Utah Jazz 2018-19

Tous les topics d'équipes de la conférence OUEST.
LucAl

All Star
Avatar du membre
Rouen
6201

Utah Jazz 2018-19

Message par LucAl » 12 mai 2018, 10:17

Bon, petit bilan de fin de saison pour lancer le sujet.

Le Jazz a fait une saison un peu bizarre. Mauvais démarrage, des blessures, surtout avec Rudy, des interrogations sur la compatibilité des joueurs, notamment le trio Rubio - Favors - Gobert. Le mois de décembre (avec un calendrier extrêmement difficile) fut catastrophique et ça a débouché sur un bilan de 19-28 à la mi-temps janvier après une défaite catastrophique face aux Hawks.

La suite fut nettement plus positive. 6 défaites seulement jusqu’à la fin de la saison régulière, 29 victoires ! Une défense de retour au top, numéro 1 en NBA sur la période. En attaque, le fameux trio douteux est devenu positif. L’irrégulier Hood a été échangé contre Crowder, qui l’est tout autant mais ne se prend pas pour une superstar et apporte au moins une certaine énergie. Mitchell a explosé à un point inespéré, devenant un marqueur de premier plan. De quoi finit 5e à l’ouest.

Les PO ont été positifs. Le Thunder a posé des problèmes quand il fut en forme de loin mais le Jazz fut tout simplement trop régulier à un haut niveau pour eux. Qualification en 6 matchs logique. Les Rockets en demi-finale de conférence auront été de trop. Le talent supérieur s’est fait sentir, surtout que le Jazz a en plus dû supporter des pertes (Rubio, Exum puis Mitchell lors du dernier match). Une victoire au Toyota Center permet d’éviter un coup de balai qui aurait été méchant. Elle permet également d’améliorer un peu la performance de 2017 puisque le Jazz s’était fait balayer au même stade de la compétition face aux Warriors. Totalement inespéré après un été marqué par la perte de l’ancien chef de file Gordon Hayward.

Maintenant, un cas par cas.

Rudy Gobert était devenu la tête de la franchise après le départ de Hayward. Il l’est certainement resté au niveau du charisme (il est le capitaine de l’équipe) et en défense. Toutefois, il a laissé Mitchell prendre le pouvoir avec succès en attaque. En défense, il est donc au top. Début de saison difficile mais ensuite... Il est peut-être le défenseur de la saison au final. Encore en progrès, plus à l’aise dans le périmètre. En attaque, on a vu un soupçon de progrès au tir. Pour le reste, c’est dans la même veine qu’en fin de saison dernière : grosse finition à l’intérieur, nombreux écrans. Pas ultra visible mais très précieux.

Donovan Mitchell fut la révélation de la saison. Du défenseur physique attendu, on a finalement vu un bon défenseur mais surtout un attaquant exceptionnel. S’il n’est pas encore un créateur collectif exceptionnel, ce qui fait de lui plus un 2 qu’un 1, il est un marqueur de grand talent, dans tous les registres. Gros talent à suivre...

Joe Ingles est le seul joueur de la franchise à avoir joué tous les matchs de la saison. Il a fait honneur à son nouveau gros contrat en progressant dans tous les secteurs du jeu. Cela fait de lui un des joueurs les plus polyvalents de la ligue. Son apport semble incontournable tant il s’adapte à toutes les situations proposées par les adversaires.

Ricky Rubio fut décevant dans un premier temps avant de trouver son rythme. Gros changement pour lui puisque Snyder l’a poussé à marquer plus au détriment de ses passes. Il en a souffert mais s’est adapté en progressant au tir de loin et en pénétration. Sa défense est toutefois restée solide tout au long de la saison.

Derrick Favors a un peu fait les montagnes russes. 4 incompatible avec Gobert, 5 solide en l’absence de ce dernier, 4-5 plus flexible en fin de saison. Il aura su éviter un transfert en progressant un peu à 3 points et dans le positionnement en attaque pour continuer à évoluer en 4. En défense, c’est un joueur solide, quelque soit le poste.

Royce O’Neale fut l’autre rookie révélation de la saison. Car oui, c’était un rookie. Non drafté, il a découvert la NBA à 24 ans après un passage en Europe. On ne savait pas trop à quoi s’attendre avec lui. Il s’est révélé en devenant un joueur de rôle assez rare : gros défenseur, il est dans la moyenne à 3 points mais surtout un gars capable de poser un dribble et passer. De quoi devenir un sacré joueur s’il peut augmenter son volume de jeu.

