Le fuseau horaire est UTC+1 heure    Nous sommes actuellement le 22 Novembre 2017, 16:01



Publier un nouveau sujet RĂ©pondre au sujet  [ 46 message(s) ]  Aller vers la page PrĂ©cĂ©dent  1, 2
  Sujet prĂ©cĂ©dent | Sujet suivant 
Auteur Message
Hors-ligne
Message PubliĂ© : 18 AoĂ»t 2017, 17:07 
Night Driver
Avatar de l’utilisateur
76ers Liberty Baller
6333
Effectivement, il devait bien sit out cette année, et c'est une blessure au tendon d'achille qu'il a ^^

_________________
Hinkie's Fan N°2
STAT


Haut
 Profil  Voir la position gĂ©ographique du membre 
 
Hors-ligne
Message PubliĂ© : 19 AoĂ»t 2017, 13:41 
Night Driver
Avatar de l’utilisateur
76ers Liberty Baller
6333
Allez, puisqu'il est enfin bon, je vous fait profiter de mon premier papier/tribune :p

_________________
Hinkie's Fan N°2
STAT


Haut
 Profil  Voir la position gĂ©ographique du membre 
 
Hors-ligne
Message PubliĂ© : 19 AoĂ»t 2017, 13:44 
Night Driver
Avatar de l’utilisateur
76ers Liberty Baller
6333
Jevon Carter ou le mur d’Antonin


Image


Il y a des croyances populaires qui sont véridiques dans les faits.

Mais parfois, ce n’est pas le cas…

Le mur d’Antonin et Jevon Carter ont comme point commun d’avoir été effacés de cette culture populaire.
Le premier l’a été au profit de son prédécesseur sudiste, le mur d’Hadrien, qui a la réputation d’avoir été le seul rempart aux attaques barbares contre l’empire Romain, alors que le second a été éclipsé par un phénomène afro ayant posé ses valises dans la même conférence que lui.

Pourtant, c’est bien nos deux délaissés qui sont au sommet de la chaine alimentaire défensive…
L’édifice Romain l’est par ses dimensions insensées pour son époque, tandis que le pitbull des montagnes l’est par son press infernal, son marquage physique et ses prix nationaux (qu’il devrait sauf surprise reconduire, une première depuis Hasheem Thabeet 2009 et une premiere tout court pour un guard).

Mais arrêtons les comparaisons ici et concentrons-nous pour une fois sur le natif de l’Illinois et ce qui l’entoure.
Car Carter est non seulement oublié du grand public, mais aussi des spécialistes NBA... En effet, le joueur fait actuellement partie des favoris au titre de PoY de sa conférence, la BIG XII, mais semble comme ignoré partout dans la grande ligue où les early mocks ne le place même pas dans les mentions, et pire, DX ne l’integre même pas dans ses tops de catégorie d’âge.

Qui est-il ?

Situons d’abord un peu ; le joueur est le leader vocal, moral et défensif de son équipe. En tant que meneur, il est également le dépositaire du jeu de l’autre côté du terrain.
C’est bien beau cela, mais s’il a ce rôle dans une équipe en carton-pâte, cela ne le mènera pas bien loin.
Et bien justement, l’astuce est là…
Car il est le leader des Mountaineers de West Virginia, une des défenses, et équipes, les plus redoutées de tout le collège, capable gagner un match juste d’un seul côté du parquet grâce à un pressing tout terrain étouffant mis en place par le coach Huggins, dont Carter est le fer de lance, avant de donner lieu à une défense sur demi-terrain des plus imperméables (si vous avez l’occasion, regardez le Virginia-WVU du 03/12/2016, c’est un bijou du genre) dont il est le principal élément également, l’ « anchor » comme on dit dans le jargon.

One Way Player ?

