"News"

D-League : les Pacers vont attendre avant de racheter une franchise

La NBA peut souffler, les Fort Wayne Mad Ants ne sont pas encore vendus. Franchise utilisée comme réservoir par 13 équipes cette saison, elle est dans le viseur des Pacers, mais aucun accord n’a été trouvé cette semaine. Lire la suite »

[Portrait] Cedric Ceballos, le dunkeur masqué

cedric-ceballos

Basketteur, rappeur, acteur, DJ, consultant télé et animateur radio : Cedric Ceballos (né le 2 août 1969) est un homme aux multiples talents. « Ice » a le sens du spectacle. Il le prouva lors du Slam Dunk Contest 1992 en réussissant un dunk les yeux bandés.

Sa carrière NBA ne répondit pas tout à fait aux attentes. Il loupa les Finales 1993 avec Phoenix et quitta les Lakers après une sale affaire… Lire la suite »

Les pionniers du basket américain : les Cleveland Rosenblums (1919-1930)

yy

Le basket est aujourd’hui l’un des sports les plus populaires du monde et la NBA s’exporte sur tous les continents. Mais ce sport n’a pas toujours tenu le haut de l’affiche. Fondé en 1891 par James Naismith, le basket existait depuis plus de 50 ans avant la création de la NBA et une multitude d’équipes ont contribué à sa popularité et son expansion dans les gymnases américains. L’une d’entre elles, les Harlem Globetrotters, existe encore de nos jours, mais les autres grandes équipes d’avant-guerre ont disparu des parquets… mais pas des mémoires…

Cleveland Rosenblums

Les Cleveland Rosenblums ont été fondés à la fin des années 1910 par Max Rosenblum, le propriétaire d’un grand magasin de la ville de Cleveland. D’abord nommée « Rosenberg Celtics », cette équipe domine facilement toutes les équipes de basket de l’Ohio avant d’être logiquement nommée meilleure équipe de l’Etat par un journal sportif local.

Dans les années 1920, les Rosenblums prennent peu à peu de l’importance sur le plan national et sont considérés comme l’équipe la plus rapide de tout le pays, avec le redoutable Kelly McBride comme scoreur. L’équipe est alors coachée par Bill Lange qui conduira plus tard les North Carolina Tar Heels à leur première participation au tournoi NCAA en 1941. En avril 1924, les Rosenblums sont invités à participer à un tournoi exhibition regroupant les meilleures équipes de basket de tous les Etats-Unis. Ils s’inclinent en finale face aux Original Celtics sur le score de 25 à 17. Le match restera célèbre en raison de la bagarre opposant Nat Holman des Celtics et Marty Friedman, l’ailier des Rosenblums. Tous deux seront exclus de la partie. Malgré cette défaite, les Rosenblums font à présent partie du paysage américain de la balle orange.

Peu de temps après, Max Rosenblum invite d’autres propriétaires d’équipes à Cleveland, à l’Hotel Statler dans le but de fonder une grande ligue professionnelle de basket. L’American Professional Basketball League voit le jour l’année suivante et elle devient rapidement la plus grande ligue de tout le pays. Lors de la saison inaugurale, les Rosenblums compilent un bilan de 23 victoires en trente matchs. John « Honey » Russell termine meilleur marqueur de la ligue et terrorise les défenses. Le 9 avril 1926, les Cleveland Rosenblums remportent la première édition de l’ABL en dominant les Brooklyn Arcadians en finale en trois matchs secs, le dernier sur le score de 23 à 22. Le New York Times raconte que les joueurs de Cleveland ont conservé la balle pendant les quatre dernières minutes, se faisant des passes courtes, sans aucune volonté d’attaquer le cercle et de marquer…

La saison suivante commence sur les chapeaux de roues pour les champions en titre avec un bilan de dix-sept victoires pour quatre petites défaites à la trêve, mais une querelle entre le propriétaire Max Rosenblum et son joueur vedette John Russell ruine la deuxième partie de saison… Russell est envoyé aux Chicago Gears, et Cleveland, malgré le duo de choc Nat Hickey (343 points au total) et Carl Husta (330 points), s’incline en finale face aux Original Celtics. L’équipe remporte tout de meme deux titres supplémentaires en 1929 et 1930 avant de disparaître le 8 décembre 1930 des suites du Jeudi Noir et de la Grande Dépression qui brisent l’économie nord-américaine.