Dante Exum n’a joué que 14 matchs, revenant sur le tard d’une blessure contractée en pré saison à l’épaule. Il lui aura fallu se remettre en forme. Pas évident mais il a su le faire. En PO, il a montré un tir en progrès, une grosse défense et une vitesse toujours rare. Mais aussi son éternelle fragilité physique.

Jae Crowder est arrivé en février en l’échange d’un Hood intriguant mais plutôt décevant. Il aura marqué sa dizaine de points par match mais avec une efficacité bien faible. Agressif en défense avec son attitude parfois en net décalage avec ses équipiers. Plutôt utile du fait de son positionnement en 3-4 mais il y a bien mieux à faire au niveau de la propreté.

Alec Burks a toujours un beau contrat mais pas souvent un bel apport. Cela lui a coûté pas mal de DNP. En PO, il a retrouvé sa grinta à la marque et s’est battu en défense. Un mieux intriguant en vue de la suite.

Thabo Sefolosha faisait une bonne saison de joueur de rôle avant de se blesser au genou au cours de l’hiver, ce qui l’a empêché de revenir ensuite : adroit de loin pour ses standards, capable de finir à l’intérieur après un décalage, agressif en défense.

Jonas Jerebko a eu son utilité au poste 4, jouant 74 matchs : du tir extérieur (41%). Pour le reste, ce fut léger. Il y avait des minutes à prendre cette saison mais il n’a jamais su faire mieux qu’être un joueur de dépannage. Des moments positifs donc, mais pas aussi nombreux qu’espérés. À 30 ans, il a peut-être laissé passé une bonne occasion.

Raul Neto a été correct globalement. Pendant quelques périodes, il fut même un bon meneur remplaçant. Toutefois, il ne semble pas pouvoir faire plus du fait de son physique. En troisième option au poste 1, il est très bon. Pour plus, c’est à voir. Il est très polyvalent et énergique, ce qui est toujours intéressant.

Ekpe Udoh a eu un bel impact en début de saison avec sa défense. Gros contreur, il a impressionné les remplaçants adverses en relai de Gobert. La suite fut plus difficile. Il n’a pas baissé de rythme en défense mais se trouve être toujours un attaquant bien limité. Du coup, quand les problèmes de blessure se sont interrompus, Favors a pris les minutes de remplaçant en 5 à son détriment. Autant dire qu’il n’a quasi servi qu’en tant que cigare de la victoire à partir de février.

Tony Bradley n’a quasiment pas joué. Pris en fin de premier tour en 2017, il s’est développé en NBAGL, plutôt avec succès dans un rôle à la Rudy Gobert. À suivre.

Pour la saison prochaine, le Jazz a pas mal d’options.

Il est possible d’ouvrir de l’espace salarial en coupant parmi Sefolosha, Jerebko et Udoh et en ne re signant pas Favors et Exum. Jusqu’à 20 millions environ. Avec un ou deux autres transferts envisageables (Rubio, Crowder, Burks), ça fait une grosse flexibilité.

Toutefois, n’oublions pas que le Jazz n’est pas un gros marché. Ce ne sera pas évident d’attirer de gros noms. Et surpayer des joueurs venus de l’extérieur, c’est très risqué. Si c’est pour tuer la flexibilité future, ce n’est pas valable.

On peut donc penser que le Jazz sera sage. Il devrait y avoir quelques ajustements mais ce serait surprenant que le tout change profondément.

Ces changements devraient se faire en fonction des réponses que la direction fera à ces interrogations :

Mitchell, en 1 (comme en fin de PO) ou en 2 ? Ça pose la question de Rubio.

Rubio peut-il encore progresser à la marque ?

Favors : le complément idéal à Rudy ? Si oui, à quel prix ? Est-il prêt à accepter une offre pas exceptionnelle pour un rôle « subalterne » ?

Exum peut-il succéder à Rubio ? Peut-il vraiment coexister avec Mitchell ? Peut-il éviter les blessures ? Quelle est sa valeur marchande ?

Burks est-il crédible dans la rotation ?

Crowder va-t-il pouvoir s’intégrer plus profondément ?

