Matchs
du soir
Matchs
du soir
IND
MEM0h00
CHI
CLE1h00
MIL
PHI1h30
PHO
SAS3h00
SAC
POR3h00
LAL
LAC3h30
Analyse Coaching

Spécial Noël : les secrets de stars (1ere partie)

slam-secrets-stars-nbaNos confrères de Slam Magazine ont réalisé un énorme boulot, en demandant aux stars de la ligue des conseils pour améliorer son jeu. Peu importe votre niveau, les plus grandes stars de la ligue vous livrent leurs secrets pour mieux shooter, devenir un leader, ou encore progresser au contre.

Autant dire que ces petits cours particuliers sont le plus beau des cadeaux pour ceux qui veulent atteindre le haut niveau.

Basket USA vous offre donc ce somptueux présent en deux parties, avec aujourd’hui Kevin Garnett, Ray Allen, Dwight Howard et Kevin Durant.

Pour ceux qui préfèrent la version originale, c’est sur cette page, avec de magnifiques dessins pour illustrer ces propos.

Joyeux Noël encore !

Comment être un leader par Kevin Garnett

1-Vous êtes un leader en donnant l’exemple. Vous pouvez parler pendant des heures mais au final, vous ne pouvez pas demander à quelqu’un de faire quelque chose si vous-mêmes, vous n’en êtes pas capables.

2- Parlez toujours. Soyez 100 % avec tout le monde. Assurez-vous qu’ils comprennent ce dont l’équipe a besoin. A ce moment-là, vous êtes une pièce du puzzle en essayant d’aider votre équipe.

3- Peu importe que vous soyez sur ou en dehors du terrain, votre rôle ne change pas. Les gars, joueurs et même les coachs vous respectent à partir du moment où vous appliquez à vous-mêmes les ordres que vous donnez aux autres.

4- Vous pouvez tout dire mais en respectant toujours l’autre. C’est une ligne à ne pas franchir par rapport à quelqu’un. L’individu ne peut pas prendr ele pas sur le collectif. Pour avoir du succès, il faut plusieurs leaders dans une équipe.

Comment contrer un shoot par Dwight Howard

1- Première chose, vous devez trouver votre cible, votre proie. Quand vous l’avez localisée, vous devez être devant votre panier.

2- Même si je suis grand, je joue contre les meilleurs athlètes du monde. Pour contrer un tir il faut sauter, vous ne pouvez contrer quelqu’un avec les pieds au sol que très rarement. Vous devez vous assurer qu’à chaque fois que quelqu’un monte au panier, vous pouvez sauter et surtout dans le bon timing.

3- Vous devez vous assurer que votre contre ne soit pas en phase descendante, ou alors que le ballon n’ait pas touché le panneau sinon c’est contre illégal.

4- Dernière chose, envoyer le ballon dans la foule et bomber le torse n’est pas mon style. Pour moi, faire ce genre de chose est normale. Donc pourquoi m’exciter après un tel geste ? C’est une des choses que j’ai apprises d’un des meilleurs running back de NFL, Barry Sanders. Il ne célébrait jamais un touchdown, car il était habitué à marquer des touchdowns. Quand vous faites votre boulot, vous n’avez pas à en faire des tonnes ou à être suffisant. En revanche, j’aime bien jouer avec le public après un contre.

Comment scorer par Kevin Durant

1- Le mieux est de trouver un bon rythme en allant près du panier, et en prenant des shoots ouverts.

2- Comme je suis grand, si mon défenseur est sur moi, j’essaie de shooter au-dessus de lui et vite pour éviter qu’il me force à m’ajuster et donc à faire quelque chose que je ne veux pas faire.

3- Aller sur la ligne des lancers. Aller au panier et avoir la faute, c’est le moyen de prendre un bon rythme et d’avoir des points faciles.

4- Être un tueur, toujours aller de l’avant, toujours être prêt à attaquer et être agressif.

Comment shooter en suspension, par Ray Allen

Il n’y a pas une façon de shooter en suspension, la plupart des gens ne shootent plus en suspension, ils utilisent juste leurs bras.

La clé du shoot en suspension, ce sont les jambes. Vous devez entrainer vos jambes à vous donner cette constante énergie, que vous soyez dans le 1er ou le 4ème quart temps. Si vous n’avez plus d’énergie, vous pouvez toujours faire sans, vous pouvez shooter de différentes façons du moment que vous avez la volonté de mettre le panier.

Le jeu est tellement rapide que ce n’est pas la peine de vous inquiéter d’essayer d’être trop parfait, vous devez simplement avoir vos pieds préparés et être prêt à recevoir le ballon.

La seconde main guide la main de shoot, la balle a besoin d’être placée sur le bout des doigts. Il suffit ensuite de donner la bonne direction, avec un peu de force tout de même.

Je sais toujours que le gars va louper si la balle est dans sa paume. La paume n’apporte rien car tout ce fait avec les doigts. Avec la paume, on ne ressent aucune sensation alors que le shoot, c’est une affaire de sensations. Penser que la balle ira dedans est important, si vous pensez le contraire ce n’est même pas la peine de jouer.

Basket USA

A voir aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles  |  25 commentaires Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>