Matchs
hier
Matchs
hier
ALL192
ALL182

"Résumé"

All-Star Game : Anthony Davis (52 points) a fait comme chez lui

75 dunks, nouveau record, 374 points pour les deux équipes, nouveau record… Paul Millsap nous avait prévenu, il n’y a pas défense dans un All Star Game et comme l’année dernière, le match s’est vite transformé en festival d’alley oop et de tirs longue distance. Derrière 52 points d’Anthony Davis, nouveau record de points dans le match des étoiles, et 18 dunks, la conférence Ouest a remporté sa troisième victoire de suite face à l’Est (192-182). La feuille de stat a été noircie par les 41 points de Russell Westbrook, le triple double de Kevin Durant (21 points, 10 rebonds, 10 passes), et par la polyvalence de Kyrie Irving (22 points, 14 passes, 7 rebonds). Pour son premier All Star Game, Giannis Antetokounmpo a lui enchainé les dunks pour terminer meilleur marqueur de l’Est avec 30 points alors que pour sa treizième apparition LeBron James a lui battu le record de paniers marqués dans l’histoire du All Star Game. Lire la suite »

Rising Stars Challenge : Jamal Murray fait tomber les Américains

Avec 25 de ses 36 points en deuxième mi-temps, dont un 9 sur 14 à trois points, et 11 passes décisives, Jamal Murray a raflé le trophée de MVP et permis à la Team World de prendre sa revanche sur la Team USA (150-141). Longtemps favoris pour le titre de MVP, Buddy Hield (28 points) et Kristaps Porzingis (24 points et 10 rebonds) ont baissé d’un ton en fin de match. Pour les Américains, c’est Frank Kaminsky, lui aussi chaud bouillant (27 points à 7 sur 11 de loin), et Karl-Anthony Towns (22 points et 11 rebonds) qui se sont montrés à leur avantage. Lire la suite »

Chicago – Boston : Jimmy Butler plus clutch qu’Isaiah Thomas

Les Celtics restaient sur onze victoires lors de leurs treize derniers matchs et Isaiah Thomas (29 points, 7 passes) a carrément battu un record de franchise vieux de plus de quarante ans, celui de John Havlicek, avec son 41e match de suite à 20 points ou plus…

Il a également scoré 11 points dans le dernier quart (dans sa moyenne donc), mais ça n’a pas suffi face aux Bulls de Jimmy Butler (104-103). L’ailier All Star de Chicago évoluait sans son acolyte Dwyane Wade mais il a été costaud à 29 points, 7 passes et 4 rebonds. Bobby Portis (19 points, 8 rebonds) a délivré sa meilleure partition et Chicago a été solide de bout en bout pour enchaîner un second succès de rang. De quoi passer un break relax…  Lire la suite »

Les Wizards continuent de gagner, les Pacers de perdre

Washington s’impose peu à peu comme une véritable place forte à l’Est. Les Wizards enchaînent un quatrième succès de rang, le quinzième en dix-sept matchs, face à une équipe d’Indiana en chute libre (111-98). Sérieux et appliqués, les joueurs de la capitale ont mené tout le match grâce à une belle adresse de loin (15/29) dont Otto Porter Jr fut une nouvelle fois le symbole (25 points à 6/10 derrière l’arc, et 8 rebonds). Agressif, John Wall y va de son double-double (20 points, 12 passes) tandis que Paul George et Myles Turner atteignent difficilement les 17 points, ne pouvant empêcher une sixième défaite de rang aux leurs. Il était temps que la trêve arrive… Lire la suite »

Les Clippers à la puissance 4

Pour la première fois depuis mars 2014, les Clippers s’imposent à domicile face aux Hawks. Une victoire facile (99-84) avec une marque bien répartie autour de Blake Griffin (17 pts) et J.J. Redick (15 pts). C’est la 4e victoire de rang des Clippers. Lire la suite »

Les Bucks sortent du piège de Brooklyn

Quand on décide de ne pas défendre, il est préférable d’avoir du talent en attaque pour compenser et s’imposer. Et les Nets avaient moins de talent que les Bucks dans une partie où les deux équipes ont inscrit 254 points !

Dans le détail de cette victoire de Milwaukee (129-125), Giannis Antetokounmpo a flambé avec 33 points, Greg Monroe a continué sur sa lancée de la rencontre contre les Pistons et Khris Middleton a réalisé son meilleur match depuis son retour. Lire la suite »

Raptors – Hornets : un hold up à domicile

Dans la continuité de la rencontre contre les Bulls la veille, Toronto a inquiété contre Charlotte. Il y a eu du bon en première mi-temps, puis une absence totale en troisième quart-temps.

On pouvait alors aisément imaginer une défaite, mais avec un coup de poker de Dwane Casey et un énorme quatrième quart-temps, les Raptors s’imposent finalement 90-85 face à des Hornets encore plus malades qu’eux… L’arrivée de Serge Ibaka est tout de même attendue avec impatience pour équilibrer cette formation, si fragile en ce moment.
Lire la suite »

Andrew Wiggins fait redescendre Denver de son nuage

Demain est un autre jour… Vingt-quatre heures après avoir passé 41 pts en vain aux Cavs, Andrew Wiggins fait cette fois pencher la balance avec ses 40 pts à 15/26 aux tirs. Quarante-huit heures après avoir étrillé les Warriors en battant un record de franchise derrière l’arc, les Nuggets sont redescendus sur terre, malgré les bons débuts de Mason Plumlee (11 pts, 9 rbds, 3 passes). Toujours privé de trois titulaires et de Wilson Chandler, Denver a péché par maladresse et laxisme défensif. Les Wolves en profitent pour s’imposer (112-99) dans les Rocheuses, et ils rêvent toujours des playoffs. Lire la suite »

Utah ne fait qu’une bouchée des Blazers

Utah a longtemps « patienté » avant de porter l’estocade face aux Blazers. Mais quelle estocade ! Grâce à un gros run dans le dernier quart-temps, le Jazz s’impose dans les grandes largeurs à domicile (111-88) dans un drôle de match où Portland n’a quasiment fait que de la figuration. Derrière le match complet du All-star Gordon Hayward (22 points, 7 passes et 6 rebonds), le double-double habituel de Gobert (13, 12 et 3 contres), Joe Ingles a émergé avec ses 18 points (7/9) et une présence de tous les instants. Le leader d’en face a vécu une soirée cauchemar : 13 points à 3/19 pour Damian Lillard. Seul motif de satisfaction chez les noirs, la bonne sortie de la nouvelle recrue Nurkic, de loin le meilleur Blazer ce soir. Lire la suite »

Golden State – Sacramento : sept minutes de folie ont suffi !

Ce n’est vraiment pas juste… Après une première mi-temps déplorable marquée par l’exclusion de Draymond Green, les Warriors ont changé de fusil d’épaule en un instant pour anéantir les Kings grâce à un troisième quart temps remporté 42 à 15 (109-86). C’est Klay Thompson (35 points, à 7 sur 12 de loin) qui a fait office de dynamiteur avec 17 points dans cette période alors que Kevin Durant (21 points, 7 rebonds, 7 passes, 4 contres) s’est transformé en Draymond Green le temps d’une mi-temps. En face, on notera le double double surprenant de Matt Barnes (15 points, 14 rebonds). Lire la suite »