Matchs
du soir
Matchs
du soir
CLE
ATL1:00
SAS
OKC3:30

"News"

Kemba Walker a craqué au plus mauvais moment…

Kemba Walker

Le « moteur » n’avait plus d’huile, il a fini par serrer au pire moment, dans le dernier virage. Le surnom (« Motor ») dont l’a affublé Al Jefferson en février dernier pour illustrer son rôle, Kemba Walker ne l’a pas justifié, au plus mauvais moment. Pour l’un des plus gros scoreurs de fin de match de toute la ligue, ce Game 7 s’est terminé sur le banc, à regarder les remplaçants faire le métier jusqu’au bout, malgré les 30 pts de retard de ses Frelons.

Impérial dans le Game 6, héroïque dans le Game 4 et décisif dans le Game 2, l’oublié du All Star Game s’est troué dimanche : 9 points et 3/16. Sans un grand Walker, Charlotte partait au casse-pipe devant un Heat plus expérimenté. L’intéressé lui-même le savait et ses coéquipiers le lui ont rappelé avant et pendant le match. Lire la suite »

Le Top 10 de la nuit : le 360° pour Paul George !

Superbe Top 10 avec un Hassan Whiteside énorme, au contre, au alley oop et à la claquette. Il est le symbole de la domination du Heat. Lire la suite »

Le MVP de la nuit : Draymond Green, la triple menace (23 pts, 13 rbds, 11 pds)

Draymond Green

Klay Thompson pour son record en carrière en playoffs et Goran Dragic pour son réveil auraient fait de beaux MVP, mais Draymond Green a eu cette capacité à dominer des deux côtés du terrain. « Playmaker » des Warriors en l’absence de Stephen Curry, l’ailier-fort All-Star a pesé sur le jeu en attaque par ses passes et sa capacité à lancer les contre-attaques, mais aussi en défense, à la fois sur l’homme dans les duels mais aussi au contre.

En 37 minutes, il décroche son premier triple double en playoffs avec 23 pts, 13 rbds, 11 pds, mais aussi 3 cts. Le tout à 6 sur 15 aux tirs, seul secteur décevant. Lire la suite »

Toronto – Indiana : il fallait un vainqueur…

derozan-G7

Pour la première fois depuis 2001, les Raptors remportent une série de playoffs ! Dans un Game 7 d’une rare intensité, Toronto a pris le meilleur sur Indiana (89-84) et décroche son billet pour les demi-finales de conférence face à Miami.

Les Raptors ont longtemps fait la course en tête, portés par les 30 points de DeMar DeRozan (à 10 sur 32 aux tirs) et l’apport d’hommes providentiels comme Norman Powell, Bismack Biyombo et Cory Joseph. Alors qu’ils comptaient une avance de seize points dans le dernier quart-temps, la peur de gagner s’est soudain emparée des Canadiens, qui ont tout bonnement arrêté de jouer en attaque. En face, les Pacers n’ont pas paniqué et sont revenus à une possession de leur hôte dans le « money time ».

Excellent tout le match, Paul George (26 points, 12 rebonds) a commis deux erreurs fatales et les arbitres ont manqué une grosse faute de DeMar DeRozan sur Ian Mahinmi à seize secondes de la fin, qui aurait pu changer le cours du match. Lire la suite »

Klay Thompson et Draymond Green calment les ardeurs de Portland

NBA: Playoffs-Portland Trail Blazers at Golden State Warriors

Stephen Curry peut être tranquille, Klay Thompson et Draymond Green ont les choses en mains. 37 points du premier, dont sept 3-points pour la troisième fois de suite, et un triple double du deuxième (23 points, 13 rebonds et 11 passes) ont permis aux Warriors de ne faire qu’une bouchée des Blazers (118-106) pour ce Game 1 de cette série.

La défense de Golden State a donné le ton dès l’entame de la rencontre. Elle a limité Portland sous la barre des 40% de réussite pendant les trois quarts du match. Incapable de gêner Thompson, McCollum a également péché en attaque (12 points à 5/16), tout comme Damian Lillard (30 points à 8/26). Lire la suite »

Ça chauffe entre Gerald Henderson et Anderson Varejao

varejao-henderson

Dans un match totalement dominé par les Warriors, Anderson Varejao et Gerald Henderson ont réussi à se faire expulser. Il y a d’abord ce coup d’épaule dans le dos que le Brésilien de Golden State a très mal pris, au point de mettre une balayette au Blazer. Etait-ce volontaire ? La ligue devra sans doute se pencher sur la question… Lire la suite »

Points en playoffs : Dwyane Wade dépasse Wilt Chamberlain

wade-chamberlain

Dwyane Wade n’a pas eu besoin de forcer dans la leçon donnée par le Heat à Charlotte, lors du Game 7 de la série. « Flash » en a néanmoins profité pour gagner une place et devenant 17e au classement des meilleurs marqueurs de l’histoire des playoffs, dépassant Wilt Chamberlain et se rapprochant d’Elgin Baylor et Scottie Pippen. Lire la suite »

Le Heat éparpille les Hornets façon puzzle

heat-hornets-G7

Il a passé toute la série sous les radars, dans l’ombre de Kemba Walker, pour se réveiller au meilleur moment. Épaulé par les patrons Dwyane Wade, Luol Deng et le bondissant Hassan Whiteside, Goran Dragic a sorti le grand jeu (25 pts, à 11/17 au tir) pour offrir au Heat le Game 7 de cette série passionnante face à Charlotte (106-73). Avec un Nico Batum héroïque sur une jambe (10 pts, 5 rbds) mais un tandem Walker-Jefferson à côté de ses pompes (3/16 et 2/7 au tir), les Hornets ont rapidement craqué, dès le début du 3e quart, impuissants face au terrible 20-2 infligé par un Heat plus expérimenté. La gifle est violente pour Buzz City qui pourra regretter ce Game 6 perdu à domicile. Miami n’a pas laissé filer cette chance, prêt à passer à la suite, et à défier Toronto… ou Indiana ! Lire la suite »

Steve Kerr : « Stephen Curry progresse vite et bien »

Stephen Curry

À 90 minutes du début de la demi finale de conférence entre les Warriors et les Blazers, Steve Kerr a donné des nouvelles rassurantes de Stephen Curry. Indisponible pour les deux premiers matchs de la série, le capitaine des Dubs a, hier, foulé le parquet pour la première fois depuis sa blessure. Lire la suite »

Nicolas Batum apte à jouer pour le Game 7 !

nicolas-batum

À 19h, les Hornets vont tenter d’arracher le Game 7 sur le terrain de Miami et ainsi atteindre les demi-finales de conférence à l’Est. Pour l’occasion, Steve Clifford pourra d’ailleurs compter sur Spencer Hawes et Nicolas Batum. Lire la suite »