"News"

Andrew Bogut en colère contre les arbitres et les Espagnols

bogut-jo

Les Australiens et leurs supporters ne digèrent pas la défaite concédée face à l’Espagne, et c’est Andrew Bogut qui est monté au créneau pour fustiger l’arbitrage. Le pivot des Mavs est particulièrement furieux contre les fautes sifflées à Patty Mills et Aron Baynes dans les derniers instants du match. Des coups de sifflet synonymes de lancers-francs pour le duo Rodriguez-Gasol, et de médaille de bronze pour l’Espagne. Lire la suite »

Ricky Rubio : « Pau Gasol est l’un des meilleurs joueurs de l’histoire »

gasol-espagne

Grand homme de la « petite finale » avec ses 31 pts, 11 rbds et ses lancers-francs dans la dernière minute, Pau Gasol a confirmé (si c’était nécessaire…) qu’il était un incroyable champion. Même ses coéquipiers en restent bouche bée, comme par exemple Ricky Rubio. Lire la suite »

Team USA : Kobe Bryant rend hommage au travail de Mike Krzyzewski

coach-k-02-26-13-4_3

C’est notamment la rencontre entre le nouveau coach de Team USA et le meilleur joueur de sa génération qui a permis à Team USA de redevenir la référence mondiale du basket.

Si Kobe Bryant a énormément apporté à sa nation, en changeant sa mentalité, l’ancien arrière des Lakers a également rendu hommage au travail pédagogique de Mike Krzyzewski, coach de Team USA depuis 2005. Lire la suite »

Australie – Espagne : Pau Gasol prive encore les Boomers du bronze…

gasol-mills

Equipe sensation depuis le début du tournoi olympique, l’Australie finit à la mauvaise place, avec la médaille en chocolat… et pire encore, pour la 4e fois de son histoire, elle a atteint les demi-finales pour terminer au pied du podium !

Malgré 30 points de Patty Mills, c’est effectivement l’Espagne de Pau Gasol (31 points, 11 rebonds) qui a réussi à s’imposer au bout du suspense (89-88) et au terme d’un match sensationnel, aussi bien dans l’intensité que dans le niveau de jeu proposé. C’est sur une dernière faute accordée très généreusement à Sergio Rodriguez que la Roja a fait la différence. Tellement rageant pour les Australiens… Lire la suite »

[documentaire] Génération Parker, Episode 3 : Savoir perdre et gagner

tony-parker

SFR Sport continue de diffuser les épisodes du documentaire « Génération Parker ». Cette fois-ci, c’est le troisième épisode, « Savoir perdre et gagner », sur les défaites de l’équipe de France qui ont parfois miné mais toujours motivé ce groupe. Lire la suite »

La FFBB veut « capitaliser sur l’héritage » de la génération Parker

jean-pierre-siutat

Alors que les Jeux olympiques sont terminés pour les équipes de France de basket, Jean-Pierre Siutat (président de la FFBB) et Patrick Beesley (DTN) dressent un bilan mitigé de ces JO de Rio, conclus avec une quatrième place pour les filles et une élimination en quart de finale pour les garçons.

« Deux participations consécutives de nos deux Équipes de France aux Jeux Olympiques, c’est une performance en soi qu’il ne faut surtout pas banaliser dans un contexte d’ultra concurrence mondiale », explique le président de la fédération dans un communiqué. « Nous sommes fiers de nos deux sélections. La 4e place des Bleues, menées par Valérie Garnier, est un résultat très positif pour l’ensemble du basket français. Les joueuses ont dignement représenté la France et ont montré des valeurs de combativité et de solidarité exemplaires. J’ai une pensée pour Céline Dumerc cruellement forfait sur blessure la veille du premier match. Je suis persuadé que son expérience nous aurait servis à des moments clefs de la compétition. Elle mérite d’être associée à ce beau parcours. Concernant les Bleus, ils sont allés chercher leur participation à Manille dans un contexte difficile. La défaite en quart de finale, et surtout la manière, resteront une grande déception. Nous tirerons un bilan de cette campagne. Néanmoins, elle n’enlèvera jamais le chemin extraordinaire effectué par cette génération depuis de nombreuses années. Ces Jeux marquent l’arrêt de la carrière internationale de trois joueurs majeurs de l’Équipe de France, Florent Pietrus, Mickaël Gelabale et Tony Parker. Ce dernier est un des plus grands joueurs que le basket français ait jamais connu. Il a marqué de son empreinte l’histoire du basket tricolore et restera à jamais le meilleur joueur lors de l’EuroBasket 2013, où la France a remporté son premier titre de champion d’Europe. Je souhaite associer les 4 500 clubs de notre fédération, le basket professionnel et les différents acteurs qui, au quotidien, s’investissent pour le bien du basket et permettent à notre fédération d’être une des plus grandes ».

