"Résumé"

Les Bulls encore battus à domicile !

John Wall & Bradley Beal

Du suspense, une prolongation, des accrochages, de la dureté… A l’instar des Grizzlies et du Thunder, les Wizards et les Bulls nous ont offert un incroyable spectacle. Un vrai match de playoffs, ponctué par des séries de part et d’autre, et à la surprise générale, c’est Washington qui confirme sa domination sur ce premier tour en s’imposant 101-99 grâce aux 26 pts et 7 rbds de Bradley Beal et les 17 pts et 7 rbds de Nene. La soirée avait pourtant débuté dans la joie à Chicago avec la remise du trophée du meilleur défenseur à Joakim Noah par Dikembe Mutombo. Si le Français, héroïque mais pas exempt de tous reproches, est définitivement entré dans l’histoire de la ligue et des Bulls, le match lui laissera pour longtemps un goût amer. De retour à la maison, Washington peut sweeper les Bulls dans sa salle ! Lire la suite »

DeMar DeRozan sort le grand jeu et les Raptors égalisent

Pour la deuxième levée, les mouches ont changé d’âne : criblé de fautes, c’est Paul Pierce qui a vécu une soirée cauchemardesque aux tirs (2/11) alors que DeMar DeRozan a montré son véritable visage, avec 30 points, et plusieurs actions d’éclat dont un dunk magistral… et les paniers clutch en fin de match pour une victoire 100-95.

Coach Casey a réussi à imposer sa volonté défensive sur ce match 2. Les Nets se sont fait manger dans la peinture (52-30 aux rebonds) derrière un nouveau double double de Jonas Valanciunas (15 points, 14 rebonds) et un match très précieux d’Amir Johnson (16 points, 9 rebonds). Joe Johnson (18 points) a dû se sentir un peu esseulé pour Brooklyn quand Deron Williams (5/15) et Paul Pierce (2/11), voire Mirza Teletovic (5/11) ont autant déchiré aux tirs… Lire la suite »

Paul George remet Indiana sur le droit chemin

Tout n’a pas été parfait, et le début de match fut même inquiétant. Mais l’essentiel est là, les Pacers s’imposent 101-85 face aux Hawks, égalisant à 1-1 dans cette série du premier tour des playoffs. Paul George, auteur de 27 pts, 10 rbds, 6 pds et 4 ints, a été exemplaire, bien soutenu par Luis Scola (20 pts en 19 minutes) et George Hill (15 pts en deuxième mi-temps). Suite des hostilités jeudi, à Atlanta, où Indiana n’a gagné que deux fois en… 8 ans ! Lire la suite »

Blake Griffin détruit les Warriors : + 40 points !

Blake Griffin

Il ne fallait pas chauffer Blake Griffin ! En lui pourrissant le premier match de la série, les arbitres ont creusé la fosse des Warriors. L’intérieur All Star panse ses plaies avec le meilleur match de sa carrière en playoffs (35 pts à 13/17 aux tirs). Dans son sillage, Lob City retrouve sa défense et son collectif. Cette fois l’avance prise d’emblée ne sera pas gâchée, elle montera même à plus de 40 points au final : 138-98 ! Lire la suite »

Après une fin de match incroyable, Memphis s’impose à OKC

Mike Conley & Courtney Lee

Les Grizzlies étaient venus braquer la diligence d’Oklahoma City et sans une improbable fin de temps de réglementaire, ils n’auraient pas eu besoin de la prolongation. Car Memphis a réalisé un match parfait tactiquement pour venir récupérer l’avantage du terrain (111-105).

Tout, ou presque, a été sous contrôle. Si, certes, quelques imprécisions ont émaillé le money-time, les Grizz n’ont jamais douté et ont contrôlé Kevin Durant (36 points à 12/28) grâce à un immense Tony Allen. Une victoire pas volée donc, qui promet pour la suite de la série dans le Tennessee.

Lire la suite »

Houston – Portland : LaMarcus Aldridge, héros d’un match de folie

LaMarcus Aldridge

Comme on dit dans ces cas-là, il fallait un vainqueur, et ce fut Portland, à l’arraché, après prolongation sur le score de 122-120 ! C’est  mérité au regard de quelques décisions d’arbitrage douteuses, et les coéquipiers de Nicolas Batum, qui récupèrent l’avantage du terrain, peuvent remercier Damian Lillard pour ses immenses qualités de « clutch player », mais aussi et surtout LaMarcus Aldridge, auteur d’une performance historique avec ses 46 points et 18 rebonds. Houston, qui menait de 13 points dans le 4e quart-temps, ne peut s’en prendre qu’à lui-même. Lire la suite »

Chicago – Washington : Nene renaît de ses cendres

Les Wizards ont créé la sensation en renversant les Bulls à l’United Center (93-102) après avoir compté 13 longueurs de retard dans le 3e quart. Alors qu’on ne l’attendait pas forcément à 100% de ses moyens, Nene Hilario a été le facteur X de ce premier acte avec 24 points (11/17 au tir), 8 rebonds et 3 passes. Revenu à 5 matchs de la fin de la saison régulière après une blessure au genou, le Brésilien a parfaitement su contenir Joakim Noah dans son duel avec le Français (10 pts, 10 rbds, 4 pds). Tués par l’enjeu, les Bulls sont clairement apparus fébriles pour leur entrée en piste, et ont laissé filer le match dans le money-time. Réaction attendue mardi soir. Lire la suite »

Al Jefferson diminué, les Bobcats n’inquiètent pas Miami

Avec un Al Jefferson au sommet de sa forme, la mission de Charlotte face à Miami s’annonçait déjà compliquée mais avec un Al Jefferson blessé et obligé de se faire soigner dès le premier quart-temps, ça vire au remake d’un film de Brian De Palma. Courageux, les Bobcats de Kemba Walker (20 points) ont tenté de rester dans la partie en misant sur leur défense mais, trop limités offensivement, ils ont dû baisser les armes (99-88) pour ce premier match de la série. Lire la suite »

Tim Duncan sauve la maison Spurs

Tim Duncan

Quand on pense Dallas – San Antonio, on pense forcément au duel entre Tim Duncan et Dirk Nowitzki, deux champions NBA qui se connaissent par cœur. Pour ce premier match des playoffs 2014, le natif des Iles Vierges a nettement pris le dessus sur son adversaire germanique. Avec 27 points et 7 rebonds, Tim Duncan a été monumental dans la fin de match alors que les Mavs avaient réussi à creuser un écart de dix points.

Tony Parker (21 points, 6 passes) n’a pas été en reste même s’il a baissé le pied en deuxième mi-temps. Muselant les Mavs en attaque pendant quasiment huit minutes ( !) avec un Nowitzki qui termine à 11 points à 4/14 aux tirs, les Spurs ont également compté sur un Manu Ginobili des grands soirs. San Antonio a donc souffert jusqu’au bout mais s’impose aux forceps (90-85). On n’est pas loin de penser que les Mavs ont déjà raté une grosse occasion dans leur série… Lire la suite »

Le Thunder se fait respecter à domicile

Même s’ils ont joué avec le feu, les coéquipiers de Kevin Durant sont les seuls après cette première journée à l’avoir emporté à domicile. Ce ne fut pas sans douleur puisque le Thunder, vainqueur 100-86, a gâché une avance de 22 points dans le 3e quart-temps, avant finalement de se reprendre dans le money time. Auteur de 33 pts, 8 rbds et 7 pds, Durant est parfaitement rentré dans ces playoffs. Lire la suite »