Et alors qu’il est unanimement reconnu pour ses aptitudes défensives, ce n’est pourtant pas sa palette offensive qui est en cause non plus, comme le prouvent ses 13.5 points, à des pourcentages plus que décents (49-39-77), et 3.7 assists dans une équipe très collective, dont il est le meilleur scoreur, comme les Mountaineers où le ballon tourne énormément et pendant longtemps sur leurs attaques placées (NDLR : ils possèdent 6 joueurs à plus de 8.8 pts), leur scoring impressionnant étant le résultat de leurs nombreuses interceptions et pertes de balle adverses (NDLR : 1er du college avec 20 TOV/match) en défense.
Son arsenal de mouvements est également bien développé, il est aussi bien capable d’attaquer le cercle que de sanctionner de loin, de mener le jeu que de le laisser venir a lui ou bien encore de prendre un pull-up au buzzer que de jouer en catch and shoot.
Et sa gestion de la gonfle n’est pas non plus un problème majeur malgré un ratio TOV/Ast de 0.5, ses 2 interceptions et demies par match compensent cette maladresse.

Le physique, un problème ?

C’est son physique le problème alors ?
Pas tant que ça justement…
Certes, il n’est pas très aérien comme joueur, mais son premier pas lui permet de prendre souvent l’avantage en college, et surtout, les arrières dans sa veine de la NBA actuelle ne sont pas légion et encore moins des géants…
Les combo guards défenseurs d’élite actuels tels que Pat Beverley (6-1), Avery Bradley (6-2), Marcus Smart (6-4) ou Malcolm Brogdon (6-5), à qui il a succédé comme DPOY, font sa taille (6-2) ou sont à peine plus grand, et il n’y presque pas de différence niveau « coffre » entre eux.
Tandis que son cardio irréprochable est même plutôt un atout, vu le temps qu’il est capable de tenir sur le terrain (32min/game) et le rythme défensif imposé par son équipe

Et comme le problème ne vient pas de son âge, car des athlètes plus âgés apparaissent dans le classement des seniors et des joueurs comme Brogdon et Gbinije ayant été drafté dernièrement, cette piste n’est pas à explorer non plus.

Alors que du côté de son comportement, c’est un étudiant et joueur exemplaire, il a également remporté des prix académiques, je n’arrive pas à comprendre d’où vient ce « boycott » du joueur…

J’espère sincèrement que d’ici la fin de saison, il réparera cette injustice et prouvera aux sceptiques qu’ils avaient tort en étant sélectionné sur la grande scène en juin…



_________________
Hinkie's Fan N°2
STAT


Dernière édition par 2words le 19 Août 2017, 17:33, édité 2 fois.

Haut
 Profil  Voir la position gĂ©ographique du membre 
 
Hors-ligne
Message PubliĂ© : 19 AoĂ»t 2017, 14:48 
RĂ´le-Player
Avatar de l’utilisateur
1098
Gros gros travail les gars, bravo et merci!


Haut
 Profil   
 
Hors-ligne
Message PubliĂ© : 19 AoĂ»t 2017, 14:57 
Sophomore
Popovich's Army
979
Bien d'accord, chapeau les gars, et Carter m'intéresse, j'adore les pitbulls comme lui


Haut
 Profil   
 
Hors-ligne
Message PubliĂ© : 19 AoĂ»t 2017, 17:34 
Night Driver
Avatar de l’utilisateur
76ers Liberty Baller
6333
J'ai édité et ajouté un best of de ses highlight

_________________
Hinkie's Fan N°2
STAT


Haut
 Profil  Voir la position gĂ©ographique du membre 
 
Hors-ligne
Message PubliĂ© : 21 AoĂ»t 2017, 20:21 
Night Driver
Avatar de l’utilisateur
76ers Liberty Baller
6333
Lecture interessante pour les fouineurs de mids :)

https://cbbcentral.wordpress.com/2017/0 ... int-guard/

_________________
Hinkie's Fan N°2
STAT


Haut
 Profil  Voir la position gĂ©ographique du membre 
 
Hors-ligne
Message PubliĂ© : 21 AoĂ»t 2017, 21:28 
Night Driver
Avatar de l’utilisateur
76ers Liberty Baller
6333
Petit (comment ca l'intro fait 200 mots? :mrgreen: ) papier sur Duke et l'influence de Bagley en preparation.

