Demarcus Cousins

DeMarcus Cousins Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2010-11 SAC 81 29 43.0 16.7 68.7 2.7 6.0 8.6 2.5 4.1 1.1 3.3 0.8 14.1
2011-12 SAC 64 31 44.8 14.3 70.2 4.1 6.8 11.0 1.6 4.0 1.5 2.7 1.2 18.1
2012-13 SAC 75 31 46.5 18.2 73.8 3.0 7.0 10.0 2.7 3.6 1.4 3.0 0.7 17.1
2013-14 SAC 71 32 49.6 0.0 72.6 3.1 8.6 11.7 2.9 3.8 1.5 3.5 1.3 22.7
2014-15 SAC 59 34 46.7 25.0 78.2 3.1 9.5 12.7 3.6 4.1 1.5 4.3 1.8 24.1
2015-16 SAC 65 35 45.1 33.3 71.8 2.4 9.1 11.5 3.3 3.6 1.6 3.8 1.4 26.9
2016-17 * All Teams 67 34 45.0 35.1 76.7 2.1 8.8 10.9 4.6 3.8 1.4 3.8 1.3 26.7
2016-17 * SAC 55 34 45.2 35.4 77.0 2.1 8.6 10.6 4.9 3.7 1.4 3.8 1.3 27.8
2016-17 * NOP 12 33 44.1 33.3 74.0 2.2 9.9 12.1 3.3 4.3 1.7 3.7 1.0 21.9
Total   482 32 45.9 32.3 73.4 2.9 7.9 10.8 3.0 3.9 1.4 3.5 1.2 21.1

Les actualités sur Demarcus Cousins

Le MVP de la nuit : DeMarcus Cousins (41 points, 17 rebonds) se libère face à Memphis

Ça y est ! DeMarcus Cousins tient enfin son match référence depuis son arrivée à la Nouvelle-Orléans. Et quel match de mammouth ! Auteur de 41 points (à 14/27 aux tirs, dont 5/9 à trois), 17 rebonds et 3 contres, des statistiques dignes de son règne à Sacramento, il a écrasé la raquette des Grizzlies. Les Pelicans ont d’ailleurs largement dominé Marc Gasol et sa bande au niveau des points inscrits dans la raquette (46 à 30).

Dans ce duel entre deux des meilleurs pivots de la ligue, DeMarcus Cousins a tout fait à l’Espagnol : tirs à trois points, jeu poste bas, hook et même la pénétration après le crossover ! Bref, l’ex-King a été « phénoménal », selon David Fizdale. Lire la suite »

John Wall : « DeMarcus m’avait dit qu’il viendrait aux Wizards »

C’est peu de dire que DeMarcus Cousins avait été surpris d’apprendre qu’il était transféré aux Pelicans quelques minutes après le All-Star Game. En fait, à écouter John Wall, l’ancien pivot des Kings s’était imaginé rejoindre les Wizards pour reformer leur duo de Kentucky. Lire la suite »

Sur le banc en fin de match face à Charlotte, DeMarcus Cousins ne s’inquiète pas

New Orleans a remporté trois matchs depuis l’arrivée de DeMarcus Cousins : le premier lorsqu’il était suspendu, le deuxième quand il a eu des problèmes de faute et le troisième lorsque son coach a décidé de se passer de lui en fin de match. Lire la suite »

Ancienne star parmi les agents, Dan Fegan viré !

Petit tremblement de terre dans les coulisses de la NBA : l’agence ISE a viré manu militari Dan Fegan, remplacé par l’ancien responsable du marketing Chris Grancio et, surprise, Kevin Johnson, ancienne gloire des Suns et maire de Sacramento, a été engagé en tant que vice-président. Lire la suite »

Matt Barnes défend DeMarcus Cousins contre les Kings

Matt Barnes n’a joué que 54 matches avec DeMarcus Cousins, mais « Boogie » ne jurait que par lui. L’ancien « bad boy » et la tête de mule étaient inséparables, dans le vestiaire, dans l’avion, dans les moments de détente entre les matches. Les Kings avaient trouvé le vétéran capable d’encadrer leur instable franchise player, quitte à les voir impliqués dans une embrouille judiciaire après une virée nocturne à New York. Et puis Vlade Divac a envoyé sa star à New Orleans et le lendemain l’ancien ailier des Clippers a retrouvé la Baie d’Oakland. Vendredi, Barnes s’exprimait pour la première fois sur le transfert surprise de Cousins. Lire la suite »