Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
TEA
TEA2:00

Tyler Ulis

Tyler Ulis Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2016-17 PHX 61 18 42.0 26.6 77.5 0.3 1.3 1.6 3.7 1.2 0.8 1.3 0.1 7.3
2017-18 PHX 56 23 37.6 25.7 80.6 0.3 1.3 1.6 3.9 1.7 1.0 1.6 0.1 6.8
Total   117 20 39.9 26.1 79.0 0.3 1.3 1.6 3.8 1.4 0.9 1.4 0.1 7.0

Les actualités sur Tyler Ulis

Rookies du mois : Willy Hernangomez et Tyler Ulis s’illustrent en fin de saison

La distribution des trophées du mois n’est pas terminée en NBA. Pour le demi-mois d’avril, la ligue a ainsi décidé de récompenser deux nouveaux rookies, puisque ce sont Willy Hernangomez et Tyler Ulis qui sont cette fois mis à l’honneur. Lire la suite »

Propulsé titulaire, Tyler Ulis profite de la fin de saison pour trouver du rythme

Depuis la mise au repos de Eric Bledsoe il y a maintenant plus de 15 jours, Tyler Ulis est dans le cinq de Phoenix.

En 9 rencontres, le rookie compile presque un double double avec 13.1 points et 9.6 passes en 40 minutes. Autre très bon point : il ne perd que 2.3 ballons par match alors qu’avec la blessure de Ronnie Price, il doit assurer la mène seul. Lire la suite »

Tyler Ulis, l’apprentissage dans la défaite

Eric Bledsoe, Brandon Knight, Goran Dragic, Isaiah Thomas… Depuis plusieurs années, les Suns ont multiplié les essais avec différents meneurs. Le rookie Tyler Ulis allonge désormais cette liste. Eric Bledsoe mis volontairement sur la touche jusqu’à la fin de la saison, tout comme Brandon Knight d’ailleurs, c’est l’ancien de Kentucky qui récupère les clés de la mène.

Très peu utilisé depuis le début de la saison par Earl Watson, jusqu’à ces dernières semaines, il vient de connaître deux titularisations de suite. Avec deux défaites à la clé certes, face aux Kings puis au Magic, mais de belles promesses au niveau du jeu. Il a d’abord claqué son premier double double cette saison (13 points et 13 passes) avant d’enchaîner avec une sortie à 19 points et 8 passes. Avec 39 minutes de temps de jeu en moyenne !

« Il est de mieux en mieux », commentait son coach à l’issue du match contre Orlando. « Il a perdu quelques ballons rapidement avec des passes dans un mouchoir de poche. Il apprend qu’en NBA, tu ne peux pas jouer de la même façon à chaque match en tant que meneur de jeu. Tu peux démarrer un match en scorant. Puis démarrer le match suivant en distribuant. »

En gros, l’important pour Earl Watson est d’être capable de varier le jeu et ainsi varier le tempo de l’équipe. Tout en gardant un credo nouveau en tête : être agressif.

« Je pense que je joue très bien », estime Tyler Ulis. « Je dois juste m’ajuster à mon nouveau rôle. Earl veut que je sois beaucoup plus agressif. Jusqu’ici, je sortais du banc pour faciliter le jeu des autres et les impliquer. J’essaie simplement de m’ajuster. »

Une agressivité illustrée par les 18 puis 17 tirs tentés sur les deux matches en question. Il n’avait jamais autant shooté jusqu’ici. Une attitude bien vue par son coéquipier à l’arrière et ex-partenaire… à Kentucky, Devin Booker.

« Il contrôle l’équipe en étant le général sur le parquet, en impliquant tout le monde dans son spot de jeu, et en rendant le match le plus facile. »

Du coup, l’avenir de Brandon Knight aux Suns s’assombrit un peu plus.

Tyler Ulis Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2016-17 PHX 61 18 42.0 26.6 77.5 0.3 1.3 1.6 3.7 1.2 0.8 1.3 0.1 7.3
2017-18 PHX 56 23 37.6 25.7 80.6 0.3 1.3 1.6 3.9 1.7 1.0 1.6 0.1 6.8
Total   117 20 39.9 26.1 79.0 0.3 1.3 1.6 3.8 1.4 0.9 1.4 0.1 7.0

Suns – Kings : le gros coup de chaud de Skal Labissiere

Vainqueur 107-101 des Suns, Sacramento peut dire merci à ses grands. Kostas Koufos (13 pts) d’abord puis surtout Skal Labissiere (32 pts, record en carrière) offrent aux Kings leur deuxième victoire consécutive après une série de huit défaites. Sans Eric Bledsoe, Phoenix a plié dans le money-time sous les coups de boutoir du rookie haïtien, auteur de 21 pts dans le dernier quart. Lire la suite »

Le Top 10 de la nuit : la March Madness à la sauce NBA

Qui a dit qu’on s’ennuyait en saison régulière ? Qui a dit que seule la NCAA et seuls les playoffs pouvaient apporter de l’émotion et du suspense ? Lire la suite »