Stay Tunes :)

_________________
Hinkie's Fan N°2
STAT


Haut
 Profil  Voir la position gĂ©ographique du membre 
 
Hors-ligne
Message PubliĂ© : 22 AoĂ»t 2017, 13:00 
Franchise Player
Avatar de l’utilisateur
Popovich's Army
2211
Ce soir je vais me lire ça !

_________________
Vous pouvez m'appeler Kiwi ! / Spurs Nation / Euroleague? / 24"Brutes TTFL / Kiwi Leopard @Twitter
Tarantino's Bitch / Popovich's Whore / Kawhi's Brother / Zaza Putechulia's Hater


Haut
 Profil  Voir la position gĂ©ographique du membre 
 
Hors-ligne
Message PubliĂ© : 22 AoĂ»t 2017, 17:38 
Night Driver
Avatar de l’utilisateur
76ers Liberty Baller
6333
VĂ©hixe a Ă©crit :
Ce soir je vais me lire ça !


Du calme, je dois encore le finir et le faire relire :p

_________________
Hinkie's Fan N°2
STAT


Haut
 Profil  Voir la position gĂ©ographique du membre 
 
Hors-ligne
Message PubliĂ© : 27 AoĂ»t 2017, 23:42 
Night Driver
Avatar de l’utilisateur
76ers Liberty Baller
6333
2words a Ă©crit :
Petit (comment ca l'intro fait 200 mots? :mrgreen: ) papier sur Duke et l'influence de Bagley en preparation.

Stay Tunes :)


Bon, apres une semaine sans savoir ecrire a cause de la fatigue, je l'ai enfin fini, il passe en relecture puis je vous le file ici :)

Il est un peu long, mais c'est pas plus mal :p Vous l'aurez d'ici 2 jours :)

_________________
Hinkie's Fan N°2
STAT


Haut
 Profil  Voir la position gĂ©ographique du membre 
 
Hors-ligne
Message PubliĂ© : 28 AoĂ»t 2017, 22:20 
Night Driver
Avatar de l’utilisateur
76ers Liberty Baller
6333
Bon, les loulous, il est lĂ , il est beau, il est chaud, je vous mets ca en forme et je vous l'offre sur un plateau :)

_________________
Hinkie's Fan N°2
STAT


Haut
 Profil  Voir la position gĂ©ographique du membre 
 
Hors-ligne
Message PubliĂ© : 28 AoĂ»t 2017, 22:43 
Night Driver
Avatar de l’utilisateur
76ers Liberty Baller
6333
Durham : divination tactico-logique d’un roster diabolique

Image

Déjà armé jusqu’aux dents avec un recrutement 5 étoiles et une star qui reposait ses valises sur le campus, Duke s’apprêtait à vivre une saison pleine avec des ambitions de Final Four afin d’effacer des mémoires l’échec de 2017. Mais ça, c’était il y a 2 semaines…

A moins de ne pas suivre la NBA (que faites-vous ici, êtes-vous perdu ?) ou d’avoir été coupé d’internet durant les dernières semaines, vous n’avez pas dû manquer la dernière grosse info draft de cet été : le phénomène Marvin Bagley III a avancé son intégration au college d’un an et vient de s’engager avec Duke.

Outre le fait qu’il bouscule tous les classements individuels de classes d’âges (il devient freshman prospect #1 de 2017 et #2 des mocks draft 2018), Bagley bouscule également l’ordre collectif global (Duke étant passé #1 des prédictions devant Arizona) et interne aux Blue Devils pour le plus grand bonheur de son coach… et de ses futurs équipiers ?

Car en effet, si n’importe quel coach rêve d’avoir un élément pareil dans son effectif, quelques menus ajustements sont nécessaires et certains joueurs n’apprécient pas de devoir rester quelques temps dans l’ombre (n’est-ce pas Kyrie ?) et voir leurs temps de jeu diminuer également.

Quel 5 majeur ?

