Matchs
d'hier
Matchs
d'hier

Demarcus Cousins

DeMarcus Cousins Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2014-15 Sac 59 34 46.7 25.0 78.2 3.1 9.5 12.7 3.6 4.1 1.5 4.3 1.7 24.1
2013-14 Sac 71 32 49.6 0.0 72.6 3.1 8.6 11.7 2.9 3.8 1.5 3.5 1.3 22.7
2012-13 Sac 75 30 46.5 18.2 73.8 3.0 7.0 9.9 2.7 3.6 1.4 3.0 0.7 17.1
2011-12 Sac 64 30 44.8 14.3 70.2 4.1 6.8 11.0 1.6 4.0 1.5 2.7 1.2 18.1
2010-11 Sac 81 28 43.0 16.7 68.7 2.7 6.0 8.6 2.5 4.1 1.0 3.3 0.8 14.1

Les actualités sur Demarcus Cousins

Sacramento : DeMarcus Cousins est intransférable

DeMarcus Cousins sera bel et bien un King l’an prochain. Sur les tablettes des Celtics, le pivot ultra-talentueux de Sacramento et de Team USA ne quittera pas la Californie si l’on en croit Vlade Divac, le vice-président des opérations basket de la franchise.

L’objectif des Kings est d’atteindre les Playoffs l’an prochain. Pour l’ancien joueur de Sacramento, mais aussi des Lakers, Cousins est la pierre angulaire de la franchise.

« DeMarcus (Cousins) est intransférable » a affirmé Divac pour SiriusXM NBA Radio. « On veut construire autour de lui ».

« DeMarcus a besoin de stabilité »

Cette saison, les Kings ont connu trois coaches, et c’est finalement George Karl qui est arrivé en fin de saison. Si le bateau a bien coulé, Cousins est le seul à avoir surnagé avec 24 points et 12,7 rebonds de moyenne.

« Je comprends sa frustration » avouait Divac pour le Sacramento Bee le mois dernier. « Nous avons besoin de plus de talent dans l’équipe. DeMarcus est dans la ligue depuis 5 ans, et il a connu 5 coaches. Il a besoin de stabilité. J’espère que c’est ce que George Karl va lui apporter. »

Preuve que les Kings lui font confiance, DeMarcus Cousins a signé en 2013 un contrat de quatre ans et plus de 65 millions de dollars. Contrat qui le lie à la franchise jusqu’en 2018.

Rétro de la saison : le Top 10 des plus beaux poster dunk

Mar 30, 2015; Minneapolis, MN, USA; Minnesota Timberwolves guard Andrew Wiggins (22) dunks in the second quarter against the Utah Jazz center Rudy Gobert (27) at Target Center. Mandatory Credit: Brad Rempel-USA TODAY Sports

En attendant le début des finales de conférence, la NBA nous fait patienter avec le Top 10 des plus belles posterizations. Sans doute le Top 10 le plus spectaculaire de l’année avec, en vedette, Andrew Wiggins qui fracasse Rudy Gobert et Omer Asik. Jeff Green explose Kevin Séraphin, mais la première place revient au rookie du Heat, James Ennis qui plane au-dessus de Rasual Butler. Lire la suite »

DeMarcus Cousins ne devrait pas quitter Sacramento

Même si les Celtics, et sans doute d’autres équipes, rêveraient de l’avoir dans leurs rangs, DeMarcus Cousins reste le pilier de l’effectif des Kings, et celui autour de qui les dirigeants veulent construire une équipe capable d’aller en playoffs. Lire la suite »

DeMarcus Cousins, cible numéro 1 des Celtics ?

cousins-triple-double

On le sait, Danny Ainge veut être très actif sur le marché des transferts cet été, et il a déjà annoncé qu’il passerait des coups de fil aux principaux free agents de cette intersaison. Mais le GM est aussi un homme de (gros) coups, et selon ESPN, il serait prêt à utiliser plusieurs premiers tours de draft, sur plusieurs saisons, pour recruter une star. Lire la suite »

Le Top 10 de la saison de DeMarcus Cousins

131025_clippers_v_kings_024

Malgré un caractère bien trempé, DeMarcus Cousins est avant tout un excellent joueur de basket. Un intérieur d’une puissance phénoménal également doté d’une finesse technique et d’une mobilité impressionnantes.

Il suffit d’admirer les 10 plus belles actions de sa saison (24.1 points et 12.7 rebonds de moyenne) pour s’en convaincre. La NBA a certes mis à l’honneur son shoot au buzzer contre les Suns, mais le reste est de très haut niveau. Lire la suite »