Sefolosha vaudra-t-il toujours le coup ? Que faire de Jerebko qui n’est pas très satisfaisant ? Udoh ? Les trois ont un contrat non garanti.

Easy

Bulls
Avatar du membre
Windy City
25451

Re: Utah Jazz 2018-19

Message par Easy » 12 mai 2018, 10:31

Content que tu ai change d´avis sur Favors
BULLS FOR LIFE <3
« les 6èmes hommes » podcast NBA dispo sur tweeter/ facebook/ Apple podcast/ youtube! Allez viens, on est bien!

Cracker

Franchise Player
Avatar du membre
Beantown Supacrew
4818

Re: Utah Jazz 2018-19

Message par Cracker » 12 mai 2018, 10:47

Sympa ton recap ! 8-}

Je suis déjà excité à l'idée de revoir Mitchell sur un terrain, son jeu et son attitude sont tellement plaisants à voir !

J'espère que vous garderez Rubio, j'ai l'impression que l'on retrouve de plus en plus le meneur qu'il était à Barcelone, et puis avec sa qualité de passes et son niveau défensif, pour moi il est très bien chez vous. Vous avez trouvé chaussure à votre pied, et de plus avec Mitchell en 2.

Ça pourrait être un été excitant à suivre pour les fans et le FO !
Peace and Basket.

gomorrhe

Sophomore
Avatar du membre
Jazz
905

Re: Utah Jazz 2018-19

Message par gomorrhe » 12 mai 2018, 13:54

Burks sera sans douté tradé, il a montré de bonnes choses sur les derniers matchs mais pour moi il ne colle pas à l'équipe.

Favors ça dépendra des offres, de ce qu'il demande, mais c'est vrai que s'il part, ça sera un gros vide à combler puisqu'il fait office de titu en 4 et premier back up de Rudy en 5.

Vu la gueule des contrats de Udoh, Thabo etc, je les conserverai volontiers car ils ne prennent pas grand chose.

Enfin Exum, je ferai le maximum pour le conserver avec un contrat en TO pour se protéger des éventuelles pépins à venir. Exum Mitchell, ça fonctionne, faut garder ça.

croacroa

Sophomore
346

Re: Utah Jazz 2018-19

Message par croacroa » 12 mai 2018, 16:48

bon résumé LucAl par contre je penses que parmi les joueurs possiblement sur la selette Jerebko est le plus probable Udoh est un bon backup de Rudy et c'est pas facile de trouver ce genre de profil et Sefolosha et super précieux surtout qu'il a été bon offensivement cette saison.

Burks a montré de belles choses contre les rockets et je ne le vois pas être re-signé il peu servir dans un trade. Favors et Exum je les vois re-signé par contre.

Rubio et Crowder ils ont des contrats en or pour le jazz et ils se plaisent ici, je ne vois pas pourquoi la direction devrait casser cela, le duo Rubio-Mitchell marche bien, ils sont dans des registres différents et complémentaires et Mitchell pourra continuer d'apprendre ce rôle de meneur gestionnaire et distributeur auprès de Rubio.

La priorité c'est de rajouter un scoreur, cette série contre les rockets a montré nos limites dans ce domaine ce qui ne date pas de cette saison. Pourquoi pas Will Barton qui est plus accessible que des gros noms.

gomorrhe

Sophomore
Avatar du membre
Jazz
905

Re: Utah Jazz 2018-19

Message par gomorrhe » 12 mai 2018, 17:31

WIll Barton je suis fan mais combien ça va couter ?

DaV'z

Expert
Avatar du membre
Heat
20015

Re: Utah Jazz 2018-19

Message par DaV'z » 12 mai 2018, 17:49

Je dirais bien 10 millions pour Will Barton.

gomorrhe

Sophomore
Avatar du membre
Jazz
905

Re: Utah Jazz 2018-19

Message par gomorrhe » 12 mai 2018, 17:58

DaV'z a écrit :
12 mai 2018, 17:49
Je dirais bien 10 millions pour Will Barton.
ça c'est la théorie, mais la pratique, je le vois bien prendre +.

Le mec, il commence chaque saison sur le banc, et chaque saison il finit titu en étant bon, y a un moment ça se paie.