Image

D’un point de vue tactique, la principale différence par rapport au gameplan habituel va sûrement avoir lieu dans la raquette où les Dukies devraient jouer avec Marvin Bagley III et Wendell Carter, deux vrais intérieurs contrairement aux dernières années où ils jouaient habituellement avec un ailier au poste 4, comme la majeure partie des équipes de college. Mais vu le coté all-around de Bagley, la différence ne devrait pas trop se voir sur le terrain.
Il est également intéressant de s’attarder sur le poste de pivot où Carter est en concurrence avec Marques Bolden qui pourrait profiter du manque d’expérience dans le 5 pour saisir la place du freshman de Fairburn.

Sur l’aile, la logique voudrait que Gary Trent Jr prenne la place de titulaire. Mais la véritable surprise de composition pourrait se trouver ici avec la titularisation de Jordan Tucker qui, même s’il ne devrait pas voir le terrain plus de 15 minutes par soir, apportera son physique, sa défense et son shoot, tout en n’ayant pas besoin du ballon pour vivre. Trent, quant à lui, apportera sa folie et son scoring à un banc qui en manquait cruellement l’an passé.

Pour ce qui est du backcourt, il semble d’ores et déjà acquis qu’il se composera de l’hyper-athlétique Trevon Duval qui pourrait offrir également de bonnes séquences défensives et de Grayson Allen, l’homme le plus détesté du paysage NCAA qui se conduira comme second ball-handler, une habitude à Durham après Kennard, Cook ou Curry qui avaient ce rôle dans le passé, tandis que Gary Trent Jr viendra prendre des minutes ici aussi.

Quel plan de jeu ?

Image

En temps normal, Coach K aligne un roster qui serait qualifié de « small ball », c’est-à-dire où un ailier de formation occupe le poste d’ailier fort (Tatum, Ingram et Winslow pour les trois dernières années).
Mais ce ne sera pas le cas cette année comme nous avons pu le voir plus haut. Du coup, comment ses autres rotations vont-elles évoluer ?

Pour ce qui est des configurations alternatives utilisées en cours de match, voici quelques-unes de celles qui vont être régulièrement alignées :

Le Tall Ball « Allen-Trent-Bagley-Carter-Bolden » : Les Blue Devils ont légèrement plus tendance à jouer « grand », c’est-à-dire avec deux intérieurs et leur poste 4 habituel décalé à l’aile (8.6% du temps l’an passé). Bagley étant capable d’endosser le role de wingman, on aurait dans ce cas présent un roster tendant vers les configurations NBA actuelle alignat un 3 tentaculaire et un 4-5 homme à tout faire.

L’ultra small ball « Duval-Allen-Trent-Tucker-Bagley » : Même si cette configuration est également possible avec Bagley en C, elle était déjà assez peu utilisée l’an passé (2.9%) et a cependant encore moins de chance de se produire cette année, vu le talent des intérieurs qu’il faudra gérer pour Coach K.
Cette solution pourrait cependant être avantageuse face à des adversaires usant ad noseum de zone défense tel Syracuse.

Le money time « Duval-Allen-Trent-Bagley-Bolden » : Même si Trent et Bolden ne démarrent pas les matchs, ils devraient en revanche les terminer. L’un pour son talent offensif et son culot nécessaire, l’autre pour apporter son expérience qui, bien qu’il ne jouait pas beaucoup l’an passé, a été acquise lors des matches chauds de mars en observant ses équipiers et en écoutant ses ainés, tel le grand frère Amile Jefferson.

Bien sûr, il n’y a ici qu’un échantillon des animations possibles. Plusieurs joueurs tel que Javin Deslauriers, Antonio Vrankovic ou Alex O’Connell auront des minutes de jeu et apporteront quelque chose à l’effectif, en plus d’ouvrir d’autres possibilités de systèmes et de match-ups.

Les clés de la saison

Image

Le facteur le plus important de cette saison sera la santé de Coach K.
Nous avons vu l’an passé que lorsqu’il n’etait pas là, l’équipe avait du mal à trouver ses repères et les résultats ne suivaient pas.
Or, cette année, il a déjà subi une intervention chirurgicale au niveau du genou. Pour le bien de son équipe, il ne faudrait pas qu’il rechute ou reste trop longtemps en convalescence même si celle-ci est censée prendre fin juste avant le début de la saison.

