Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
TEA
TEA2:00

John Wall

John Wall Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2010-11 WAS 69 38 40.9 29.6 76.6 0.5 4.1 4.6 8.3 2.5 1.8 3.8 0.5 16.4
2011-12 WAS 66 36 42.3 7.1 78.9 0.7 3.8 4.6 8.0 2.1 1.4 3.9 0.9 16.3
2012-13 WAS 49 33 44.1 26.7 80.4 0.7 3.3 4.0 7.6 2.4 1.3 3.2 0.8 18.5
2013-14 WAS 82 36 43.3 35.1 80.5 0.5 3.6 4.1 8.8 2.7 1.8 3.6 0.5 19.3
2014-15 WAS 79 36 44.5 30.0 78.5 0.5 4.2 4.6 10.0 2.3 1.8 3.9 0.6 17.6
2015-16 WAS 77 36 42.4 35.1 79.1 0.6 4.4 4.9 10.3 2.1 1.9 4.1 0.8 19.9
2016-17 WAS 78 36 45.2 32.8 80.1 0.7 3.5 4.2 10.6 1.9 2.0 4.1 0.6 23.1
2017-18 WAS 37 34 41.7 35.8 71.9 0.5 3.0 3.6 9.3 1.9 1.3 3.6 1.1 19.4
Total   537 36 43.2 32.5 78.6 0.6 3.8 4.4 9.2 2.3 1.7 3.8 0.7 18.9

Les actualités sur John Wall

En l’absence de John Wall, Bradley Beal n’a pas changé sa mentalité

Si des tensions émergent à Washington, les Wizards vivent actuellement une bonne période avec 7 victoires en 9 matches en l’absence de John Wall.

Même si le travail demeure collectif, le joueur qui permet à la formation de la capitale de continuer d’accumuler les victoires, c’est évidemment Bradley Beal. Après un premier passage compliqué sans son meneur en décembre 2017, l’arrière semble enfin s’être adapté pour porter l’attaque des siens sans trop en faire. Lire la suite »

John Wall et Marcin Gortat ont réglé leur différend…

Cinquièmes de la conférence Est ce matin, avec cinq victoires d’avance sur le neuvième et huit de retard sur le leader, les Wizards s’imaginaient pourtant un peu plus haut en début de saison. Pas aussi impliquée contre les petites équipes du propre aveu de John Wall, la franchise doit faire sans lui depuis fin janvier, et jusqu’à mi-mars. Lire la suite »

adidas : John Wall gonfle son contrat avec une impressionnante liste de primes

De retour chez adidas depuis le début du mois de janvier, John Wall touchera moins que ce que la marque lui proposait il y a deux ans. Selon Sports Illustrated, adidas posait à l’époque 7.5 millions de dollars par an sur la table.

Le contrat signé il y a quelques semaines prévoit 4.825 millions de billets verts en 2017-18, avant ce que nos confrères qualifient de « légère hausse » pour les années suivantes, avant un retour à 4.825 millions en 2021-22. John Wall a perdu près de trois millions de dollars par an, mais aussi sa ligne signature, qui n’est plus prévue dans son nouveau contrat. Il devra se contenter de possibles collaborations avec les stars de la marque que sont Kanye West et Pharrell. Une jolie consolation, mais pas le cachet d’avoir sa propre chaussure. Lire la suite »

Les Wizards meilleurs sans lui ? John Wall réplique

Un tweet seul suffit parfois pour réveiller pas mal de spéculations. Chez les Wizards, c’est celui de Marcin Gortat qui a récemment posé question. « Incroyable victoire ce soir. Belle victoire ‘d’équipe’ ! », a tweeté le pivot après le succès face aux Raptors, il y a une semaine. En appuyant bien sur le terme « équipe » donc, alors que John Wall était absent…

https://twitter.com/MGortat/status/959286793123250177

Etait-ce une attaque en sous-marin, alors que Bradley Beal avait lui aussi fait des commentaires sur une meilleure circulation du ballon récente ? John Wall dit avoir été choqué par ce commentaire, surtout venant de Marcin Gortat. D’après le meneur, ce dernier reçoit « la plupart des passes décisives de moi et n’a jamais été autant servi sur un plateau ».

Et voilà que Marcin Gortat doit défendre son tweet.

« Ni moi, ni Bradley (Beal), ni personne d’autre dans l’équipe n’a essayé de le blesser avec quelque chose qui pourrait l’énerver ou le frustrer. » Puis le pivot ajoute, plus offensif : « Il l’a vu d’une autre façon et il revient dessus avec ce genre de commentaires. Donc maintenant, on doit chacun se demander : ‘Qui attaque qui’ ? »

Bonjour l’ambiance. Marcin Gortat, dont le nom circule dans les rumeurs, assure pourtant avoir échangé avec son meneur pour clarifier les choses. Cet « incident » du Tweet est à remettre dans un contexte : avant la défaite de cette nuit à Philadelphie, les Wizards ont connu leur première série de cinq victoires de suite de la saison. Et c’était sans John Wall.

Meilleure équipe à la passe de la ligue en ce moment

Plus que les victoires, face à certains gros calibres comme OKC et Toronto donc, les Wizards retiennent sans doute aussi la manière. Sur cette période (en comptant également la défaite de cette nuit), Washington est la meilleure équipe à la passe de la ligue et de très loin : près de 31 offrandes par match. Ce qui donne également le meilleur pourcentage de passes décisives (rapport entre nombre de paniers inscrits et passes) de la ligue avec 71% ! Contre 60% sur l’ensemble de la saison.

Bref, l’attaque tourne tout simplement mieux en ce moment, avec une efficacité offensive également en forte hausse.

« Au départ, je trouvais ça amusant, de voir certaines choses qui étaient dites », continue John Wall. « Mais j’ai vu ces gars travailler énormément chaque jour. On faisait bien tourner le ballon tôt dans la saison, on ne pouvait simplement pas rentrer les tirs. Et nous ne pouvions pas du tout défendre correctement. Je pense qu’aujourd’hui, ils élèvent leur niveau de jeu, le cinq et les remplaçants jouent très bien. »

« Amusé » mais aussi choqué d’entendre que l’équipe serait meilleure sans lui.

« Mais c’était un peu choquant d’entendre certains dire que la balle circule beaucoup mieux, alors que c’est ce dont je suis fier, étant plus heureux quand mes coéquipiers marquent plutôt que moi. »

Récemment attaqué par J.J. Barea mais soutenu par ses coéquipiers, John Wall le redit : il n’est pas contre les explications.

« Si tu as un problème avec un individu et les principes que je suis, on doit en parler en face à face. Ils ont mon numéro, ils peuvent me voir en personne. S’il y a malaise entre nous, on peut en parler. »

Sans John Wall, les Wizards misent sur la circulation du ballon

À nouveau opéré du genou, John Wall est reparti à l’infirmerie pour six semaines et depuis qu’il n’est plus là, les Wizards ont remporté trois matchs, face aux Hawks, au Thunder et aux Raptors. Comment ? En misant sur la circulation du ballon. Lire la suite »