DaV'z

Expert
Avatar du membre
Heat
20015

Re: Utah Jazz 2018-19

Message par DaV'z » 12 mai 2018, 18:01

Bah j'aurais 15 en vrai, mais je descends à 10 parce que je pense pas que ce sera un premier choix et comme au final, on a assez peu d'équipes avec du cap, il ne devrait pas crouler sous les offres de haut niveau, donc si je devais donner une fouchette, je dirais entre 8,5 Millions (MLE) et 12 millions.

croacroa

Sophomore
346

Re: Utah Jazz 2018-19

Message par croacroa » 12 mai 2018, 18:34

je rejoins DaV'z cette été les franchises avec du cap même minime comme nous serons en position de force car l'argent ne va vraiment pas couler à flot alors les équipes compétitives qui ont du cap n'en parlons pas. Barton même si sa vend pas du rêve c'est vraiment une cible réaliste et du scoring assuré.

Xarphios

Modérateur
Avatar du membre
Windy City
14030

Re: Utah Jazz 2018-19

Message par Xarphios » 12 mai 2018, 19:01

Et ben si Barton chope mieux qu'une MLE cet été je risque de pas m'en remettre. Après vu le contrat que Denver a donné à Plumlee je m'attends à tout de leur part....
J'ai l'impression que ce joueur commence à être vu beaucoup trop beau, il est intéressant dans son rôle mais lui en donnait un plus grand j'ai peur que ce soit foncer dans le mur. Le mec est vraiment une grosse grosse bille en défense et en attaque il profite beaucoup du reste de l'équipe. Il est bon quand il n'a qu'à finir. Qu'il doit shooter alors qu'il est ouvert, qu'il a l'accès au panier libre et qu'il peut faire parler ses qualités de finisseur. Mais sinon il est limité. Il adore prendre ses vieux pull up alors qu'il en met pas beaucoup. Quand il ne joue pas avec des intérieurs capables de s'écarter il est direct beaucoup beaucoup plus en difficulté (dès qu'il joue pas avec Jokic il saoule). Et si il perd en efficacité, et reste aussi nul en défense bah ça devient un bon gros boulet. Classhicks m'apprenait l'autre jour qu'il était à 4 assists de moyenne cette année, mais c'est un trompe l'oeil. Ca vient du fait que Denver a été obligé de lui donner le ballon car n'avait pas de meneur. Donc il a balancé plein de passes et certaines se sont transformées en assists.

Donc un rôle de 6ème homme dans un jeu qui bouge beaucoup et associé à des joueurs avec qui il colle bien, c'est bien pour lui. Mais l'équipe qui lui donnera plus d'argent et un plus grand rôle risque d'être déçue. Alors le jazz qui joue avec des intérieurs qui joue à l'intérieur, et qui n'a pas le jeu le plus écarté de la ligue fuyez !!

@Croacroa : Vous n'avez pas vraiment d'argent justement. Pour en avoir il faudrait laisser partir Favors, Exum, Sefo, Jerebko, Udoh. Là oui t'as 25M mais 5 joueurs à combler donc bon. A mon avis l'équipe va repartir avec le même groupe. Pas trop le choix, si tu laisses partir tous ces joueurs je suis pas sur que malgré tes 25M tu te renforces. Et si t'en laisse partir qu'1 ou 2 t'as pas assez d'argent pour vraiment faire un truc. Il y aura toujours la MLE mais même pas sur que vous la dépensiez en entier je me demande si ça vous mettrait pas dans luxury tax.
L'été prochain par contre il y aura sans doute un bon coup à jouer sur le marché !
Chicago needs Sam Hinkie.

croacroa

Sophomore
346

Re: Utah Jazz 2018-19

Message par croacroa » 12 mai 2018, 20:58

le jazz laissera pas partir tous ces joueurs, Je vois pas Exum, Sefo partir Favors il va partir ou ? prendre du blé dans une équipe à la ramasse alors qu'il va atteindre son prime. ON peux faire les gros yeux sur Barton mais le jazz n'a jamais attiré un gros poisson au top de sa carrière donc sa sert à rien de croire au père noël, les gros noms c'est cuit pour nous. Probablement qu'il n'y aura pas de move majeur et que le staff compte sur une progression en interne.