Autre élément très important, c’est l’évolution de Grayson Allen durant cet été.
Plus connu l’an passé pour ses coups de vice que ses coups de chaud, The Tripper devra cette année sortir de la spirale négative qui l’a tiraillé toute la saison passée, lui causant une grosse panne au shoot au passage, afin de montrer l’exemple au reste de l’équipe. Etant le joueur le plus expérimenté et seul senior du noyau, c’est à lui d’emmener ce groupe vers l’avant.

Facteur à ne pas négliger non plus, l’intégration et la maturité des freshmen du roster.
Avec pas moins de neuf départs de Durham cet été, les blue devils font face à une intersaison charnière avec un renouvellement complet des cadres, ou presque.
Les « néo-collégiens » seront directement jetés dans le grand bain à leur arrivée, il leur faudra donc faire leurs preuves très rapidement ou ils couleront emportant le reste de l’équipe avec eux.

Enfin, le banc devra apporter un écho au 5 majeur beaucoup plus important que lors de la dernière campagne au cours de laquelle sa contribution était inexistante ou presque.
La forme de celui-ci va beaucoup dépendre des titulaires potentiels laissés sur la touche. Il faut donc que ces joueurs arrivent à rester concentrés sur l’objectif commun et ne ruminent pas sur leur sort, ce qui pourrait plomber le moral et la cohésion de l’équipe entière.

Le jeu des gagnants-perdants

Avec le commitment tardif de Marvin Bagley, plusieurs joueurs arrivés plus tôt dans l’effectif risquent de perdre en responsabilités et en temps de jeu. Tour d’horizon des joueurs tirant leur épingle du jeu :

Le premier de nos chanceux est Trevon Duval ; pas encore prêt offensivement pour de grandes responsabilités au scoring, il pourra se concentrer et s’appliquer plus librement à la création où il semble encore avoir quelques lacunes également. Enfin, il semble bien s’entendre avec Bagley et, au vu des premiers footages, l’association des deux va s’avérer fructueuse pour les Blue Devils.

Le second gagnant est un peu capillotracté puisqu’il s’agit du prospect superstar RJ Barrett ; En effet, Duke a failli tout perdre lors de l’annonce de son reclassement en 2018 après la coupe du monde u19. Les deux prospects visés par les diables (Bagley et Barrett) ayant un profil assez similaire, il aurait été difficile de les contenter tous les deux. C’est d’ailleurs à ce moment que la cote d’USC a explosé dans la course à Bagley.
Et nous arrivons donc à la partie théorie du complot qui aurait comme marionnettiste en chef Coach K. En effet, celui-ci voyant l’américain s’éloigner de plus en plus de Durham pour se rapprocher des Trojans, il aurait très bien pu souffler discrètement dans l’oreille du prospect qu’il avait un roster fait pour lui cette année et qu’il n’aurait pas de candidat au 1er spot de la draft dans les pieds s’il se faisait reclasser.
Cela fait, c’était une pierre deux coup pour le stratège, il avait son freshman superstar pour cette année, et laissait le champ libre à Barrett afin d’augmenter ses chances de recrutement et pour qu’il puisse s’épanouir pleinement en 2018.

Mais il n’y a pas que des gagnants avec cette arrivée, il y a même deux perdants potentiels.
Le premier, le pivot Marques Bolden, après avoir vécu un calvaire entre blessures et méforme durant sa saison freshman, devrait se reprendre afin de ne pas finir dans la grande section des busts annuels de Duke.
Cela tombait bien, la raquette lui était grande ouverte avec comme seule rotation sérieuse le junior Vrankovic qui est, malgré son envie, plutôt limité techniquement.
Et puis là patatra, un joueur arrive et lui coûte ses minutes, ses tickets shot et probablement son poste de titulaire. Sale journée pour lui.
Mais bon, le garçon a l’air d’en vouloir comme le prouve son non-transfert et peut espérer s’en sortir malgré son rôle réduit, son expérience de l’échec et du jeu étant un atout majeur pour lui.

