliste, RP, speaker, médecin…

Nous vous proposons d’entrer dans les coulisses de la  NBA en allant à la rencontre de ceux qui ne sont pas forcément sur le terrain, mais sans qui la NBA ne serait pas notre spectacle préféré.

Pour débuter cette série, nous avons choisi Christophe Elise. Un photographe français, que les lecteurs de Reverse et de Basketsession connaissent très bien. Pour nous, il se prête au célèbre jeu du portrait chinois.

Journaliste dans la presse informatique, Christophe a basculé du côté de la photographie le jour où sa douce et tendre lui a offert un appareil reflex. Nous sommes en janvier 2005.

A 34 ans, Christophe pose son stylo et lâche son clavier. Il se décide à « shooter ». C’est d’abord de façon amateur mais le virus le prend. Et si ce passionné de sport US en faisait son métier ?

Janvier 2006, il devient photographe sportif free lance, sans pour autant délaisser son métier de journaliste. A ce moment-là, il n’a pas forcément un sport de prédilection et on le retrouve ainsi sur le Marathon des Sables au Maroc.

Ce n’est que deux mois plus tard qu’on l’aperçoit pour la première fois au bord d’un parquet. C’est pour photographier Boris Diaw, alors aux Suns.

Puis, en 2007, ses photos commencent à apparaître de façon régulière dans les magazines comme Reverse bien sûr, mais aussi ESPN Mag, L’Equipe, L’Equipe Mag et même la bible : Sports Illustrated.
C’est décidé, il en fera son nouveau métier. 2008, c’est l’année du décollage. Accrédité pour les plus grands événements sportifs (tennis, basket-ball, Ligue 1 de football, foot us…), ses clichés sont visibles dans la plupart des magazines spécialisés, ou en couverture d’ouvrages. Au bord des terrains pour des rencontres ou en reportage, il est partout mais il n’en oublie pas la France où il continue de résider.

 » Je fais une dizaine de séjours à l’étranger par an. En majorité aux Etats-Unis. Pour exemple, j’étais en Floride en août, en Espagne en septembre, en Floride en novembre, à Orlando et Miami, à Detroit et Chicago en janvier…  Je serai à Cuba en février, probablement à Porto Rico et en Californie en mars, de retour en Californie en avril, à Chicago en mai ou en juin… »

Bref, l’informatique est bien loin aujourd’hui, et en 2009, Christophe inaugure son nouveau site Internet. Allez y jeter un œil. Ses clichés sont aussi magnifiques que variés.

Portrait chinois de Christophe Elise

– un joueur : Scottie Pippen. Je ne peux répondre God (Michael Jordan), ce serait blasphémer…

– une équipe : Da’ Chicago Bulls en basket. Los Tigres del Licey en baseball.

– un athlète : Jackie Robinson

– une action : un buzzer beater, ou bottom of ninth, bases loaded.

– un photographe : Walter Iooss

– un match : Le Game 1 des NBA Finals en 1992. Chicago Bulls vs Portland Trailblazers.

– une action : 1998, NBA finals, Chicago Bulls vs Utah Jazz, last shot de Jordan.

– ton meilleur souvenir : la première fois que je suis entré sur le terrain de l’AT&T Park de San Francisco en arrivant via le tunnel des joueurs et le dugout… J’avais la même émotion que le gamin de 10 ans que j’ai été, aurait eu…

– un chanteur : Curtis Mayfield

– une chanson : We The People Who Are Darker Than Blue

– une cheerleader : une blonde

– un appareil photo : celui qui n’a JAMAIS un problème d’auto-focus… je ne l’ai pas encore trouvé.

– l’endroit idéal pour shooter : je n’en ai pas en basket.. puisque j’aime surtout pouvoir en changer en cours de match

– un stade : AT&T Park, San Francisco

– une salle : The United Center, Chicago

– une ville : San Francisco

– un plat : n’importe lequel de cuisine française, avec du vin rouge.

– une plage : près de Pedernales, dans le Parque Nacional Jaragua, Republique Dominicaine.

– un paysage : de la fenêtre d’un coin de paradis, dans la vallée du Falgoux, au fin fond du Cantal.

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *