Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
BOS
CLE2:30

"News"

Byron Scott estime que les Lakers « lui ont menti et l’ont trahi »

Membre du Showtime des Lakers, avec lequel il a remporté trois titres de champion NBA (1985, 1987 et 1988), Byron Scott était le coéquipier de Kobe Bryant à ses débuts… avant de devenir son coach lors de ses deux dernières saisons. Lire la suite »

Sixers et Magic intéressés par Otto Porter Jr. ?

Après une saison séduisante, portée par le phénomène Joel Embiid, les Sixers sont plus ambitieux que jamais, et comme ils ont de l’argent, les bruits se multiplient en coulisses.

Après Kyle Lowry puis J.J Redick, c’est désormais Otto Porter Jr. qui serait sur les tablettes de Philadelphie, selon les informations de Sporting News. Lire la suite »

Draft 2017 : Tacko Fall (2m30) retourne à la fac

Boban Marjanovic (2m22) devrait conserver une année de plus son statut de plus grand joueur de la NBA puisque Tacko Fall (2m30) a décidé d’annuler son inscription dans la draft. Le géant sénégalais, âgé de 21 ans, a pris sa décision après avoir effectué des essais avec le Magic, le Jazz, les Lakers ou encore les Rockets. Lire la suite »

Les Hawks ont craqué pour l’assistant GM des Warriors

Après la galaxie Spurs, va-t-on voir émerger une galaxie Warriors ? Du côté des coaches, Luke Walton et Alvin Gentry ont trouvé un poste après avoir été assistants de Steve Kerr, et du côté des dirigeants, c’est au tour de Travis Schlenk de trouver un boulot en NBA. Lire la suite »

La NBA accepte que All-Star Game 2019 se déroule à Charlotte

Il y a plus d’un mois, la ville de Charlotte était considérée comme une ville qui « pouvait » accueillir le All-Star Game 2019 puisque des discussions avaient été entamées.

C’est désormais chose faite puisque Michael Jordan a publié un communiqué pour annoncer que la NBA avait accepté d’en confier l’organisation aux Hornets et à la ville dans deux ans. Lire la suite »

Un free agent de plus aux Clippers ?

Président et coach des Clippers, Doc Rivers va avoir du boulot cet été. Outre les prolongations de contrat de Chris Paul et Blake Griffin, il va devoir gérer les nouveaux contrats de deux « role player ». Selon le Los Angeles Times, Luc Richard Mbah a Moute va ainsi imiter Marreese Speights d’ici le 29 juin et ainsi faire jouer sa clause libératoire pour tester le marché. Lire la suite »

Before – Premiers signes de faiblesse pour Cleveland ?

Après avoir été crucifiés par Avery Bradley dans le Match 3, les Cavaliers ont dû s’en remettre à un immense Kyrie Irving pour venir à bout de Boston la nuit dernière. La série retourne dans le Massachusetts et la question est maintenant de savoir si les Celtics profiteront de leur public pour arracher une sixième manche. Lire la suite »

Les Celtics impatients de retrouver leur public

Menés 3-1 dans leur finale de conférence, les Celtics n’ont plus le choix : ils doivent remporter les trois prochaines rencontres face aux Cavaliers pour espérer rejoindre Golden State.

Cette tentative quasi impossible de comeback débutera jeudi soir par un Game 5 à domicile. Une partie placée sous le signe de la rédemption puisque les Celtics ont quitté leurs fans ce week-end, humiliés lors des deux premiers manches.
Lire la suite »

Kevin Love précieux pour écarteler les Celtics

Avant la série contre les Celtics, Tyronn Lue avait expliqué qu’il voulait davantage impliquer Kevin Love dans le jeu des Cavaliers quand LeBron James désirait revoir le Love de Minnesota. Offensivement, c’est une véritable réussite puisque l’intérieur compile 24.5 points à 50% de réussite et un magnifique 55% à 3-pts dans cette finale de conférence.

Mais le Kevin Love des Wolves était également un énorme rebondeur, le meilleur de la ligue même. Retour aux sources face à Boston puisqu’avec 4 performances à plus de 10 rebonds, dont la dernière à 17 prises, il affiche 12.8 rebonds de moyenne.

« C’est un énorme plus », affirme le coach des Cavaliers. « Les Celtics ont fait un très bon travail pour écarter Tristan Thompson du cercle avec deux ou trois joueurs. Ainsi, Kevin peut finir le nettoyage. L’avoir dans ces séquences pour prendre les rebonds, c’est précieux puisqu’il est le meilleur de la ligue dans ce domaine. Il peut alors alimenter LeBron James ou Kyrie Irving et cela accélère notre rythme. »

Rampe de lancement pour l’attaque des Cavaliers, Kevin Love peut lancer ses deux compères. Après avoir gobé le rebond, il envoie une longue passe pour jouer sur le surnombre face à la défense de Boston, pas encore repliée.

Outre le rebond, Kevin Love écartèle aussi la défense verte. Brad Stevens est bloqué : quand Al Horford va le prendre dans le périmètre, les pénétrations pour Kyrie Irving et LeBron James sont plus faciles. Quand il reste à distance pour contenir les pénétrations, Kevin Love a alors l’espace suffisant pour shooter de loin.

« J’essaie de prendre mes positions, de trouver des espaces ouverts », explique le joueur à Cleveland. « Quand LeBron et Kyrie jouent en pénétration et avec rythme, alors beaucoup de shoots reviennent vers moi. Je me dois d’être prêt. »

Avec 20 paniers primés en 4 matches contre Boston, il a déjà inscrit cinq 3-pts de plus que durant les deux premiers tours !

LeBron James : « Kyrie Irving est un gamin unique »

Après le Game 4 contre les Raptors, LeBron James avait déjà adoubé Kyrie Irving, rappelant qu’il était un énorme joueur de un-contre-un et surtout, un talent de 25 ans seulement, donc futur leader des Cavaliers.

L’ailier ne croyait pas si bien dire puisque le meneur a porté son équipe lors de la 4e manche face aux Celtics avec 42 points. Comme lors du Game 7 des Finals 2016, Kyrie Irving confirme qu’il peut déjà être le leader, par séquences, des champions en titre. Lire la suite »