Enfin, il y a Gary Trent Jr ; arrivé sur le campus en tant que numéro 16 du classement 247, il s’attendait à être la seconde arme offensive des Devils.
Eh bien c’est raté. Et pire, l’arrivée de Bagley risque même de le pousser sur le banc afin d’aligner un joueur qui vit moins par la balle…
Il risque de vivre une saison difficile, à lui de prouver au coach qu’il a tort.

_________________
Hinkie's Fan N°2
STAT


Haut
 Profil  Voir la position gĂ©ographique du membre 
 
Hors-ligne
Message PubliĂ© : 12 Septembre 2017, 19:40 
Night Driver
Avatar de l’utilisateur
76ers Liberty Baller
6333
Alerte Hype Niveau 5, rester au abris, je repete, restez au abris: Le 16 decembre, on a un Georgetown-Syracuse!

_________________
Hinkie's Fan N°2
STAT


Haut
 Profil  Voir la position gĂ©ographique du membre 
 
Hors-ligne
Message PubliĂ© : 12 Septembre 2017, 22:01 
Expert
Avatar de l’utilisateur
SuperSonics
7452
Nice work 8-}

Perso je pense que Coach K. va démarrer avec un backcourt Duval-Allen-Trent Jr qui sont 3 excellents défenseurs, il sera difficile ainsi de les surprendre au périmètre, un vrai gage contre les 3-points.

Ensuite le véritable game changer au poste 4 sera bien entendu Marvin Bagley III qui contrairement à un Jabari Parker ou un Brandon Ingram par le passé va pouvoir aller tabasser dans la raquette avec son physique, par contre au poste de pivot Wendell Carter va manger Marques Bolden qui s'il n'a pas amélioré son conditioning risque de vivre une saison soph' galère.

Tu ne parles étonnamment pas de JaVin DeLaurier qui est un intérieur physique et explosif qui tient la route défensivement et qui devrait logger pas mal de minutes.

On le voit, la différence avec l'an dernier c'est l'apport d'un vrai meneur, sans doute le meilleur débarqué à Durham depuis un certain Kyrie Irving, et l'assurance d'une équipe à la fois athlétique dans toutes ses lignes et surtout avec un potentiel défensif assez bluffant, du moins sur le papier. C'est d'abord sur ce socle défensif que se bâtira la saison des Dukies.

_________________
"Work hard in silence. Let success be your noise." (Frank Ocean)
euroDAT: Panagiotis Giannakis-Rasmunas Siskauskas-J.A San Epifanio-Toni Kukoc-Dino Meneghin


Haut
 Profil  Voir la position gĂ©ographique du membre 
 
Hors-ligne
Message PubliĂ© : 12 Septembre 2017, 22:14 
Night Driver
Avatar de l’utilisateur
76ers Liberty Baller
6333
Javin, le probleme, c'est que je le connais pas assez :/ Je l'ai presque pas vu l'an passé donc je voulais pas ecrire de connerie... Je sais juste qu'il etait au alentour de la 40eme place :p

_________________
Hinkie's Fan N°2
STAT


Haut
 Profil  Voir la position gĂ©ographique du membre 
 
Hors-ligne
Message PubliĂ© : 13 Septembre 2017, 05:06 
Expert
Avatar de l’utilisateur
SuperSonics
7452
Hehe good job mister Wade 8-}

LSU vient de signer le pivot 5 Ă©toiles Nazreon Reid (#18 ESPN) pour la saison 2018-19:

Image

Troisième grosse recrue après les venues cette saison du meneur Tremont Waters (#34 ESPN) et du combo Javonte Smart (#32 ESPN) la saison prochaine.

Sinon je ne sais pas si cela a été signalé mais LSU a recruté courant août l'arrière musculeux Randy Onwuasor (23.6pts, 6.6 rebonds, 3.2 passes, 1.5 steals) en provenance de Southern Utah et qui est immédiatement éligible, qui fait suite au transfert en mai de l'intérieur Jeremy Combs (10.0pts, 6.7rbs) en provenance de North Texas lui aussi éligible pour la saison à venir.