Du côté de Patrick Beesley, il y a aussi de la déception, mais surtout la volonté de construire le futur sur les bases de tout ce que la génération Parker a apporté à l’équipe de France.

« En tant que DTN je tiens à féliciter dans un premier temps l’Équipe de France féminine pour cette 4e place olympique. Car, terminer dans le dernier carré mondial compte tenu des circonstances (blessure de Céline Dumerc) est plus qu’honorable. Nous avons disputé ce tournoi olympique avec de très jeunes joueuses, dont c’était la première expérience à ce niveau, puisque seules trois joueuses étaient aux J.O de Londres en 2012. Ce qu’elles ont vécu à Rio va nous aider à grandir et à performer. Et lorsque je regarde nos Équipes de France de jeunes (U18F championne d’Europe et U16F médaille de bronze) je me dis que l’avenir est rassurant. Chez les garçons, nous devions dans un premier temps nous qualifier pour Rio. Dans un second temps, nous visions une médaille pour terminer en beauté avec cette génération, qui a tellement donné au basket français. Le quart de finale, qui donne accès à cet objectif, a été manqué mais je ne veux pas rester sur cette dernière image et la déception qu’elle pourrait entraîner. Dans le cadre d’un bilan plus général, je ne veux retenir que la période exceptionnelle qu’ils nous ont permis de vivre. Grace à eux, le basket français est aujourd’hui positionné au plus haut sommet de la hiérarchie mondiale, et je tiens à leur dire merci pour ce qu’ils ont fait. Mon seul objectif aujourd’hui est de capitaliser sur l’héritage qu’ils nous laissent. Nous devons travailler pour en récolter les dividendes dans les années à venir ».

[programme du jour] Team USA pour une troisième médaille d’or consécutive ?

Après le titre des Américaines hier, Team USA a l’occasion de faire le doublé, dans le tournoi basket, ce soir. Ce sera face à la Serbie à 20h45 (France Ô, Canal+ Sport). Lire la suite »

[Preview] Team USA – Serbie : l’heure de la vraie revanche a sonné !

durant-team-usa

On prend les mêmes et on recommence ! Comme au Mondial 2014, en Espagne, les Etats-Unis et la Serbie se retrouvent en finale. Cette fois-ci, c’est aux Jeux olympiques, et pour les hommes de Sasha Djordjevic, c’est donc l’heure de la revanche. Milos Teodosic et les siens n’ont pas oublié la fessée reçue en septembre 2014 : -37 ! Une véritable humiliation alors qu’ils avaient débuté le match comme il le fallait, avant de s’écrouler sous la puissance et la vitesse des coéquipiers du futur MVP, Kyrie Irving. Lire la suite »

Carmelo Anthony à 40 minutes de l’histoire

anthony-team-usa

Même s’il avoue que la défaite de 2004 lui laisse toujours « un petit goût amer », Carmelo Anthony pourrait devenir le premier basketteur de l’histoire à remporter trois médailles d’or aux Jeux olympiques. Une performance unique pour ce formidable attaquant, champion en NCAA, et à qui on a souvent collé l’étiquette de « loser » en NBA. Lire la suite »

Le Thunder redonne sa chance à Semaj Christon

christon

Comme d’autres, le Thunder continue d’effectuer quelques signatures en préparation du camp d’entraînement, et l’heureux élu du jour se nomme Semaj Christon (1m90, 23 ans).
Lire la suite »