Matchs
du soir
Matchs
du soir
DAL128
HOU130
WAS65
TOR64
SAS7
LAC2

"News"

Norris Cole, le jeune vétéran des Pelicans

150401_lakers_v_pelicans_108

Avec 25.3 ans de moyenne d’âge, les Pelicans sont la classe biberon des playoffs 2015, loin derrière les Mavericks, (29.9), les Spurs (29.8) ou encore les Grizzlies (29.6). Aucun des joueurs de l’effectif n’a plus de 30 ans et seuls sept joueurs avaient déjà disputé une rencontre de playoffs avant le week-end dernier.

Norris Cole, 26 ans, avec ses trois finales NBA disputées sous les couleurs de Miami fait figure de vétéran auquel les plus jeunes et inexpérimentés peuvent se tourner.
Lire la suite »

Avant chaque match, Russell Westbrook appelle… ses parents

russ

Aussi féroce et effrayant qu’il soit sur les parquets NBA, Russell Westbrook est un vrai gentil garçon en-dehors.  Lire la suite »

Jason Terry mis à l’amende pour flopping

Coupable d’un plongeon inutile sur un écran de Dirk Nowitzki, Jason Terry en est quitte pour une amende de 5 000 dollars. En playoffs, et contrairement à la saison régulière, la NBA n’avertit pas, et distribue illico les amendes. Lire la suite »

Le MVP de la nuit : Tim Duncan (28 pts, 11 rbds, 4 pds)

tim-duncan-clippers

Avant cette nuit, seuls Karl Malone et Kareem Abdul-Jabbar étaient parvenus à compiler en playoffs plus de 28 pts et 10 rbds à plus de 38 ans. Tim Duncan rejoint les deux meilleurs marqueurs de l’histoire de la NBA avec une performance dont il a le secret : 28 pts à 14/23 aux tirs, 11 rbds, 4 pds, 2 ints et 1 ct. C’est aussi son 159e double double en carrière en playoffs. Personne n’a fait mieux. Lire la suite »

Tony Parker touché au tendon d’Achille

0/6 aux tirs en 30 minutes pour un petit lancer inscrit… Comme l’an passé face à Portland, Tony Parker a fait chou blanc aux tirs dans un match de playoffs, et le meneur des Spurs a carrément quitté ses coéquipiers avant la fin du match, esquivant aussi la presse après la rencontre. Lire la suite »

Dallas : Rajon Rondo sur le départ

rajon-rondo-carlisle

« Pensez-vous que Rajon Rondo portera le maillot des Mavs la saison prochaine ? »

C’est la question posée par un journaliste à Rick Carlisle, et la réponse du coach des Mavs est sans appel : « Non, je ne m’y attends pas. »

A priori, selon Yahoo! Sports, c’est aux Lakers que l’ancien meneur des Celtics entend poursuivre sa carrière. Aux côtés de son pote Kobe Bryant.

En attendant le 1er juillet, date de l’ouverture du marché des transferts, Rondo rejoint l’infirmerie pour une durée indéterminée, et ce ne serait pas une blessure bidon. Lire la suite »

Kevin Durant réagit au licenciement de son « ami » Scott Brooks

NBA: MAY 11 Thunder at Clippers

Très proche de Scott Brooks, Kevin Durant n’a pas manqué de réagir après le licenciement de son coachLire la suite »

Les Spurs miraculés !

NBA: NOV 10 Spurs at Clippers

Malgré les blessures de Tony Parker et Tiago Splitter, mais aussi la 6e faute rapide de Manu Ginobili, les Spurs sont parvenus à arracher l’avantage du terrain aux Clippers. Après prolongation et un match dantesque, le champion en titre s’impose 111-107, et une fois de plus, Tim Duncan a été énorme, pendant que Patty Mills enfilait le costume de facteur X. En face, Blake Griffin gâche son triple double par des balles perdues dans le money time. Lire la suite »

[replay] Kawhi Leonard casse les chevilles de J.J. Redick sur un fadeaway

Il y a du Jordan et du Kobe dans ce sublime move de Kawhi Leonard sur JJ Redick. L’arrière des Clippers en tombe sur le derrière pendant que l’ailier des Clippers réussit un superbe fadeaway. Lire la suite »

Portland impuissant face aux coups de griffes des Grizzlies

gasol-lopez

L’espoir aura duré un quart-temps… Pendant douze minutes, les Blazers vont faire jeu égal avec les Grizzlies, puis le basket calibré playoffs de Memphis va prendre le dessus et imposer sa patte et ses coups de griffes.

Comme attendu, LaMarcus Aldridge et Damian Lillard ont énormément de talent, mais face à une équipe aussi solide et équilibrée, les deux diamants de Portland ne peuvent que briller partiellement, et leur maladresse (12/36 aux tirs) coûte cher. C’est une défaite (97-82) aussi logique qu’implacable tant le niveau entre les deux formations est évident. Dur pour Portland qui souffre essentiellement des absences de Wes Matthews et Arron Afflalo.
Lire la suite »