jiwawa

Rookie
5

Re: Utah Jazz 2018-19

Message par jiwawa » 13 mai 2018, 08:48

Oui c'est clair que le Jazz est un petit marché mais je pense qu'aujourd'hui tout est relatif. Maintenant avec les réseaux sociaux et tout, cela a changé la donne. Juste à voir la hype de Mitchell médiatiquement c'est ouf!
Moi je reste franchement optimiste pour attirer un gros poisson. Le jazz à de véritables atouts a faire jouer:
- une vraie identité de jeu
- une institution très stable
- un pur coach
- jeu collectif bien huilé
- une équipe déjà en mode Win
- un environnement sain et équilibré
- une équipe jeune et de crève la faim
- Mitchell et Gobert
- une bonne ambiance dans le vestiaire
- De la place pour scorer au côté de Mitchell, être nourri par Rubio et avoir une assurance tout risque avec Gobert
Franchement, pas énormément d'équipes peuvent proposer quelques choses d'équivalent. Je pense qu'il y'a de quoi faire réfléchir les gros free agents...

jiwawa

Rookie
5

Re: Utah Jazz 2018-19

Message par jiwawa » 13 mai 2018, 08:59

Après je sais que je m'enflamme très fortement lol mais pourquoi pas un Paul George franchement. Ce serait le fit parfait pour lui au Jazz. Une équipe qui défend dur, des systèmes, et de la place pour scorer. Franchement le jazz c'est plus intéressant pour lui que les lakers même si il vient de là-bas.

SylvesterTemple

Bucks
Avatar du membre
Bucks Forest County
9359

Re: Utah Jazz 2018-19

Message par SylvesterTemple » 13 mai 2018, 09:04

Parce que, saur surprise, vous n'aurez pas d'argent à dépenser cet été /:)
Xarphios a écrit :
12 mai 2018, 19:01
$Vous n'avez pas vraiment d'argent justement. Pour en avoir il faudrait laisser partir Favors, Exum, Sefo, Jerebko, Udoh. Là oui t'as 25M mais 5 joueurs à combler donc bon. A mon avis l'équipe va repartir avec le même groupe. Pas trop le choix, si tu laisses partir tous ces joueurs je suis pas sur que malgré tes 25M tu te renforces. Et si t'en laisse partir qu'1 ou 2 t'as pas assez d'argent pour vraiment faire un truc. Il y aura toujours la MLE mais même pas sur que vous la dépensiez en entier je me demande si ça vous mettrait pas dans luxury tax.
L'été prochain par contre il y aura sans doute un bon coup à jouer sur le marché !

jiwawa

Rookie
5

Re: Utah Jazz 2018-19

Message par jiwawa » 13 mai 2018, 09:09

Mais moi ce qui me rend dingue avec le jazz, c'est cette marge de progression... finir 5ème à l'ouest à un poil de fesses du 3eme spot avec une équipe renouvelée à 50% + toutes les blessures tout au long de l'année... cette équipe ne peut être que plus forte la saison prochaine avec toutes l'expérience de cette saison + une bonne préparation cet été.

LucAl

All Star
Avatar du membre
Rouen
6201

Re: Utah Jazz 2018-19

Message par LucAl » 13 mai 2018, 09:12

Perso, je suis en faveur d’une politique de stabilité et de maintien de la flexibilité.

Le Jazz a fini la saison en trombe. Je ne dis pas que ce sera possible d'enchaîner autant sur 82 matchs mais l’effectif actuel est capable de faire top 4 à l’ouest. Il l’a presque fait en étant diminué. Ce sera d’autant plus facile que Mitchell va progresser et être une vraie première option sur toute la saison.

Je suis pour un maintien de la flexibilité car le Jazz ne pourra vraisemblablement pas jouer le titre dès 2019. Donc tenter un mouvement de court terme me semble mal venu.

Cela fait que je garderais bien Rubio le temps qu’il finisse son contrat, sauf proposition non refusable. Pareil pour Burks, qui peut être utile.

Il resterait en gros les cas Favors et Exum.

Pour Favors, c’est chaud. Payer cher, c’est difficile pour un joueur dont on ne sait pas trop s’il peut être transféré et s’il pourra rester à côté de Rudy sur plusieurs saisons. Il y a le jeune Bradley qui se développe en 5. Il y a aussi toujours la possibilité de trouver un pivot remplaçant pas cher en général à la fin juillet ou en saison. Ça dépend donc vraiment de ce que le Jazz pense de lui, sa marge de progression, sa volonté aussi puisqu’il est non restreint. S’il peut avoir un plan de carrière à la Millsap, je suis pour le payer. S’il ne progresse plus, c’est plus difficile.

