Matchs
ce soir
Matchs
ce soir

Spencer Dinwiddie

Spencer Dinwiddie Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2014-15 DET 34 13 30.2 18.5 91.2 0.1 1.3 1.4 3.1 1.6 0.6 1.0 0.2 4.3
2015-16 DET 12 13 35.2 10.0 57.6 0.3 1.1 1.4 1.8 1.7 0.3 0.6 0.0 4.8
2016-17 BRK 59 23 44.4 37.6 79.2 0.4 2.3 2.8 3.1 2.0 0.8 1.1 0.4 7.4
2017-18 BRK 58 29 38.8 33.8 82.1 0.5 2.8 3.3 6.7 2.4 0.8 1.6 0.3 13.6
Total   163 22 38.9 32.2 79.9 0.4 2.2 2.6 4.3 2.0 0.7 1.2 0.3 8.7

Les actualités sur Spencer Dinwiddie

Interview Spencer Dinwiddie : « J’ai toujours su que j’avais le niveau »

Plus connu pour ses passages en D-League avec le Grand Rapid Drive ou les Windy City Bulls, ou pour la barre chocolatée qu’il grignotait en cachette sur le banc des Pistons il y a quelques années, Spencer Dinwiddie est désormais reconnu pour ses qualités de basketteur.

Signé pour le minimum à Brooklyn, il réalise sa meilleure saison en carrière à 14 points, 7 passes et 3 rebonds, et Basket USA est allé à sa rencontre quelques heures avant qu’il ne remporte le Skills Challenge grâce notamment à ses qualités de… skieur !
Lire la suite »

Le mea culpa de Spencer Dinwiddie

Il reste trois minutes à jouer dans ce Nets-Spurs. Les visiteurs mènent de six points au tableau d’affichage. Spencer Dinwiddie se retrouve sur la ligne des lancers-francs… rate les deux et peine à masquer sa frustration. Le meneur, qui joue tous les ballons dans ce money-time, se rachète derrière en scorant cinq points, à base de pénétrations. Mais ce ne sera pas suffisant pour venir à bout des Texans. Lire la suite »

Spencer Dinwiddie, de journey man à go-to-guy

À l’instar d’un Jose Calderon à Cleveland, Spencer Dinwiddie a profité des blessures de Jeremey Lin et D’Angelo Russell pour prendre les rênes du cinq majeur des Nets cette saison, et faire bien mieux que ce que beaucoup attendaient de lui : le 38e choix de Draft 2014 tourne ainsi à 12.8 points et 6.5 passes de moyenne en 27 minutes, Brooklyn frôlant les 40% de victoires. Lire la suite »

Brooklyn boosté par l’enthousiasme de ses rookies

En tirant un trait sur l’époque « bling bling », Brooklyn est parti cet été dans une nouvelle direction. Dernier des Mohicans, Brook Lopez est le grand chef d’une escouade rajeunie. Les Nets ne sont plus pressés et Kenny Atkinson a été choisi pour construire une nouvelle identité. Forcément la mutation n’est pas facile. Le cancre de la conférence Est n’a gagné que 9 matches cette saison, mais le staff guette les signes annonciateurs d’un avenir plus souriant. Lire la suite »

Petit échange entre les Pistons et les Bulls

La draft approche, et les équipes se préparent à modifier leurs effectifs. À Detroit et Chicago, on a choisi d’effectuer un échange du bout du banc puisque Spencer Dinwiddie rejoint les Bulls en échange de l’australien Cameron Bairstow. Lire la suite »