LSU redevient bankable rien que sur le nom du coach Will Wade, les gens ont envie de venir Ă  Baton Rouge !

_________________
"Work hard in silence. Let success be your noise." (Frank Ocean)
euroDAT: Panagiotis Giannakis-Rasmunas Siskauskas-J.A San Epifanio-Toni Kukoc-Dino Meneghin


Haut
 Profil  Voir la position gĂ©ographique du membre 
 
Hors-ligne
Message PubliĂ© : 13 Septembre 2017, 07:00 
Franchise Player
Avatar de l’utilisateur
2070
c'est étonnant, pourquoi LSU parvint d'un coup à recruter, en général faut un eu de temps pour inverser une tendance


Haut
 Profil   
 
Hors-ligne
Message PubliĂ© : 13 Septembre 2017, 08:44 
Night Driver
Avatar de l’utilisateur
76ers Liberty Baller
6333
Ils ont récupérer un vrai coach, c'est aussi simple que ça xD

_________________
Hinkie's Fan N°2
STAT


Haut
 Profil  Voir la position gĂ©ographique du membre 
 
Hors-ligne
Message PubliĂ© : 07 Novembre 2017, 10:51 
Modérateur
Avatar de l’utilisateur
Jazz
8815
ca vaut quoi gonzaga cette année ?

C'est toujours une équipe que je suis depuis qu'ils ont sorti un certain meneur ^^ (mais aussi Turiaf, Robert Sacre, Olynyk, Sabonis fils, ...). Il y a Tillie à suivre coté frenchie du coté de Spokane


Haut
 Profil  Voir la position gĂ©ographique du membre 
 
Hors-ligne
Message PubliĂ© : 07 Novembre 2017, 16:33 
All Star
Avatar de l’utilisateur
Dub Nation
6391
Gonzaga c'est LA grosse énigme de la saison, ils vont devoir reconstruire quasi toute l'équipe avec les départs de 3 titulaires (Nigel Williams-Goss, Jordan Mathews, Przemek Karnowski) + le 6th man Zach Collins.

Ils l'avaient déjà fait l'an dernier puisqu'ils avaient déjà renouvelé quasi tout le roster mais c'était avec des retours de blessure et des transferts de joueurs confirmés, la ça va se faire différemment, avec des prospects internationaux dont on a pas d'idée précise sur leur niveau réel et leur plafond, mais qui intrigue quand même énormément.

Déjà il y a Killian Tillie, le français que Dick Vitale voit très fort cette saison, et qui a sorti un match monstrueux, ou plutôt parfait, l'autre jour en pré-saison et qui lance déjà un gros message.

Y a aussi le phénomène nippon d'origine béninoise, Rui Hachimura, qui était en bout de banc l'an dernier mais qui semble avoir un potentiel incroyable, il est déjà dans des mocks pour le premier tour de la prochaine Draft, c'est un poste 3/4 déjà imposant physiquement, un swingman qui a l'air assez complet.

Et y a aussi le big man danois Jacob Larsen, redshirt l'an dernier, qui va faire ses débuts, qui intrigue lui aussi.

Il reste quelques joueurs de l'an dernier, deux titulaires avec Josh Perkins, le meneur qui avait sorti une grosse perf contre UNC lors de la finale, Johnathan Williams, l'intérieur athlétique que j'ai mis en #100 dans mon top 100, et aussi Silas Melson, un arrière hargneux en défense, capable de mettre quelques tirs aussi.

J'ai peur que ça soit trop jeune face aux "vétérans" de St Mary's, mais on sait jamais, ça peut aller loin malgré tout, et puis les Zags ne ratent plus la Madness depuis presque 20 ans, en gros depuis que Mark Few est la, ils y sont systématiquement.


Haut
 Profil  Voir la position gĂ©ographique du membre 
 
Afficher les messages publiĂ©s depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet RĂ©pondre au sujet  [ 46 message(s) ]  Aller vers la page PrĂ©cĂ©dent  1, 2


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas Ă©diter vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :  



Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Charte - FAQ.
skymiles v1.0.1 designed by Team -Programming forum.