Pour Exum, j’aime bien mais faut voir le prix. Le Jazz ne pourra pas le conserver plus d’un an en tant que meneur remplaçant s’il est bien payé. Là encore, ça dépend des informations sur lui (éthique de travail propre normalement, reste à voir son physique) que seul le staff possède. Rubio est en progrès, pourrait être une solution de long terme en 1. Donc attention à ne pas surpayer un joueur fragile qui joue sur un poste que peut occuper Mitchell. Je crains que son potentiel et ses performances intriguant ne soient pas passées inaperçues pour les Suns par exemple. Et donc qu’il trouve un contrat bien lourd.

Il faudra aussi retrouver un assistant pour remplacer Igor Kokoskov.

Sota

Timberwolves
Avatar du membre
Timberwolves
6828

Re: Utah Jazz 2018-19

Message par Sota » 13 mai 2018, 10:26

jiwawa a écrit :
13 mai 2018, 09:09
Mais moi ce qui me rend dingue avec le jazz, c'est cette marge de progression... finir 5ème à l'ouest à un poil de fesses du 3eme spot avec une équipe renouvelée à 50% + toutes les blessures tout au long de l'année... cette équipe ne peut être que plus forte la saison prochaine avec toutes l'expérience de cette saison + une bonne préparation cet été.
Ça fini aussi à un poil de fesse du spot 9 ... Franchement c'était tellement serré entre la 3e et 10e place à l'Ouest cette année que c'est bien compliqué d'avoir des certitudes pour n'importe laquelle de ces Teams pour la saison prochaine =((
BOOM Shakalaka!! Let's go Wolves, Bucks, Lynx, Golden Gophers and Iowa Wolves!!
WINTER IS COMING!!

MikeCorleone

Franchise Player
Avatar du membre
Bucks Forest County
2099

Re: Utah Jazz 2018-19

Message par MikeCorleone » 13 mai 2018, 10:38

Ils ont quand même la série contre le Thunder remportée avec autorité qui valide un peu tout ça quand même.

Après je comprends l'envie de stabilité et de continuer avec ce super groupe mais je trouve pas que la marge de progression soit si élevée pour ce groupe, Rubio semble avoir fait une très belle saison mais ça reste quand même trop moyen au tir, et Favors j'aime beaucoup ce joueur mais ça reste limité dans sa panoplie offensive surtout quand le 5 à coté est un peu pareil..

Je sors ça comme ça mais est ce qu'il y'aurait pas moyen d'obtenir un 4 plus complémentaire contre Favors en S&T + votre TDD?

Edit: Après évidemment c'est pas simple, les Love, Aldridge, Porzingis... sont intouchables, en regardant 5mn les plus crédibles peuvent être Barnes et Tobias Harris..

DaV'z

Expert
Avatar du membre
Heat
20015

Re: Utah Jazz 2018-19

Message par DaV'z » 13 mai 2018, 11:46

Moi ce qui m'inquiete le plus chez le Jazz, c'est l'ambition de Gobert qui semble refuser à n'être qu'une machine défensive (ce qui est complétement idiot, y'a pas de honte à faire sa carriere comme ça, mais bon...) et qui réclame des systèmes pour la saison prochaine ?

Comment tu fait cohabiter un pivot comme Gobert, qui demande à être servis sur un jeu très placé, très sytemes, alors que ton nouveau leader offensif, c'est un joueur qui a besoin aussi de jouer d'instinct avec un jeu sans doute un peu plus rapide ? Si Gobert etait d'accord pour se contenter de son role, à l'image de Steven Adams ou Dede Jordan (même s'il a eu les mêmes ambitions, il en est revenu) en beaucoup plus fort, alors y'aurait pas de probleme, mais s'il faut donner des ballons poste bas à Gobert, ça va être compliquer.

gomorrhe

Sophomore
Avatar du membre
Jazz
905

Re: Utah Jazz 2018-19

Message par gomorrhe » 13 mai 2018, 12:04

DaV'z a écrit :
13 mai 2018, 11:46
Moi ce qui m'inquiete le plus chez le Jazz, c'est l'ambition de Gobert qui semble refuser à n'être qu'une machine défensive (ce qui est complétement idiot, y'a pas de honte à faire sa carriere comme ça, mais bon...) et qui réclame des systèmes pour la saison prochaine ?