Palmarès

1924 – Exhibition Tournament
1926 – American Basketball League
1929 – American Basketball League
1930 – American Basketball League

Les pionniers du basket américain

Original Celtics

New York Rens

Philadelphia Sphas

Wilkes Barre Barons

Oshkosh All Stars

Black Fives

Buffalo Germans

Dallas signe le prometteur Justin Anderson

Après l’ajout de Salah Mejri, Dallas a sans doute finalisé son effectif puisque la franchise vient de signer son rookie, Justin Anderson. Généralement, les équipes retardent les accords avec les rookies afin d’optimiser leur masse salariale pour le recrutement estival. Les rookies peuvent en effet signer jusqu’à 120% du salaire établi par la convention collective mais tant que leur contrat n’est pas finalisé, leur cap hold n’est que de 100%.  Lire la suite »

Du changement à la tête des Suns

Les Suns vont effectuer toute la prochaine saison sans président. En poste depuis 2010, l’ancien agent Lon Babby a décidé de passer la main, et d’endosser un simple rôle de consultant à mi-temps.

C’est Ryan McDonough, arrivé de Boston en 2013 comme GM qui assumera une grosse partie des fonctions de président, sans pour autant en avoir le titre. Lire la suite »

Nike ressort la Nike Air Alpha Force II « 76ers » de Charles Barkley

Nike Air Alpha Force II “76ers”

<C’est une semaine Spécial Charles Barkley chez Nike puisqu’après la Nike Air Max II 94, l’équipementier propose une réédition de la Nike Air Alpha Force II portée par « Sir Charles » aux Sixers. Lire la suite »

Chicago : la saison du renouveau pour Joakim Noah

joakim-noah

Alors que les Bulls nourrissaient énormément d’ambitions en début de saison dernière, notamment avec l’arrivée de Pau Gasol et le retour de Derrick Rose, ils ont dû revoir leur objectif à la baisse, éliminés par Cleveland dès les demi-finales de conférence. Malgré le talent de l’effectif et l’éclosion de Jimmy Butler, Chicago n’a pas su en tirer la quintessence. Rotations réduites, manque de mobilité en attaque, titulaires de plus en plus courts physiquement, les Bulls ont achevé leur saison avec morosité. Joakim Noah n’a pas fait exception, lui qui a galéré toute la saison en raison de son genou gauche, opéré l’été précédent. Le pivot français a maintenant tourné la page et se sent prêt à démarrer une nouvelle aventure. Lire la suite »

Ray Allen toujours indécis sur la suite de sa carrière

483120603074_Heat_v_Celtics

On en parle beaucoup moins depuis quelques mois, mais Ray Allen est toujours théoriquement disponible sur le marché des free-agents.

L’arrière All-Star n’a pas encore officiellement pris sa retraite. Il hésite toujours, comme il l’a confié à Harford Courant.
Lire la suite »

Décès de Bob Kauffman, premier All-Star des Buffalo Braves

Franchise ancêtre des Clippers, les Buffalo Braves viennent de perdre le premier All-Star de leur histoire puisque Bob Kauffman est décédé le 1er août à l’âge de 69 ans.

Passé d’abord par Chicago et Seattle, Kauffman a rejoint les Braves lors de leur arrivée en NBA, en 1970-71. Avec 20.4 points, 10.7 rebonds et 4.5 passes de moyenne, il devient All-Star et marque l’histoire de sa franchise. Il restera parmi la crème de la crème en 1972 et 1973.
Lire la suite »

Le Top 10 en carrière d’Isaiah Thomas

Dans les plus belles actions de la carrière d’Isaiah Thomas, il n’y a évidemment pas de dunks. Le meneur des Celtics est un petit gabarit (1m75), et ses highlights sont des shoots improbables, des dribbles et surtout des passes magnifiques réalisées dans des petits espaces, Thomas prouve, à l’instar de Stephen Curry, que les actions spectaculaires ne sont pas réservées aux joueurs qui évoluent au dessus du cercle.
Lire la suite »