Comment tu fait cohabiter un pivot comme Gobert, qui demande à être servis sur un jeu très placé, très sytemes, alors que ton nouveau leader offensif, c'est un joueur qui a besoin aussi de jouer d'instinct avec un jeu sans doute un peu plus rapide ? Si Gobert etait d'accord pour se contenter de son role, à l'image de Steven Adams ou Dede Jordan (même s'il a eu les mêmes ambitions, il en est revenu) en beaucoup plus fort, alors y'aurait pas de probleme, mais s'il faut donner des ballons poste bas à Gobert, ça va être compliquer.
Il ne "réclame" pas, il dit qu'il va s'y atteler afin de se rendre plus complet donc plus utile à l'équipe.

Il a pas 30 ans, il a quand même le temps (et le droit) de vouloir progresser encore et encore.

Si en plus de son battage défensif il peut avoir quelques moves pour taper du 15 points pas super compliqués par matchs, on va quand même pas se plaindre.

gomorrhe

Sophomore
Avatar du membre
Jazz
905

Re: Utah Jazz 2018-19

Message par gomorrhe » 13 mai 2018, 12:08

Petit additif, je pense que le FO du Jazz fera tout pour ne pas franchir le seuil de la luxury tax dès cette saison.

On a des contrats faciles à éjecter et cet été on n'a aucun espoir d'attirer un gros poisson (sachant que déjà on en a quasiment aucune à la base - lol).

Donc Exum et Favors, faudra qu'ils fassent des efforts sur les pepettes, sinon on laissera partir comme on fait habituellement.

Cracker

Franchise Player
Avatar du membre
Beantown Supacrew
4818

Re: Utah Jazz 2018-19

Message par Cracker » 13 mai 2018, 12:31

LucAl a écrit :
13 mai 2018, 09:12
Je ne dis pas que ce sera possible d'enchaîner autant sur 82 matchs mais l’effectif actuel est capable de faire top 4 à l’ouest. Il l’a presque fait en étant diminué. Ce sera d’autant plus facile que Mitchell va progresser et être une vraie première option sur toute la saison.
Je ne suis pas trop d'accord avec toi et @jiwawa juste avant toi.

Vous avez fait top 4 à l'Ouest, avec la perte de votre de Fp, vous avez eu des blessures. Finalement vous réalisez une belle saison, mais pour moi, vous êtes comme Portland, un peu trop haut par rapport à votre réel niveau dans cette conférence.

Il ne faut pas oubliez que vos concurrents ont eu une année difficile :
Spurs : Kawhi out quasiment toute la saison
OKC : Nouveau big three qui a eu du mal à prendre et blessure de Robertson
NOLA : Blessure de Cousins
Minnesota : Nouveau groupe avec Butler et Teague, tout était à mettre en place.

Je ne serai pas étonné que le Jazz ou Portland finissent au huitièmes ou neuvième seed la saison prochaine.
Peace and Basket.

gomorrhe

Sophomore
Avatar du membre
Jazz
905

Re: Utah Jazz 2018-19

Message par gomorrhe » 13 mai 2018, 14:21

Kawhi on ne sait pas s'il sera encore aux Spurs la saison prochaine, il a été plombé par les blessures (et le mental ?).

OKC : le big three n'en sera plus un la saison prochaine, sauf cataclysme, et si il y est quand même, l'équipe a montré ses limites.

NOLA : on ne sait pas où sera DMC la saison prochaine.

Minny : le groupe est pas mal mais il manque encore un petit quelque chose in da mayonnaise.

Portland : restera plombé par ses contrats merdiques pour améliorer l'équipe, sinon clairement ça serait haut placé.

Moi je vois pas de raisons pour qu'on soit pas bien placé dans la course aux PO.

Cracker

Franchise Player
Avatar du membre
Beantown Supacrew
4818

Re: Utah Jazz 2018-19

Message par Cracker » 13 mai 2018, 14:33

Je fais juste référence au top 4 perso, je ne parle pas de lottery l'année prochaine. Mais tout comme Portland, pour moi vous faites une superbe saison, mais vous avez bien profité des défaillances de vos concurrents tout de même (cf Portland, ceux sont les mêmes choses qui ont été dites sur le topic).
Mais pour moi, c'est deux équipes ne seront jamais top 4 de conférence si les autres candidats évitent les grosses blessures. :)
Peace and Basket.